Les Souterrains de Notre-Dame de Barbara FRALE (20 février 2020)

1301 : un personnage étrange s’aventure dans les souterrains de Notre-Dame à la recherche du célèbre alchimiste catalan Arnaud de Villanova. Mais ce dernier a pris la fuite pour se réfugier à Rome, auprès du pape Boniface VIII. Le tout-puissant Philipe le Bel engage alors un bras de fer implacable contre l’Église pour ramener à Paris le vieux savant et le convaincre de livrer son secret.

Chronique : Les Souterrains de Notre-Dame est un roman historique qui est vraiment difficile à décrire, même si l’auteur est très attentif aux circonstances et aux différents personnages. Philippe le beau, roi de France, erre dans les cachots de Paris avec ses hommes : il est bouleversé, terrifié à l’idée que son règne se termine. Une ancienne prophétie le dit, et il semble qu’il n’y ait qu’une seule personne au monde capable de le sauver, ou plutôt de « guérir la maladie » qui afflige Paris : cet homme est Arnaldo le Catalan, autrefois fidèle serviteur de Philippe, puis accusé de sorcellerie et réfugié chez le pape Boniface au Vatican. Au cours du roman, nous rencontrerons de nombreux personnages, quelqu’un que nous connaissons tous bien comme Dante le grand poète, d’autres qui ont toujours vraiment existé mais dont l’histoire est certainement inconnue.

Le cœur de l’histoire est le drame du monarque, un secret qui semble planer sur sa tête et sur celle de son peuple.

Nous serons les témoins de la lutte entre l’État et l’Église, entre deux pouvoirs qui se croient absolus mais qui sont en réalité à des années-lumière du pouvoir de Dieu.
Nous serons les gardiens de la douleur de la reine Jeanne, épouse de Philippe, une femme forte mais en réalité tourmentée par l’angoisse des relations extraconjugales de son mari.

Mais venons-en à mon personnage préféré : le Catalan, un homme de grande culture accusé d’être un hérétique et un sorcier. Arnaldo est en réalité simplement un homme sage, doté d’une immense culture sur le monde des herbes et des cristaux, expert en Kabbale et en monde ésotérique.
Il est fascinant de voir comment l’auteur a minutieusement étudié chaque détail qui fait partie du monde ésotérique. Les concepts de cristal thérapie et de Kabbale, bien que difficiles à exprimer, sont mentionnés de manière très simple mais détaillée afin que le lecteur se sente impliqué.
Mais il faut voir si la création du Golem à partir de la terre nue n’est pas en fait une métaphore, une allégorie racontant comment le sage peut redonner la vie à un homme mourant, en utilisant les forces invisibles de Dieu, ou peut-être celles des ténèbres…
Voici une petite citation du roman qui résume une grande partie de l’histoire : Arnaldo peut-il vraiment sauver le roi de France ou n’est-il qu’un escroc au service du diable ? Qu’est-ce qui afflige vraiment Philippe ? De quoi le roi a-t-il vraiment peur ? Un terrible fléau en Egypte ou quelque chose de beaucoup plus concret et humain ?

Les premières pages du roman ne sont pas simples, l’histoire prend un peu de temps à lire, mais ne vous découragez pas : si vous voulez perdre la tête pour résoudre un puzzle, c’est le livre qu’il vous faut.

Félicitations à l’auteur pour sa grande culture historique et pour la façon dont elle a humanisé des personnages historiques qui semblent inaccessibles, mais qui sont après tout des êtres humains comme nous.

Un livre à lire d’un seul trait avec la flamme d’une bougie à côté.

Note : 9/10

 

  • Broché : 312 pages
  • Editeur : Cherche Midi (20 février 2020)
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2749164516

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s