La prisonnière du ciel (D.E.S.T.R.O.Y t. 2) de Serge Brussolo |

Une femme, tombée des nuages, s’écrase en plein Tokyo après avoir traversé la verrière d’un centre commercial. A-t-elle sauté d’un immeuble de grande hauteur ? Est-on en présence d’un suicide spectaculaire ?

Achat :https://amzn.to/2LRzTtj

Chronique :  L’auteur décrit une chute hallucinante d’un corps humain, un corps qui traverse les différentes couches de l’atmosphère pour s’écraser dans une piscine sur le toit d’un hôtel. L’énergie cinétique est telle que le fond se crevasse et provoque une catastrophe. Ce qui reste du corps est emmené par les hommes de la médecine légale qui constatent que la femme est toujours …vivante !

Ainsi commence le second tome de la série « DESTROY ». DESTROY est un organisme secret, spécialisé dans les missions les plus inhumaines. Il est dirigé par le colonel Evgueni, un ancien des services secrets russes. Celui-ci, alerté, veut comprendre ce qu’il y a derrière. Il charge donc Peggy qui, à l’issue de sa mission précédente, a retrouvé son handicap, (elle est paraplégique suite à une chute en montagne) d’enquêter sur cette femme. Pourquoi et comment cette serveuse, se mettant en scène sur un site sexy d’Internet, a-t-elle pu acquérir l’immortalité ?

Débute pour Peggy une quête hallucinatoire qui va la mener à s’infiltrer dans un réseau qui mène une expérience étonnante. Son organisme a été préparé pour cette enquête. Il est truffé de nanotechnologies qui devraient lui permettent de faire face, avec succès, à toutes les situations.

Mais le danger le plus réel et le plus redoutable ne vient-il pas de Yumiko Yoshitzune, un ancien agent qui a été évincé du service au profit de Peggy et dont les nano particules sont devenues incontrôlables et surtout …imprévisibles.

Serge Brussolo nous a habitués à des intrigues peu communes, à des mises en scène dramatiques et angoissantes, à des mutations, des transformations d’organismes peu ordinaires. Mais, avec l’aide des nano particules, il fait un pas de plus dans la démesure, dans l’explosion organique. Il a conçu de nouveaux types d’immortels, des agents mutagènes, des transformations encore inédites comme l’homme « trou noir » qui aspire toute matière organique qui passe à sa portée. On a le sentiment qu’il a fait passer une imagination déjà surdimensionnée à la vitesse supérieure. L’auteur irait presque trop loin, trop fort et le récit perdrait vite de sa « véracité » si quelqu’un d’autre était aux commandes de l’histoire. Mais Serge Brussolo, avec son art diabolique de conteur, rend presque crédible toutes ses inventions.

« La prisonnière du ciel » est un volet qui ne dépare pas une œuvre foisonnante où l’angoisse le dispute à la démesure. « DESTROY » devient une série d’exception !

Note : 9,5/10

 

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 2076 KB
  • Nombre de pages de l’édition imprimée : 217 pages
  • Editeur : H&O (18 mai 2020)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français

41K6mnpBRaL._SY346_

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s