Je m’habillerai de nuit de Terry PRATCHETT| 16 juillet 2020

Rude existence que celle d’une sorcière de seize ans dans le Causse. Outre le quotidien d’une infirmière doublée d’une assistante sociale, il faut aussi gérer les crises qui fermentent et la mort prochaine du vieux baron. Prix Andre-Norton – 2010

Achat : https://amzn.to/30UCHOL

Chronique : Dans ce roman du Disque monde , nous rencontrons une fois de plus Tiphaine . Elle est la sorcière de la craie maintenant et soutenue par le Nac Mac Feegle. Cependant, ces derniers temps, les gens ont commencé à la critiquer, osant remettre en question ce qu’elle fait. Quelque chose d’inédit. Lorsque le baron meurt, Tiphaine part à la recherche du fils du baron (qu’elle a sauvé de quelques livres) pour qu’il prenne la place de son père décédé (il est parti acheter des trucs pour sa future femme).
C’est ainsi qu’elle se retrouve à Ankh-Morpork – et découvre que la situation y est encore pire.

Beaucoup de gens disent que les aventures de Tiphaine sont des volumes faibles dans la série, que l’incursion de l’auteur dans ce que beaucoup appellent le genre Young Adult était une erreur même. Je suis ici pour vous dire que ce ne sont que des balivernes.
L’écriture était rapide et pointue dans ses observations sur la nature humaine, les jeux de mots intelligents et fantastiques. Les dialogues étaient rieurs, bruyants et amusants. Les acolytes animaux (toujours un bijou dans les livres de sorcières) étaient merveilleux. Le sujet actuel, le mystère ou la menace pour ainsi dire, était plein d’un assortiment de bribes de mythologie et d’histoire culturelle, délicieusement rassemblées par la belle brochette de personnages.

Alors oui, j’ai été enchanté une fois de plus. J’étais en colère au nom de toutes les sorcières qui travaillaient dur et de la façon dont elles avaient été traitées. J’étais carrément meurtrier pour l’infirmière, une certaine future belle-mère et les parents d’Amber (pour n’en citer que quelques-uns). J’ai été ravi par les méfaits de nos garçons à la peau bleue préférés.
En bref : le livre, comme d’habitude pour Terry Pratchett, a du sarcasme, du sens et – surtout – du cœur

NOTE : 9/10

 

  • Poche : 456 pages
  • Editeur : Pocket (16 juillet 2020)
  • Collection : Fantasy
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2266296353

5136M8YUW0L._SX303_BO1,204,203,200_

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s