Le Voisin (El Vecino) avec Quim Gutiérrez, Clara Lago sur Netflix

Un homme coincé entre son travail et sa vie amoureuse voit son quotidien bouleversé lorsqu’un extraterrestre le dote de super-pouvoirs.

Chronique :   Netflix a une nouvelle série originale espagnole dans son catalogue à partir du 31 décembre 2019. C’est El vecino, une comédie romantique avec Quim Gutiérrez et Clara Lago comme personnages principaux, dans laquelle la formule déjà bien connue est habillée avec des éléments d’humour qui parodient le Superman de Richard Donner.

Le matériel qui sert de base aux dix épisodes qui composent la première saison est la bande dessinée du même nom de Santiago García et Pepo Pérez, publiée par Astiberri.

L’intrigue de la série Le Voisin tourne autour de Javier, un jeune homme qui n’arrête pas de trébucher : son commerce de t-shirts aux phrases décourageantes ne fonctionne pas, il doit donc subvenir à ses besoins avec un emploi précaire dans le bar d’un ami, dont il profite de tout ce qu’il peut jusqu’à son licenciement.

De plus, sa relation avec sa petite amie, Lola, n’est pas au mieux de sa forme. Quand Javier pense que sa vie ne peut pas être pire, un  » gardien cosmique  » lui tombe dessus et lui donne ses pouvoirs avant de mourir : un médaillon qui lui permet de se transformer en Titan et quelques pilules rouges qui lui permettent de voler.

De cette façon, Javier devient un vrai super-héros, bien que les choses ne semblent pas aller beaucoup mieux qu’avant… Il ne sait pas quoi faire de ses pouvoirs, et il ne peut pas garder son secret longtemps.

Un des éléments qui a le plus attiré l’attention dans Le Voisin a été l’implication du réalisateur Nacho Vigalondo dans ce film. Rappelons qu’il a dans sa filmographie des films aussi intéressants que Los cronocrímenes, Open Windows ou Colossal, avec lesquels la série semble avoir une certaine affinité de ton en combinant réalité surnaturelle et fiction. Cependant, son implication ne va pas au-delà des deux premiers épisodes de la série et il n’a pas participé à l’élaboration du scénario de la série, donc ne vous attendez pas à trouver une grande empreinte d’auteur dans le produit final.

El Vecino - Imágenes del rodaje

Les autres ont été réalisés par Paco Caballero (Perdre l’Est), Victor Garcia Leon (Vote Juan) et Ginesta Guindal (Perfect Life). Le scénario est de Miguel Esteban (Chapitre 0, La fin de la comédie) et Raúl Navarro (L’entracte, Bataille d’Espagne) et est, de loin, l’un des points faibles de la série car il est assez atone : Il manque de rythme et le sens de l’humour au point que les épisodes qui sont d’environ 25 minutes, sont souvent rendus lourds pour sa lenteur et les quelques apparitions du super-héros costumbrista et désastreux qui est un peu poivre de la recette (bien que, comme nous l’avons dit, n’ont pas réinventé la roue, est juste une itération parodique de Superman comme il était à son époque Superlópez). Il est vrai que la formule, avec ces derniers instants de chaque épisode qui nous laissent perplexes, encourage la série à se consommer en marathon.

El vecino

La production espagnole de Netflix laisse encore beaucoup à désirer… non pas à cause de sa finition finale, car en fait les effets spéciaux sont parmi les points forts de la série, mais parce qu’elle reste à mi-chemin de son désir d’être hilarante ou, du moins, originale. Nous verrons si dans les prochaines saisons le parcours est corrigé et alors, oui, il décolle comme Titan.

Note : 8,5/10

 

Le Voisin : Affiche

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s