Il était deux fois de Franck THILLIEZ

En 2008, Julie, dix-sept ans, disparaît en ne laissant comme trace que son vélo posé contre un arbre. Le drame agite Sagas, petite ville au cœur des montagnes, et percute de plein fouet le père de la jeune fille, le lieutenant de gendarmerie Gabriel Moscato. Ce dernier se lance alors dans une enquête aussi désespérée qu’effrénée.

Achat  : https://amzn.to/377F6Ht

Chronique : Attention, vous ne savez pas où vous mettez les pieds en pénétrant dans l’univers de Franck Thiliez.
Le titre interpelle bien sûr, il est à lui seul une énigme, une incitation.
Franck Thilliez est un auteur que j’apprécie. Il a toujours su m’étonner, créer des ambiances imprégnées de tension, imbibées d’angoisse et de mystère, et encore une fois il nous le prouve avec son tout dernier livre. Ce dernier thriller est un véritable page turner qu’il m’a été impossible de lâcher… oui, je sais, il a bien fallu à un moment donné mais prévoyez plusieurs heures voire deux jours pour vous imprégner de cette atmosphère oppressante et cette lecture addictive.

J’ai une fois de plus était scotchée par le style de Thilliez, par son imagination, par son talent à plonger le lecteur dans un climat de ouf. Avec Thilliez, c’est toujours la « surprise » ; on croit qu’on est prêt mais on ne l’est jamais et c’est ce que j’aime.
Les thèmes majeurs exploités ici ne sont pas nouveaux mais Thilliez a l’art de se les approprier, déjà par une accroche choc/brutale, il a le don de capter l’attention du lecteur comme jamais.
Le lecteur comme le personnage principal se posent maintes questions, toutes les questions qui entretiennent le suspense, donnent de l’intérêt à l’énigme. De questions en inconnues, on attend de comprendre ce qu’il s’est passé. Ce qui est sûr c’est que notre personnage principal n’a rien perdu de sa détermination ou devrais-je dire de sa hargne.
C’est vraiment addictif, très bien écrit, prenant, avec beaucoup de références à l’art en général, la science, l’actualité…

Je ne dévoilerai pas l’intrigue, je vous parle simplement du tout début (il ne vous restera plus que 520 pages à découvrir) :

Le lieutenant de gendarmerie Gabriel Moscato n’a plus qu’un but dans sa vie, trouver l’ordure responsable de la disparition de sa fille. Nous sommes en 2008 au mois d’avril et cela fait un mois que Moscato parcourt tous les hôtels, les auberges à la recherche d’un indice. Ce jour-là, il fait une halte à l’hôtel de la Falaise ; il occupe la chambre 29 au deuxième étage. Après avoir dormi un moment il est brutalement réveillé par des bruits extérieurs, ne reconnaît pas la chambre de la veille ni l’étage… pire encore, c’est que ce qu’il ne sait pas à cette seconde précise, c’est que nous sommes en 2020 ! Avouez, qu’il y a de quoi se passer de l’eau froide sur le visage, se demander si on n’a pas rêvé… Je vous laisse imaginer le choc !

Avec « Il était deux fois », vous ne serez pas au bout de vos surprises. Bon courage !
Personnellement, j’ai beaucoup aimé même si certaines « scènes » sont assez noires.

Note : 9,5/10

Chronique de Chopin

 

  • Broché : 528 pages
  • Editeur : Fleuve éditions (4 juin 2020)
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2265144274

51OENUNsBqL._SX331_BO1,204,203,200_

 

Une réflexion sur “Il était deux fois de Franck THILLIEZ

  1. Pingback: Franck Thilliez – Il était deux fois | Sin City

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s