The Mandalorian- Saison 1 Épisode 05 (Avec Spoiler) sur Disney

Mandalorian Chapter 5

La cantina du tout premier film Star Wars, Episode IV : A New Hope, est sous une nouvelle direction.

Il y a longtemps, lorsque Luke Skywalker, Obi-Wan Kenobi, C-3PO et R2-D2 sont entrés dans la cantine de Mos Eisley, le barman a crié aux droïdes que leur espèce n’était pas bienvenue ici. Ils ont été forcés d’attendre dehors pendant que Luke et Obi-Wan s’occupaient des affaires.

Star Wars

Les temps ont bien changé, au grand dam de Mando. Ce n’est pas un fan de droïdes, mais regardez qui dirige les choses dans la cantine Mos Eisley maintenant :

The Mandalorian

Nous l’avons déjà vu avant… ..

Star Wars

Je suppose qu’il avait besoin de travail après que Jabba ait eu un accident malheureux avec une princesse.

Ce n’est que l’un des nombreux services de fans de Star Wars qui composent le chapitre 5,’The Gunslinger’. Certains pourraient penser que c’est trop de service aux fans, mais je pense que c’est merveilleux et je suis heureux de voir que ce spectacle fait tant de choses à cet égard, qu’il nous relie vraiment à l’univers de Star Wars et à la trilogie originale sans jamais avoir à remettre en question de vieilles histoires.

Les motos de speeder dans l’image d’en-tête de ce post sont un autre exemple de service aux fans. Ils ne sont pas identiques à ceux de Return Of The Jedi’s Endor, mais ils sont assez proches. Mais c’est génial d’être de retour sur Tatooine pour la première fois en 36 ans. La dernière fois que nous étions sur l’ancienne planète de Luke (du moins sur l’écran). C’était il y a toujours, et même si les affaires semblent lentes à la cantina sous une nouvelle direction, c’est bon d’être de retour.

Mando vient d’atterrir après une bagarre avec un autre chasseur de primes dans l’espace. Le chasseur semble l’avoir tué et dit « Je peux vous amener au chaud ou je peux vous amener au froid », ce qui énerve Mando, alors il fait une manœuvre délicate et fait sauter l’autre gars au royaume venu. « C’est ma réplique », dit-il.

Il s’en est sorti vivant, mais le navire fuit du carburant et a besoin d’être réparé dès que possible – à un moment donné, Mando s’éteint et le Kid rit de cette façon vraiment adorable, sans se rendre compte de la précarité de leur situation – alors Mando se dirige vers la planète la plus proche. Une planète désertique. La voix à la radio s’identifie comme étant celle de la tour Mos Eisley, et c’est là que l’on sait qu’ils sont à Tatooine.

Mando atterrit et immédiatement trois droïdes mécaniciens se précipitent pour commencer l’entretien de son navire. Naturellement, il tire sur leurs pieds, ce qui les fait fuir dans la peur.

La colère d’échange, c’est le mécanicien résident, qui sort en criant à Mando de ne pas blesser ses droïdes, puis le réprimande pour l’état de son vaisseau. C’est la devise de Peli (Amy Sedaris) et elle est super.

Mando

Une fois que Mando et Peli sont parvenus à un accord sur les réparations du bateau, il s’en va, laissant un bébé Yoda endormi sur le bateau. Quand le Kid se lève, Peli pense d’abord que c’est quelque chose de dangereux à bord, mais quand elle réalise que c’est juste un bébé, elle le prend dans ses bras. Elle gardera le Kid pendant l’absence de Mando et lui facturera un supplément.

Dans la cantina, Mando cherche du travail mais le droïde au bar lui dit qu’il n’y en a pas. Pas de travail de guilde et rien d’officieux non plus. Heureusement pour Mando, il n’est pas le seul chasseur de primes non membre de la guilde dans le bar.

C’est Toro Calican (Jake Cannavale) et il est assis à la même table où Han Solo a tué Greedo. (Nous n’entrerons pas dans la question de savoir qui a tiré le premier).

Baby Yoda

Ils vont tous les deux à l’extérieur où Toro attend avec les motos et le jeune chasseur de primes qui s’entraîne à l’entraînement aperçoit le Kid. Il n’en pense rien, mais ce moment joue un rôle critique plus tard dans l’épisode.

Ils partent dans le désert, roulant à toute allure sur les dunes et s’amusant comme des petits fous. Je veux dire, je ferais du speeder sur des dunes de sable n’importe quel jour.

Ils trouvent un autre chasseur de primes traîné derrière une grosse rosée, mort comme un clou de porte. C’est alors que Fennec commence à tirer, tirant avec son fusil de sniper d’une crête éloignée. Mando n’arrive en sécurité que grâce à ce bon vieil acier beskar.

Ils attendent jusqu’à la nuit pour l’affronter, s’appuyant sur des fusées éclair pour l’aveugler alors qu’ils traversent le sable à toute vitesse. C’est un bon plan, et ça marche presque, mais le speeder de Mando est éliminé et il est touché en plein dans la poitrine. Encore sauvé par le beskar. Pourtant, si Toro n’avait pas pu se faufiler derrière Fennec, elle l’aurait éliminé avec son prochain tir.

