L’Homme et la nature de Peter Wohlleben – 3 juin 2020

Après  La Vie secrète des arbres, l’auteur met en évidence les bienfaits que procure à l’homme la connexion à la nature. Il montre que l’homme n’a pas cinq mais sept sens, qu’il a la faculté de percevoir les fluctuations atmosphériques (météoropathie) et la position des différentes parties de son corps (proprioception). Il montre comment il peut ainsi réveiller cette nature.

Achat : https://amzn.to/3h6cCT0

Chronique :  Depuis que j’ai lu Peter Wohlleben j’aime la façon dont il raconte les phénomènes étonnants de la nature, en utilisant les découvertes scientifiques et ses propres expériences.

« Nous ne sommes pas des êtres dégénérés qui ne peuvent survivre à long terme qu’avec l’aide de la technologie moderne. Au cours de votre voyage dans les bois, vous serez surpris de constater à quel point vos sens fonctionnent bien ! Par exemple, il y a des odeurs que vous pouvez mieux percevoir que les chiens. Nous rencontrerons également des phénomènes électriques sur les arbres qui font dresser les poils d’araignée. À la campagne, il y a une pharmacie bien approvisionnée dans laquelle non seulement tous les animaux mais aussi vous pouvez vous servir. De plus, un cocktail de communication s’agite autour de vous, renforçant votre circulation et votre système immunitaire ».

En tant que forestier et écologiste, Peter Wohlleben découvre des similitudes étonnantes entre l’homme et la nature – un lien ancien qui est encore intact aujourd’hui, même si nous n’en sommes pas toujours conscients. Par exemple, notre système immunitaire bénéficie manifestement des antibiotiques des plantes lors d’une promenade en forêt, qui font que les arbres sèchent la sève pour se protéger des agresseurs. Notre tension artérielle se normalise autour des arbres, la couleur verte nous calme, la forêt aiguise nos sens, elle nous apprend à sentir, entendre, ressentir et voir. Peter Wohlleben nous ouvre les yeux sur l’interaction cachée entre l’homme et la nature. Il nous emmène dans un cosmos merveilleux, dans lequel l’homme n’apparaît pas comme un être supérieur, mais comme une partie de la nature comme chaque plante, chaque animal.

Mais Peter Wohlleben nous fait également prendre conscience qu’il est dans notre propre intérêt de préserver la nature. Il a étudié la sylviculture et a été fonctionnaire dans l’administration forestière de l’État pendant plus de vingt ans. Aujourd’hui, il donne des conférences et des séminaires, écrit des livres sur la forêt et la conservation de la nature et dirige une académie forestière dans l’Eifel. Il travaille dans le monde entier pour le retour des forêts primaires, car la nature endommagée peut mieux guérir si on lui laisse la place pour le faire. Mais il traite également des forêts qui font actuellement la une des journaux et fournit des informations intéressantes. Il y a beaucoup de matière à réflexion dans ce livre, mais il envoie aussi un signal clair qu’il n’est pas trop tard pour protéger la nature – il ne peut jamais être trop tard, car nous, en tant qu’humains, y sommes beaucoup trop fortement liés.

Ainsi, en plus de sensibiliser aux problèmes de la forêt et de sa gestion, le livre crée une atmosphère vivante dans laquelle on peut découvrir des choses étonnantes sur la nature et en même temps donne envie d’aller tout de suite dans la forêt suivante afin de la vivre à nouveau avec tous ses sens et ses nouvelles connaissances. Un livre qui a un effet durable.

Note : 9,5/10

 

  • Broché : 288 pages
  • Editeur : Les Arènes (3 juin 2020)
  • Collection : AR.ENVIRONNEMEN
  • Langue : Français

513eIL7bFxL

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s