Togo (Disney+) : l’histoire vraie et méconnue du chien du film

Avec « Togo », réalisé par Ericson Core, Disney+ raconte l’histoire de la célèbre course au sérum de 1925 sous un nouvel angle et réhabilite, au passage, un héros bien trop souvent oublié.

Si le cinéma ne peut pas corriger les erreurs du passé, il peut, en revanche, mettre en lumière des sauveurs oubliés par l’Histoire. C’est le cas du film Togo, mis en scène par Ericson Core et disponible sur la plateforme de streaming Disney+. Le long métrage, porté par Willem Dafoe et Julianne Nicholson, revient sur la course au sérum, qui a eu lieu en 1925, en Alaska, aux États-Unis. Cette action reste particulièrement ancrée dans les mémoires pour avoir vu naître un héros : Balto. Le husky fut érigé au rang de star pour avoir été le chien leader du traîneau de Gunnar Kaasen, dont la mission était d’apporter l’antidote anti-diphtérique dans la petite ville de Nome. Le nom du chien est aujourd’hui connu de tous puisqu’il fut, en 1995, le héros d’un film d’animation – et de deux suites -, doublé par Kevin Bacon et produit par les studios Amblin. Pourtant, bien que Balto soit l’animal qui soit arrivé à destination le 2 février 1925, c’est Togo qui a accomplit la plus lourde des tâches. Retour sur une histoire extraordinaire.

Durant l’hiver de 1925, la ville de Nome est violemment touchée par l’épidémie de la diphtérie, un virus contagieux qui cause la mort de plusieurs enfants. Malheureusement, les stocks du vaccin capable de mettre fin à cette catastrophe se trouvent à Anchorage, la capitale de l’Etat de l’Alaska, qui se situe à plus de mille kilomètres. Pour la livraison, plusieurs solutions sont envisagées, mais le climat (des chutes de température pouvant aller jusqu’à -30 degrés, NDLR) et la longue distance compliquent les choses : il est impossible d’utiliser des moyens de locomotion, comme l’avion ou le train. Le colis, qui contient les antidotes, est tout de même transporté en train d’Anchorage jusqu’à la gare de Nenana. Or, cette ville se trouve encore à plus de huit cents kilomètres de la bourgade contaminée. Le Norvégien Leonhard Seppala – incarné à l’écran par Willem Dafoe – est désigné par le Conseil municipal de Nome pour partir avec son traîneau, mené par Togo.

Une histoire de hasard et d’injustice

Le voyage commence le 27 janvier, mais alors que le musher est en route, une opération de relayage entre meneurs de chiens est mise en place. Au total, vingt pilotes d’attelage et cent cinquante chiens sont mobilisés pour se remplacer d’un point à l’autre et pour voyager le jour, comme la nuit. Compte tenu des conditions météorologiques, un tel voyage devrait prendre plusieurs semaines, or le sérum ne doit pas rester au contact du froid au-delà de six jours. Leonhard Seppala, qui doit s’arrêter à Nulato, parcourt avec Togo en tête la plus longue distance de tous les mushers, soit 424 kilomètres, presque la moitié du trajet. Les autres meneurs de chien parcourent, quant à eux, une moyenne de cinquante kilomètres. Pour l’avant-dernier relais jusqu’à Nome, c’est l’assistant de Leonhard Seppala, Gunnar Kaasen, qui est choisi. Son traîneau est dirigé par Balto. En arrivant au dernier point, Gunnar Kaasen trouve son successeur endormi et décide de poursuivre lui-même le voyage jusqu’à la ville d’arrivée.

À Nome, tout le monde applaudit le courage du musher et des chiens, en particulier Balto, le leader de l’attelage. Le nom et la photo de l’animal font le tour de la presse américaine, qui le décrit comme un héros national. Quelques mois plus tard, une statue à son éfigie est construite dans Central Park, à New York, avec l’inscription suivante : « En hommage à l’esprit indomptable des chiens de traîneau qui ont relayé l’antitoxine à six cents mil sur la glace agitée, à travers les eaux dangereuses, à travers les tempêtes de l’Arctique de Nenana à la libération de la ville frappée de Nome durant l’hiver 1925. » Les noms de Leonhard Seppala et Togo sont malheureusement restés dans l’ombre. Seulement, en 2011, le prestigieux Time Magazine décide de corriger cette erreur dans un classement en nommant Togo comme l’animal le plus héroïque de tous les temps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s