Une bagarre s’ensuit et Fennec est très près de prendre le dessus sur Toro. Il est plus grand qu’elle, mais elle est la meilleure combattante. Mando arrive juste à temps et c’est fini. Fennec est menotté et ils retournent à la seule moto plus rapide qui fonctionne.

Mando

Mando veut que Toro aille chercher la rosée pour qu’ils puissent tous faire un tour, mais Toro ne veut pas le laisser seul avec leur carrière, alors Mando part à pied. Pendant son absence, Fennec essaie de retourner Toro contre lui. Elle lui parle de la bagarre sur Nevarro et du Mandalorien voyou qui s’est enfui avec le bien. Elle lui dit que l’agent était un enfant, et c’est là qu’il sait qu’elle dit la vérité.

Fennec veut que Toro la libère. Ils peuvent travailler ensemble pour éliminer le Mandalorien, dit-elle. Et il semble d’accord, marchant lentement vers elle pour lui enlever ses menottes. Puis il lui tire dans l’estomac. Il lui dit qu’elle a raison, qu’à Mando, ce sera le plus gros lot, plus de gloire. Mais la laisser partir serait la mort pour lui. Et de toute façon, il n’a plus vraiment besoin d’elle. Je suppose qu’il n’y a vraiment aucun honneur entre les voleurs, les chasseurs de primes et les assassins.

Mando retourne à l’atelier de Peli où, sans surprise, Toro l’a prise en otage avec l’enfant. Toro lui dit de lâcher son arme, ce qu’il fait, puis il lui demande de mettre ses mains derrière le dos. Il ordonne à Peli de le menotter, et elle voit qu’il tient une des torches qu’il a utilisées sur Fennec. « Tu es plus intelligente que tu n’en as l’air », chuchote-t-elle.

Mando lance la fusée, attrape son blaster et flanque Toro. Le temps que le jeune chasseur de primes réalise son erreur, il est trop tard. Mando tire en premier et Toro n’est plus. Il y a un bref moment d’inquiétude quand le bébé Yoda est introuvable, mais qu’il sort de derrière quelques caisses sans une égratignure. Peli le prend et lui dit qu’elle sait que tous ces bruits forts sont durs pour ses grandes oreilles.

Mando n’a pas été payé pour Fennec, mais il réussit à obtenir les crédits de Toro et, je suppose, ce que l’autre chasseur de primes sans nom avait sur lui. Il paie bien Peli et ils s’en vont.

Il y a une dernière photo d’une personne mystérieuse s’approchant du corps de Fennec et s’agenouillant à ses côtés, mais nous ne voyons pas qui c’est ni ce qui se passe ensuite. Le rôle du générique et on se demande jusqu’à vendredi prochain.

(Note : L’épisode 6 sera diffusé vendredi prochain, mais l’épisode 7 sera diffusé le mercredi suivant. C’est important parce que cela signifie qu’il sort très délibérément avant la sortie de Star Wars : Rise Of Skywalker. Plutôt curieux de voir comment le film et l’émission de télévision sont liés ensemble, même si c’est d’une manière subtile.

J’ai lu des conneries absolues sur le fait que le bébé Yoda était « capable de vaincre Palpatine », ce qui est tout simplement l’absurdité la plus flagrante. Bébé Yoda a cinquante ans en ce moment. Il n’aurait même pas le double de cet âge lorsque nous rencontrerons Rey et Finn, puisque cette ligne du temps n’est qu’une génération plus tard. En d’autres termes, l’enfant sera presque certainement encore un enfant dans trente ou quarante ans, mais peut-être comme un enfant de quatre ou cinq ans.)

Verdict

Un autre épisode amusant de The Mandalorian avec ce mélange parfait d’humour, d’action et de goodies Star Wars. Pedro Pascal continue d’impressionner par sa capacité à véhiculer tant de choses avec si peu de moyens. Il a vraiment le rôle du tireur, et il joue si bien le type solitaire et silencieux.

J’ai adoré le service des fans et le retour sur l’une des planètes fictionnelles les plus importantes jamais créées. Nous avons même pu voir des Raiders de Tuskan, sans que cela ne se transforme en bagarre.

Quand Mando et Toro traversent le désert à toute vitesse, ils aperçoivent des raiders de Tuskan près de quelques banthas. Toro les scrute à travers son monoculaire, parlant de la façon dont les gens du pays méprisent le peuple Tuskan. Mando souligne que les Tuskans se considèrent comme les seuls vrais locaux. Nous continuons avec le thème occidental à cet égard, avec Tuskans jouant le rôle des Amérindiens et Mando comme le sympathique tireur d’élite.

Soudain, deux d’entre eux sont juste derrière Toro, apparemment sortis de nulle part.

A New Hope

C’est un clin d’œil hilarant à la première rencontre de Luke avec les gens du sable. Il utilise des macro-jumelles quand elles surgissent de nulle part derrière lui. Mais au lieu de se battre – aucun droïde n’a été blessé, aucun jeune homme n’a perdu la tête – la rencontre est pacifique.

Mando négocie avec eux en utilisant leur langue des signes, et finit par acheter un passage sûr pour le faible coût du monoculaire Toro.

En tout cas, ce sont des moments comme ça qui rendent ce spectacle si génial.

Note : 9/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s