Un amour infaillible de Anne B. RAGDE e | 18 juin 2020

Après une vie mouvementée, Tormod Neshov, le patriarche de la famille, coule enfin des jours paisibles dans sa maison de retraite. Plus rien ne l’empêche désormais de baigner dans les souvenirs de son premier amour, un jeune soldat allemand, une histoire qu’il a dû nier toute sa vie et que pourtant il n’a jamais oubliée

Achat :https://amzn.to/3ebjAnL

Chronique :  L’auteur à succès norvégien a poursuivi l’histoire de la famille Neshov. Je n’ai lu que le premier livre, « La maison des mensonges ». Il n’a donc pas été facile de trouver le fil conducteur. Mais en incorporant intelligemment les informations des quatre livres précédents, presque tout pouvait être compris.
Cette partie concerne principalement la fille de 40 ans du frère aîné Neshov Torunn. Il y avait un grand secret dans cette famille, qui était lié à l’homosexualité du grand-père et avait des conséquences pour tout le monde. Torunn était éleveur de bétail et aidait son père dans l’élevage de porcs. Mais elle a fui la maison du mensonge parce qu’elle ne pouvait plus supporter les arguments.
Dans cette partie, elle retourne à la ferme délabrée après la séparation d’avec son petit ami et en est complètement vidée. Torunn rééquipe la cour et la maison. Elle entre dans le funérarium de son oncle Margido. Torunn prend ses devoirs très au sérieux et s’occupe avec dévouement de son grand-père dans la maison de retraite. Elle n’a pratiquement aucun contact avec l’autre oncle Erlend. Erlend est heureux à Kopen-hagen avec son mari Krumme et ses trois enfants. Il installe une villa où ils vivront avec le couple de lesbiennes Jytte et Lizzi et leurs enfants.

Bien qu’il existe déjà plusieurs volumes d’histoire, c’est un bon livre pour s’y plonger. Il s’agit de secrets de famille et le livre vous rend curieux de connaître plus de détails. Des sujets comme l’homosexualité et la mort jouent un rôle. Le livre peut être lu couramment et quelque chose d’inattendu se produit dans l’histoire.

Le texte est compréhensible. J’ai trouvé l’orthographe intéressante et détendue. Bien sûr, vous pouvez recommander le livre à d’autres personnes.

Note : 9/10

 

  • Poche : 408 pages
  • Editeur : 10 X 18 (18 juin 2020)
  • Collection : Littérature étrangère
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2264074949

51zhTltXBrL._SX303_BO1,204,203,200_

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s