Le garçon et la ville qui ne souriait plus – 18 juin 2020 de David BRY

Paris, fin XIXe, l’Église a imposé ses Lois, celles de la Norme sous le règne de Nicéphore le IIIe. Les fous, les obèses, les boiteux, les difformes, les homosexuels – en somme, tous ceux considérés comme  » anormaux  » – sont relégués sur une île, surnommée la Cour des Miracles.

Achat : https://amzn.to/33sS15m

Chronique : Que dire de cet ouvrage? Pour moi c’est un vrai bijou, une petite pépite que j’ai savouré. J’ai ralenti ma lecture pour ne pas quitter ce monde trop vite. On est très facilement plongé dans cet univers qui ne manque pas de vie. J’ai beaucoup aimé découvrir la cours des miracles. Cette endroit où la différence n’existe pas, où l’on est tous « normal » .

La plume de l’auteur est un vrai régale. Elle est fluide, rythmée. A aucun moment on ne s’ennuie. J’ai apprécié de lire ce livre qui nous fait réfléchir sur ce que la société appelle la normalité. Je trouve qu’aborder cela comme l’auteur l’a fait est une belle idée. Apprendre à se connaître soi même n’est pas toujours simple, tout comme à s’accepter et à repousser nos limites également. Nous allons découvrir tout cela avec Romain, tout comme l’acceptation des autres et de leurs différences.

Ce livre est un vrai recueil de sentiments et d’émotion. C’est un ouvrage très prenant, très touchant qui laissera obligatoirement une trace de son passage sur vous. C’est le genre de livre qui vous donnera envie de le relire plusieurs. Et je ne serais pas surprise lors de ma prochaine relecture de cette ouvrage de découvrir de nouvelles choses, de les appréhender différemment que lors de ma première lecture.

Note : 9/10

Chronique de bookdream35

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s