The Mandalorian- Saison 1 Épisode 06 (Avec Spoiler) sur Disney +

Mandalorian Episode 6

Le Mandalorien continue son excellent parcours dans son sixième épisode « Le Prisonnier ». L’émission continue d’être une émission surprise d’action procédurale, ce qui la rend plutôt en désaccord avec la télévision grand public de nos jours.

Des spectacles comme Game of Thrones, The Handmaid’s Tale, The Walking Dead et bien d’autres ont tendance à faire avancer le récit principal chaque semaine, et bien que des histoires plus contenues aient lieu dans chaque épisode, elles se développent habituellement d’un épisode à l’autre.

Dans Le Mandalorien, les personnages sont présentés pour ne jamais être revus presque chaque épisode. A part l’Enfant et Mando (Pedro Pascal), tous les autres personnages que nous avons rencontrés ont été tués ou laissés derrière après un ou deux épisodes. Greef Karga, The Armorer, Kuill, The Client et le Dr Pershing ont tous été en deux épisodes. D’autres personnages comme Cara Dune, IG-11, Omera et ainsi de suite ne se sont présentés que pour un seul.

Je pense honnêtement que c’est un bon changement de rythme par rapport à toutes les autres télévisions. Ça me rappelle les épisodes du « monstre de la semaine » de The X-File. Vous saviez qu’il se passait des choses plus importantes avec le fumeur de cigarettes et tout ce qui concernait la conspiration, mais vous pouviez vous concentrer sur Scully et Mulder pour découvrir un mystère.

Dans The Mandalorian, Mando et l’Enfant sont en fuite et chaque semaine, ils cherchent soit un refuge, soit du travail pour que le Razor Crest continue à fonctionner (principalement). Ainsi, au lieu d’une équipe de personnages que nous connaissons au fil du temps, Mando ne reste que brièvement à un seul endroit, et nous espérons que certains de ces personnages, bons et mauvais, feront un retour plus tard.

C’est une façon intéressante et audacieuse de filmer une émission de télévision en 2019 et tout le monde n’en est pas amoureux – mon collègue Paul Tassi, par exemple, trouve cela trop formuleux. Je ne suis pas d’accord, mais j’aimerais que certains de ces personnages restent plus longtemps.

Dans « Le Prisonnier », la formule tient la formule, avec Mando rencontrant un groupe de mercenaires sur une station spatiale qui ont besoin de son vaisseau et de son aide pour sauver l’un d’entre eux d’un vaisseau prison New Republic. Nous faisons la connaissance de son ancienne connaissance Ranzar Malk, alias Ran (Mark Boone Jr) qui dirige la station et les mercenaires et qui travaillait avec Mando dans le bon vieux temps.

The Mandalorian

Il envoie Mando avec une équipe violente composée d’un ancien tireur d’élite impérial nommé Mayfeld (Bill Burr), d’un meurtrier diabaronien nommé Burg (joué par un Clancy Brown presque méconnaissable), d’un pilote droïde nommé Zero (Richard Ayoade) et de la vieille aventure de Mando, une femme Twi’lek nommée Xi’an (joué par un Natalia Tena presque méconnaissable).

Ce n’est pas un groupe très gentil de voyous et de tueurs. Mayfeld est fier et piquant, impatient de montrer à Mando qui est le patron. Son aversion pour Mando commence immédiatement quand Ran dit au Mandalorien qu’il est un ancien tireur d’élite impérial. « Ce n’est pas grand-chose », dit Mando sèchement. « Hé, je n’étais pas un Stormtrooper ! » Mayfeld hurle de nouveau. C’est une blague assez drôle sur les Stormtrooper.

Xi’an en veut à Mando, et même si elle ne l’a pas fait, elle est méchante et se pavane, montrant ses dents pointues à chaque occasion, montrant ses couteaux.

Burg est le plus hérissé de la bande, et lui et Mando en viennent aux mains avant même qu’ils n’atteignent la cuisine de la prison. Mayfeld les arrête, mais ce faisant, ils ouvrent accidentellement la porte de la chambre de l’enfant.

Baby Yoda

Jusqu’à présent, la conversation tournait autour du casque de Mando. Mayfeld lui dit que pour lui faire confiance, ils ont besoin de voir son visage. Mando répond de façon stoïque en ne disant rien, alors Mayfeld fait un signe de tête à Burg et c’est là que le combat s’engage.

Les mercenaires étaient déjà assez odieux avant, mais ils deviennent carrément insupportables quand ils trouvent l’Enfant. Mayfeld le prend, et je ne sais pas pour vous, mais j’étais sur le bord de mon siège. La menace est bien réelle en ce moment, et je ne suis pas sûr que Mando puisse prendre les trois à la fois, dans le voisinage immédiat du bébé Yoda. Ce n’est même pas prendre en compte le Zéro au-dessus du pilotage du navire (au grand dam de Mando).

