Âge tendre 19 août 2020 par Clémentine Beauvais

La présidente de la République ayant décidé que tout élève doit accomplir une année de service civique entre sa troisième et sa seconde, Valentin a posé ses voeux.

Achat : https://amzn.to/3hf9C6r

Chronique : Merci, Clémentine Beauvais, d’avoir dépeint la douleur, les horreurs et les légères touches d’espoir qui accompagnent la maladie d’Alzheimer .  À travers Valentin Clémentine Beauvais montre les illusions, les doutes et les épisodes de dysrégulation émotionnelle qui accompagnent le désordre schizoaffectif, et il le fait d’une manière qui fait avancer l’intrigue tout en honorant la douleur à travers ce personnage de Valentin. Malgré le plaisir que j’éprouve à lire ce livre, je me demande comment les lecteurs qui connaissent moins bien la maladie percevront la double narration de Clémentine Beauvais, C’est un roman captivant et émouvant sur un garçon déchiré entre deux réalités. Recommandé. Cette lecture ne vous laissera pas indifférant.

Note : 9,5/10

  • Broché : 388 pages
  • Editeur : Sarbacane Editions (19 août 2020)
  • Collection : Exprim’
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2377314651

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s