Moins 18°de Stefan AHNHEM | 03 Septembre 2020

Après une course folle, une BMW plonge dans les eaux de la gare maritime d’Helsingborg. Quelques heures plus tard l’identité du passager défraie la chronique : Peter Brise, star nationale des technologies de l’information, était promis à un avenir florissant.

Achat : https://amzn.to/3i0YhqT

Chronique : Lorsque le millionnaire de l’informatique Peter Brise entre dans le port après une poursuite en voiture, la police suppose qu’il s’agit d’un suicide jusqu’à ce que le pathologiste révèle qu’il était mort et l’était depuis un certain temps lorsqu’il est tombé à l’eau. Comment est-ce possible alors qu’il a été vu quelques jours plus tôt ? Entre-temps, l’enquête de Dunja sur une femme sans-abri vue couverte de sang la conduit à une affaire de gifles heureuses et de dérision des inspecteurs.

J’ai beaucoup apprécié Moins 18°. J’ai été accroché par cette prémisse inhabituelle et saisi par la lenteur et le rythme de la diffusion des informations. J’avais hâte d’y revenir et de voir ce qui allait suivre. Une grande partie de l’intrigue, notamment les meurtres suédois, a mis à rude épreuve ma crédulité, mais j’ai vite oublié de me poser des questions à ce sujet, car je me suis retrouvé pris dans l’intrigue et, ce qui est presque aussi important, dans la vie privée des personnages. J’aime la façon dont Ahnhem est capable de tisser tous ces fils ensemble si facilement lorsque les deux principales intrigues sont complètement séparées et ne convergent à aucun moment, sauf de façon tangentielle.

Il y a beaucoup de choses sur Fabian et sa famille dans ce roman. Lui et sa femme, Sonja, se rapprochent du divorce et ses enfants y font face à leur manière. Theodor, qui est troublé, a transféré son affection à Alexandra, une fille de l’école, et Matilda s’adonne à des activités occultes avec une planche de ouija. Dunja essaie de remettre sa carrière sur les rails mais est constamment sabotée par le malveillant Kim Sleizner. J’ai trouvé toutes ces histoires personnelles aussi fascinantes que les intrigues principales et j’ai hâte de voir comment elles se dérouleront dans le prochain roman, avec les indices sur la prochaine enquête de Fabian.

Il y avait deux histoires qui se côtoyaient dans celle-ci et j’espère que nous verrons plus de Dunja dans le prochain livre et qu’elle résoudra les problèmes. Fabian doit vraiment faire le tri dans son fils aussi. Il a toujours été un sacré numéro et ne s’améliore pas non plus ici. Dans certains endroits, les compétences de Fabian (et de son équipe) en tant que détective pourraient aussi être mises à profit. Cependant, sa gentillesse se manifeste dans quelques scènes touchantes cette fois-ci, ce qui était agréable à voir. Il y avait un meurtre particulièrement méchant dans celle-ci…..Je suis content de ne pas vivre avec une imagination aussi vive, je dois dire.

Je m’attendais à ce que le roman soit un peu décousu étant donné les différents points de vue et intrigues, mais même s’il saute aux yeux, je l’ai trouvé facile et passionnant à lire. Il faut aussi noter que le nombre de morts est élevé et que si la violence n’est pas trop graphique, elle n’est pas forcément pour les dégoûtés.

Note : 9/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s