Une terre promise – 17 novembre 2020 de Barack Obama

Dans le premier volume de ses mémoires présidentiels, Barack Obama raconte l’histoire passionnante de son improbable odyssée, celle d’un jeune homme en quête d’identité devenu dirigeant du monde libre, retraçant de manière personnelle son éducation politique et les moments emblématiques du premier mandat de sa présidence – une période de transformations et de bouleversements profonds.

Achat : https://amzn.to/3lY5dXN

Chronique : Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, ce mémoire ne sera pas pour tout le monde. Il vous met en garde dès le début… Il n’a pas maîtrisé la brièveté. C’est indéniable. Avec ses 768 pages sur papier et ses 29 heures et plus sur support audio (comme j’ai pu le constater dans le livre, lu par le président Obama lui-même), A Promised Land est un engagement. J’étais plongé dans le livre, très plongé, très plongé, quand j’ai soudain réalisé que nous étions encore dans la première année de sa présidence. (Aïe !)

Donc, c’est un engagement, mais ce n’est pas un slogan. Au contraire, je n’ai cessé de me dire que c’était un privilège d’avoir cette vision franche de ses pensées et de ses expériences, documentées de manière exhaustive. Maintenant, c’est Barack Obama, donc vous savez qu’il ne laisse pas échapper une seule anecdote ou un détail qu’il n’a pas soigneusement examiné, mais cela a vraiment l’air authentique. Par exemple, il dit beaucoup de choses élogieuses sur Hilary Clinton. De toute évidence, il la respectait suffisamment pour la nommer secrétaire d’État. Mais il ne fait pas l’impasse sur l’acrimonie des deux côtés lorsqu’ils se sont battus pour l’investiture démocrate. Et parfois, tout au long du livre, il fait un commentaire ou un coup de pinceau subtil. Une revanche, je pense. Rien à Washington n’est jamais oublié.

Ne pensez pas, en vous basant sur ce que j’ai écrit ci-dessus, que c’est une sorte de révélation mesquine. Vous savez que ce n’est pas le cas. Et si vous cherchez à savoir ce qui se passe à Washington en ce moment, vous ne le trouverez pas. Donald Trump n’est pas vraiment mentionné avant l’avant-dernier chapitre, juste quelques pages avant la fin du volume 1. D’un autre côté, une grande partie du monde actuel est préfigurée par le temps passé par le président Obama. Elizabeth Warren était professeur d’université. Lindsay Graham était prête à traverser l’allée. Les juges – à ce moment-là – étaient confirmés à la Cour suprême sans le spectacle complet de l’horreur partisane. D’une certaine façon, c’était une époque plus simple.

Il y a tellement plus de choses que je pourrais dire sur ce livre. Hélas, comme Barack Obama, je n’ai pas encore maîtrisé la brièveté. À ce stade, j’ai lu tellement de livres de tant de personnages de l’orbite d’Obama, que sa voix est maintenant au centre d’un portrait de l’époque à la Rashomon. Je conclurai en disant que, aussi long et exhaustif que soit ce livre, j’attends avec impatience la lecture des volumes suivants. (Celui-ci se termine avant même que son premier mandat ne soit terminé, alors qui sait combien il y en aura). Le livre est terriblement bien écrit.

Note : 9,5/10

Broché : 890 pages ISBN-10 : 2213706123 Poids de l’article : 1.1 kg ISBN-13 : 978-2213706122 Dimensions : 24.7 x 4.3 x 16 cm Éditeur : Fayard (17 novembre 2020)

Une réflexion sur “Une terre promise – 17 novembre 2020 de Barack Obama

  1. J’ai vu le livre présenté chez Jimmy Kimmel (qui me fait toujours bien rire) et j’avoue que ça m’a tentée. Je regarde plein d’émissions américaines, anglaises, canadiennes et australiennes et donc en anglais tout le temps, mais je ne suis pas sûre de comprendre aussi bien l’écrit…. ça me freine un peu

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s