Mort du réalisateur Alan Parker

Triste d’apprendre la disparition d’Alan Parker, un des chefs de file du nouveau cinéma anglais des années 70, qui a démarré par la pub, et qui a dynamité le cinéma américain de cette période avec des films chocs comme « Midnight Express », « Pink Floyd : the wall » et bien sur « Fame » ou encore « Angel Heart ». Sans parler de « Birdy » qui avait étonné le Festival de Cannes 1985. Il y a toujours eu la cinéphilie qui aimait Alan Parker et celle qui ne l’aimait pas. Nous, on l’a toujours aimé, on aime pour toujours!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s