C’est Zéro qui sauve la mise, dans un sens, en débarquant assez abruptement sur le navire de la Nouvelle République. Tout le monde est secoué et Mayfeld, le bâtard maudit, lâche l’Enfant. Mando se place au-dessus de son petit compagnon de façon protectrice.

Quand la poussière s’est dissipée, ils sont apparemment arrivés sur le navire sans se faire remarquer grâce à l’absence du Razor Crest et à un pilotage maîtrisé de la part de Zero. Mando ouvre le sceau au vaisseau de la Nouvelle République pendant que Xi’an et Mayfeld parlent de conspiration à proximité. Nous n’entendons pas ce qu’ils disent, mais ça ne peut pas être bon et c’est définitivement à propos de Mando.

Le vaisseau de la Nouvelle République est censé être piloté entièrement par des droïdes, mais après s’être frayé un chemin à travers des sentinelles droïdes – Mando faisant presque tous les combats – ils trouvent un seul humain qui pilote le vaisseau dans la salle de contrôle. Ça ne peut pas être un travail très agréable, tout seul à transporter des criminels dangereux à travers la galaxie avec seulement des droïdes sentinelles comme compagnons. Non, merci. Non, merci.

Le pilote de New Republic est incarné par Matt Lanter, l’acteur vocal qui joue Anakin Skywalker dans la série animée The Clone Wars. C’est un petit jeu-questionnaire amusant. Le soldat anonyme est tué par Xi’an, tout à fait contre la volonté de Mando, mais parvient à déclencher une balise de détresse. Cela signifie que les mercenaires n’ont que vingt minutes pour sauver le prisonnier et s’enfuir avant l’arrivée des forces de la Nouvelle République.

The Mandalorian

Ils trouvent la cellule dans laquelle se trouve le prisonnier et l’ouvrent, révélant nul autre que Qin, le frère de Xi’an, qui en veut aussi à Mando, et qui est tout aussi méchant et désagréable que sa sœur. Il sort, et les autres poussent Mando à l’intérieur, fermant la porte de la cellule et riant pendant qu’ils se dépêchent de partir. Ce n’est pas seulement un geste très bon marché, il nous rappelle que l’Enfant est toujours là-haut dans le bateau, et si Mando est laissé dans une cellule de prison, il sera à la merci de ces sales criminels. Nul doute qu’ils découvriraient la prime bien assez tôt et qu’ils le remettraient volontiers au client (Werner Herzog).

Heureusement, Mando est trop intelligent et débrouillard pour être gardé derrière les barreaux. Il attrape un droïde sentinelle de passage avec son petit grappin et lui arrache le bras, blaster et tout. Il fait sauter le droïde et utilise son bras – qui a un lien de scomp – pour déverrouiller la porte de la cellule. Puis il se précipite à la salle de contrôle et met le vaisseau en quarantaine. Les portes de secours des couloirs coulissent vers le bas. Les lumières deviennent rouges. Zéro les informe qu’il s’est échappé.

Xi’an et Burg partent à la recherche et tuent Mando (je t’avais dit que nous aurions dû le tuer, elle siffle à Mayfeld) tandis que Qin dit à Mayfeld qu’il le paiera plus s’il le fait sortir du navire.

Rien ne va très bien pour ces pauvres enfoirés. Burg tue presque Mando dans un combat assez brutal dans la salle de contrôle où nous découvrons que Burg est aussi ignifuge, mais Mando utilise son tour de porte et écrase la brute au sol. Il est si fort, cependant, qu’il commence à soulever la porte. Heureusement, cette pièce est doublement scellée et une deuxième paire de portes s’ouvre sur le Devaronian.

The Mandalorian

Mando s’approche presque de Xi’an, mais elle le remarque juste à temps et commence à lui jeter ses couteaux dessus. Elle est douée pour ça aussi, mais Mando est meilleure et beaucoup mieux blindée. Deux de moins, plus que deux.

Mayfeld tire à travers quelques droïdes, prouvant ses coups de fusil, mais Mando se faufile derrière lui assez facilement. Trois de moins.

Mando découvre que Qin commence tout juste à grimper l’échelle du vaisseau. Qin essaie d’obtenir le tirage au sort sur lui mais, comme on pouvait s’y attendre, échoue. Il parvient cependant à convaincre Mando de le ramener à Ran, citant l’honneur de Mando et l’importance de terminer un travail, et lui promettant de l’argent supplémentaire pour ses efforts.

