Bonne nuit mon ange – 15 octobre 2020 de Aimee MOLLOY

Sam Statler et Annie Potter, fraîchement mariés, viennent de quitter New York pour s’installer la petite ville natale de Sam. Annie passe la plupart de ses journées seule et désœuvrée tandis que Sam, thérapeute, reçoit ses patients –majoritairement féminins – dans son cabinet installé au rez-de chaussée de la maison.

Achat : https://amzn.to/3m4wh7D

Chronique : C’est vraiment bien ! Un récit unique, des narrateurs peu fiables qui se différencient à peine les uns des autres avec des coups d’échecs tortueux et ultra intelligents. (Nous avons à bord un auteur très intelligent qui ne s’ennuie jamais pour jouer à des jeux d’esprit avec nous. Ne vous faites pas avoir comme moi ! )

Un magnifique couple de jeunes mariés d’une quarantaine d’années, avec des jeux de rôle excentriques, se rend dans la ville natale de son mari, dans le nord de l’État de New York, pour repartir à zéro et garder un œil sur la mère de celui-ci, qui souffre de démence depuis son plus jeune âge.

Bien sûr : le mari a un nom : Sam Statler. C’est un psychiatre qui est occupé dans son bureau du bas sans avoir la moindre idée que quelqu’un écoute ses séances privées avec les patients.
Il était une fois un joueur, flirtant avec la plupart des filles de la ville et il leur a brisé le cœur tout comme son père a quitté sa mère pour un mannequin à son demi-âge.

Mais Sam est un homme nouveau, même s’il garde un très grand secret pour sa femme. Et un jour, une jeune Française mystérieuse apparaît comme sa nouvelle patiente qui conduit une Mini Cooper. Le patient insiste pour avoir une séance privée la nuit et il l’accepte. Alors, personne n’entend parler de lui.

Sa pauvre femme Annie Potter (bravo ! Tu gardes ton nom de famille même si tu es mariée à ce psy canon) attend qu’il entre par la porte d’entrée comme si de rien n’était. Mais il ne revient pas ! Peut-être que Sam n’est pas le même gars que celui dont elle est tombée amoureuse ! Peut-être s’est-il déjà enfui après avoir reçu l’argent de l’héritage que son père avait promis de transférer sur le compte de sa mère.
Ou bien y a-t-il quelque chose de plus louche qu’elle ne puisse jamais imaginer ?

Sans vouloir faire de spoiler, je veux vous dire quelque chose. Pendant ma lecture, le visage de Michael Emerson n’a cessé d’apparaître dans mon esprit en tant que personnage de propriétaire ( Person of Interest ). Je peux honnêtement dire que si ce livre sera adapté en scénario, le meilleur acteur pour jouer Albert doit être lui !

Le livre est un thriller psychologique, qui s’étend sur toute la durée du livre, mettant à l’épreuve leur mariage et leur détermination, et celle d’un esprit dérangé, qui a des problèmes d’attachement, et qui a des traits de harceleur. Il est sinistre, et encore plus sinistre, lorsque vous lisez un extrait du livre d’opinion de la personne, en donnant les raisons de cette situation.
C’est un livre bien écrit, à cet égard, et sa lecture a été bonne et rapide.

Note : 9,5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s