Défense d’entrer! T01: Réservé aux gars – 5 avril 2017 de Caroline Héroux

Pour Lolo, 11 ans, écrire, c’est pour les filles (trop nul) comme sa demi-soeur Amélie, qui cache son journal intime sous son oreiller. LOOOOSER ! Sauf que, quand Lolo ne peut pas jouer avec ses amis parce qu’il est encore en « punitence » dans sa chambre, il ne trouve rien d’autre à faire que de raconter sa vie injuste dans son carnet (PAS UN JOURNAL !). Au cours de l’année scolaire, Lolo accumule les punitions, ce qui lui permet de consigner dans ce carnet les disputes, les coups pendables, les exploits, et même les choses qui ne se disent pas…

Achat : https://amzn.to/3o2ekIx

Chronique : À première vue, je n’étais pas certain de trouver que ce livre était bien plus qu’un livre loufoque pour enfants, une lecture rapide sans beaucoup de substance. Mais au fil de ma lecture, les personnages et l’histoire me charmaient. Caroline Héroux à un vrai dont dans l’écriture. « Défense d’entrer ! » c’est l’histoire de Charles-Olivier dit Lolo. Il nous raconte avec beaucoup d’humour et d’authenticité son année scolaire (celle du CM2 chez nous). Il nous parle de sa grande soeur Amélie dit Mémé (« elle déteste ça, c’est pour ça » qu’il « l’appelle comme ça ») avec qui il se dispute constamment, il y aussi son petit frère et sa petite soeur, Arthur et Lucie (Tutu et Lulu) que Lolo assimile à des sangsues mais des attachantes sangsues (des fois). Son père lui, lui tape sur les nerfs « solide » et sa mère est carrément poche (nulle) et en plus elle a des pouvoirs magiques (c’est une sorcière c’est sûr) « elle voit vraiment tout » et « elle entend tout ». Lolo nous raconte tout dans son carnet : ses déboires familiaux, ses conflits à l’école (notamment avec « Kevin + Con#1 + Con#2 + Con#3 »), ses activités avec ses amis et… et… Justine (« Longs cheveux bruns, assez grande, yeux clairs, regard profond, sourire, ouf… sourire à faire craquer n’importe qui. ») vous l’aurez compris il aimerait bien être son « chum » (petit copain). Caroline Héroux est un auteur qui connaît clairement son public et se lit très bien comme le flot de conscience d’un élève et de ses tracas jusqu’à ses désirs et finalement toutes ses mésaventures . Tout est très peu séquentiel, mais l’esprit d’un collégien l’est aussi. Les pensées de Lolo présentées dans ce livre sont facilement reconnaissables par les lecteurs d’âge moyen, qui sont capables d’imaginer leur grand héroïsme mais ils sont également capables de percevoir des peurs irrationnelles . De plus ce livre est drôle! Les situations dans lesquelles Lolo se trouve sont assez humoristiques par elles-mêmes, mais les illustrations renforcent l’hilarité de façon exponentielle, dans la mesure où les enfants (et les adultes) risquent de se mettre à rire aux éclats de dessins animés

Note : 9/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s