Le Petit Voleur d’ombres – Tome 1& 2 Broché de Marc Levy & Fred Bernard

Après avoir déménagé, notre héros fait sa rentrée dans une nouvelle école.
L’année s’annonce difficile, il n’a aucun ami avec qui partager ses journées. Et comme si cela ne suffisait pas, la terreur de la classe a décidé de s’en prendre à lui.

Achat : https://amzn.to/2EKwmNg

Chronique : Après la version pour adulte le voleur d’ombres, l’écrivain français le plus lu dans le monde s’est lancé dans l’écriture pour enfants.

On y retrouvera donc 3 personnages principaux, la mère, notre héros et son meilleur ami.

Un livre pour les enfants de plus de 8 ans, qui loin des thèmes habituels que l’on retrouve pour ces enfants de cet âge, nous emmène dans un univers plus actuel et concret à travers des faits sociétaux et où règne l’imaginaire :

La séparation de ses parents (« j’allais utiliser ce pouvoir pour guérir le malheur des autres et par la même occasion oublier tous les miens. Quand j’aurai accompli tout cela mon père serait si fier de moi qu’il rentrerait à la maison, c’était mathématique »). L’ombre du père plane bien qu’il soit absent. Absent aussi le prénom du héros. Quand l’adulte rencontre l’imaginaire de l’enfant qu’il était et vice versa…
Sauter une classe, changer d’école, faire face à l’adversité d’un plus grand le fameux Marquès.
Le déménagement, la rentrée des classes, un nouvel établissement, seul et se faire des amis etc.

Le fil conducteur sera l’imaginaire. Rien n’est impossible dans les yeux d’un enfant, dans l’imaginaire de celui-ci. Ce que l’homme a imaginé il l’a accompli. C’est un livre aussi qui traite de la résilience. Comme toujours chez Levy, bien que le livre se lit facilement, on pressent un vrai travail d’écriture avec un choix des mots très précis et bien pensé. C’est une écriture hypnotique qui fait la part belle à notre imagination. Je défis à quiconque d’essayer !

Les illustrations sont agréables, l’histoire du « vol d’ombre » est prétexte à explorer la conscience de soi, l’empathie, se mettre à la place des autres, pour avoir une meilleure confiance en soi, et voir que ceux que l’on considère comme des êtres plutôt difficiles sont souvent victimes de situations qui les rendent comme cela.
Le petit héro de cette histoire n’a pas vraiment volé l’ombre de son camarade, c’est elle qui est venue d’elle même, elle a forcé l’échange.
Cela entraîne une suite d’événements inhabituels, plus d’assurance de la part de notre petit héros, rêve révélateur.

Note : 9,5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s