7. Koğuştaki Mucize (Netflix) : 5 choses à savoir sur le film turc qui fait sensation

Le film turc 7. Koğuştaki Mucize, qui cartonne sur Netflix, n’aura plus aucun secret pour vous !

7. Koğuştaki Mucize, c’est le film turc disponible sur Netflix dont tout le monde parle. Ce mélodrame raconte l’histoire de Memo, un père déficient mental injustement accusé du meurtre d’une enfant, et qui est lui-même séparé de sa petite fille lorsqu’il est envoyé en prison.

Basé sur une histoire vraie ?

Les spectateurs ont été tellement touchés par 7. Koğuştaki Mucize qu’ils se sont demandé s’il était inspiré d’une histoire vraie. Pas vraiment : il s’agit du remake d’un film sud-coréen, qui a remporté de nombreux prix en Inde, aux Philippines et en Indonésie. Miracle In Cell 7 serait inspiré de l’histoire d’un homme, accusé à tort par un militaire haut-gradé du meurtre de sa petite fille. Il aura passé plus de 30 ans à clamer son innocence, en vain. Fait intéressant, le long-métrage sud-coréen est une comédie dramatique, alors que la version turque a préféré jouer la carte de l’émotion.

Un petit prodige

Nisa Sofiya Aksongur (Ova) n’avait que huit ans quand elle a tourné 7. Koğuştaki Mucize en 2019. Malgré son jeune âge, la jeune fille est déjà bien connue en Turquie : elle est notamment apparue dans la série Muhtesem Yüzyil : Kösem, Aglama Anne et Kuzgun.

A ses débuts

Ce n’est pas la première fois que Aras Bulut Iynemli (Memo) collabore avec le réalisateur Mehmet Ada Öztekin. C’est même ce dernier qui a lancé sa carrière en le choisissant comme tête d’affiche dans son drame historique Mahmut ile Meryem en 2013. Il fera aussi une brève apparition en chauffeur de taxi dans son film suivant, Martilarin Efendisi (2017). La suite de l’histoire, on la connaît.

Une belle amitié

Aras Bulut Iynemli et Sarp Akkaya (qui interprète le directeur de la prison), sont des amis proches dans la vraie vie. Il ont notamment joué ensemble dans la série Muhtesem Yüzyil (Magnificent Century), diffusée entre 2011 et 2014. Nisa Sofiya Aksongur, la petite Ova, jouera elle-même dans le spin-off, Muhtesem Yüzyil: Kösem.

Tous les chemins mènent à Netflix

Les fans des productions Netflix reconnaîtront deux visages familiers dans 7. Koğuştaki Mucize. On peut en effet retrouver Ilker Aksum (l’un des prisonniers) dans la série épique L’essor de l’empire ottoman, tandis que Yurdaer Okur (le général) apparaît dans la saison 1 de The Protector (la première production turque de Netflix).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s