Pendant que tout cela se passait, l’enfant avait fait un voyage jusqu’au cockpit pour trouver Zero, qui était occupé à fouiner et à déterrer des informations sur Mando et la Guilde. Apparemment, la Force donne des indices au bébé Yoda sur les intentions du droïde, parce que lorsqu’il se retourne – la carabine à la main – le gamin n’est plus là.

Ce qui suit est un jeu de cache-cache très tendu qui parvient à la fois à nous rendre incroyablement nerveux et à nous faire roucouler par l’adorabilité de l’enfant. Tu pensais que bébé Yoda était mignon en sirotant du bouillon d’os ? Va le regarder se cacher d’un méchant droïde. C’est de la mignardise au maximum.

Zero le trouve à la fin et lève inexplicablement son fusil pour tirer. Je ne sais pas pourquoi il veut tuer cette pauvre petite créature, mais ses intentions sont claires. L’enfant lève la main, louche les yeux et se prépare à nouveau à utiliser la Force. Et pour la deuxième fois, Mando fait exploser un droïde sur le point de tuer le petit gars. Il arrive à point nommé, mais je me demande si l’enfant aurait pu se protéger… Je n’en suis pas sûr. Il a pu arrêter le klaxon sur Nevarro, mais seulement momentanément.

On ne le saura jamais. Mando les ramène à la base de Ran où il livre Qin. Ran paie et Mando s’envole. « Tuez-le », dit Ran, et un vaisseau s’apprête à lancer. Je suppose que Mando s’est vraiment arrêté au mauvais port spatial cette fois.

Mais il s’avère que la blague est sur Ran et Qin. Mando avait empoché la balise de détresse et l’avait subrepticement placée sur Qin. Quand les X-Wings de la Nouvelle République arrivent, ils voient le vaisseau-canon commencer à tirer et ils ouvrent le feu, détruisant la base et tuant probablement toutes les personnes horribles qui s’y trouvent encore.

Au moins, leur destin a été rapide. Je ne sais pas ce qui va arriver à Xi’an, Mayfeld et Burg. Mando les a épargnés, mais les a laissés enfermés dans une cellule sur un navire-prison sans pilote ni personnel – personne pour les nourrir, en d’autres termes, ou pour leur apporter de l’eau ou les amener à destination. Avec la balise de détresse disparue, aucun vaisseau de la Nouvelle République n’arrivera de sitôt. S’ils parviennent à éviter la famine, ils sont maintenant prisonniers de la Nouvelle République et le resteront très, très longtemps.

The Mandalorian

Encore une fois, un épisode très divertissant et très agréable. Je l’aimais plus que The Gunslinger de la semaine dernière qui, bien qu’encore très bien dans l’ensemble, manquait un peu de l’énergie avec laquelle d’autres épisodes de cette saison ont été sur le point d’éclater.

J’aime qu’il y ait tant d’espèces exotiques différentes, nouvelles et anciennes, dans cette émission. Pareil pour les droïdes. Tant de variété donne vraiment une idée de l’étendue de la galaxie, et nous ne sommes que sur les planètes de la Bordure Extérieure.

Le spectacle continue d’exsuder ce que Star Wars ressent dans les moindres détails, du système de navigation du navire aux méchants Twi’leks. D’autres détails, comme le fait que Mando donne à l’enfant son petit jouet, aident à donner de l’humanité et du caractère à notre héros.

J’espère que dans les deux derniers épisodes, nous commencerons à faire avancer l’histoire. Après plusieurs mésaventures et accrochages avec divers personnages peu recommandables, il est temps de décider de la suite. Mando ira-t-il en Nouvelle République ? C’est peu probable. Va-t-il aller à la source de la prime et éliminer le client ou la personne pour qui le client travaille ? Peut-être.

Ou peut-être que ce mystérieux personnage de l’épisode de la semaine dernière – très probablement Moff Gideon de Giancarlo Esposito – va rattraper Mando. Je n’en suis pas sûr, mais il faut qu’il se passe quelque chose pour nous mener à une fin de saison satisfaisante. Il faut qu’il y ait une mise au point la semaine prochaine, puis une résolution – ou un cliffhanger – dans l’épisode 8.

En parlant de ça, l’épisode de la semaine prochaine sera diffusé un mercredi. C’est à cause de la sortie en salle de Star Wars Episode IX : Lever de Skywalker le lendemain soir. (Officiellement vendredi, mais les cinémas montreront aussi le film jeudi soir). Il y a donc peut-être un lien, mais je m’attends à ce que s’il y en a un, il soit petit.

Non, bébé Yoda ne sera pas le héros surprise de Rise of Skywalker comme certains le pensent. Il sera encore très jeune et il n’y a aucune chance qu’ils introduisent ce genre de de deus ex machina aussi tard dans le jeu – bien qu’on espère que l’histoire de l’Enfant continuera au-delà du Mandalorien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s