The mire / Netflix

Netflix a l’habitude de surcharger son catalogue avec quantité de productions diverses et variées. Difficile parfois pour les projets intéressants de faire surface, noyé entre une énième série pour ados ou un obscur film de science-fiction au budget limité. Voilà pourquoi je me décide à faire la chronique de cette série policière polonaise de bonne facture.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser la série n’est pas une production Netflix, sous le titre original de rojst elle a été diffusée en 2018 en Pologne, la plateforme a racheté les droits pour une diffusion internationale. Elle a été réalisée par Jan Holoubek et produire par showmax. Les deux acteurs principaux sont Andrzej Seweryn ,qui a notamment joué dans la liste de Schindler, et Dawid Ogrodnik. Les deux acteurs sont convaincants dans leurs rôles de deux journalistes aux méthodes différentes mais acharnés tous les deux à faire toute la lumière sur ce double meurtre d’une prostituée et d’un membre haut-placé du parti communiste.

C’est la fête au village

On constate très vite que les moyens ont été investis à tous les niveaux de la production, images, son, décor, direction artistique et musique. Netflix a su dénicher une pépite issue de l’Europe de l’est.

Alors certes on pourra reprocher aux polonais de ne pas être les maîtres du rire et de rester hanté par le passé. L’ambiance est certes pesante mais distille un suspens savamment dosé. L’image est froide, presque clinique, mais illumine d’une lumière crue les zones d’ombre de cette petite ville de Pologne. On aimerait voir autant de série française s’attaquer à la part sombre de l’histoire de notre pays.

Les cinq épisodes de la série sont à l’image de son titre, un véritable bourbier duquel il sera difficile de s’extraire sans payer le prix fort. La tension s’échelonne d’épisodes en épisodes et les scénaristes ont été assez malins pour ne pas la faire retomber lors d’un épilogue qui réserve encore bien des surprises. Il est juste dommage que l’histoire locale ne soit pas mieux mise en avant et arrivent tardivement dans le récit.

Une très bonne surprise pour qui aime les polars à l’ambiance glaçante, au jeu d’acteur tout en retenue et au scénario finement maîtrisé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s