Les 56 films de Cannes 2020 : Wes Anderson, Maïwenn, François Ozon, Laurent Lafitte en sélection officielle

Thierry Frémaux et Pierre Lescure ont présenté ce soir la Sélection officielle du Festival de Cannes qui prendra la forme inédite de « labels », qui permettront d’accompagner les films, parmi lesquels ceux de Wes Anderson, François Ozon et Maïwenn.

C’est au cours d’une conférence de presse d’un genre inédit pour la grand messe qu’est Cannes (sans journaliste dans la salle, mais retransmise en directe sur Canal+ et sur les réseaux sociaux) que Thierry Frémaux, Pierre Lescure et le présentateur Laurent Weil ont dévoilé la sélection de Cannes 2020, qui prendra la forme de labels cette année, en raison de l’annulation du Festival sous sa forme habituelle en raison de la crise du Covid.

Thierry Frémaux, délégué général du Festival l’a dit d’emblée, cette sélection ne sera pas structurée comme chaque année : »on ne voulait pas jouer à », « ne pas s’amuser à ne ce qu’elle ne peut pas être cette année », indique-t-il face à Pierre Lescure et Laurent Weil. Les films ne seront donc pas exceptionnellement différenciés entre la compétition, hors compétition, séance de minuit, et Un Certain Regard, comme le veut la tradition. Avant d’égrener les noms des films sélectionnés, très attendus par la planète cinéphile, Pierre Lescure a également indiqué en préambule sa réélection en tant que président du Festival de Cannes pour un nouveau mandat.

On note une plus forte présence de films français (et parmi parmi ces 21 films français, 8 sont réalisés par des femmes, et 9 sont des premiers films). On note également une forte présence de premiers films, notamment réalisé par des comédiens (Viggo Mortensen, Samir Guesmi, Laurent Lafitte…). Après les succès du Grand Bain et de La Belle Epoque, Cannes va continuer à mettre en avant des comédies (au nombre de 5 cette année, ce qui est un record). Enfin, une belle place est accordée cette année aux films réalisés par des femmes : elles seront 16 réalisatrices à présenter un film contre 14 en 2019, 11 en 2018, 12 en 2017, 9 en 2016, 6 en 2015.

Découvrez la liste des films de la Sélection officielle de Cannes 2020, sous la forme de Labels, dans l’ordre annoncé :

Il y a d’abord « des gens que (Cannes) avait déjà accueilli »

Il y aura aussi « un groupe de gens nouveaux, ou venus qu’une seule fois » :

« beaucoup de premiers films » :

3 documentaires :

5 comédies :

4 films d’animation :

Thierry Frémaux a indiqué avoir reçu un nombre record de films cette année : 2067 longs métrages reçus cette année (contre 1845 en 2019), dont 909 premiers longs métrages, chiffre en hausse par rapport aux années antérieures. Parmi eux, 258 ont été réalisés par des femmes (28,4%) et 651 par des hommes (71,6%) : « C’est aussi parce que les cinéastes étaient là, au travail, que nous ne sommes pas partis, que nous n’avons pas renvoyé tout le monde en 2021, que nous avons continué. Et nous avons bien fait : en choisissant de travailler jusqu’au bout à établir une sélection, nous avons reçu plus de 2000 longs métrages, 2067 exactement »

Pour mémoire, le Festival de Cannes 2020 devait initialement se tenir du 12 au 23 mai 2020, mais a dû être reporté, puis finalement été annulé sous sa forme traditionnelle afin de respecter les mesures de précaution sanitaire en France.

En quoi consisteront ces labels ? Thierry Frémaux a expliqué que « de nombreux autres festivals à travers le monde ont émis le désir d’accueillir les films de la sélection cannoise. » Et d’ajouter : « Le Festival de Cannes dévoilera prochainement la façon dont il déploiera son activité à l’automne prochain. Traditionnellement, les films de la Sélection Officielle sont invités par les festivals qui lui succèdent comme Locarno, Telluride, Toronto, Deauville, San Sebastian, Pusan, Angoulême (pour le cinéma français), Morelia, New York, Lyon, Rome, Rio, Tokyo, Mumbaï ou Mar del Plata et même Sundance en janvier prochain – ils le seront à nouveau, avec le soutien réaffirmé et actif de Cannes et de ses équipes. Comme l’année dernière, le Festival présentera un ou deux films en commun avec l’ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion), une des sections parallèles du Festival qui proposera également une sélection, comme la Semaine de la critique. »

D’autres annonces devraient suivre : les sélections de la compétition des courts métrages et des films de la Cinéfondation seront dévoilées dans les jours qui viennent, comme la composition du programme de Cannes Classics (avec notamment In the Mood for Love de Wong Kar-wai). L’Acid et la Semaine de la critique feront connaitre leurs labels demain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s