Corruption de Don Winslow

Denny Malone est le roi de Manhattan North, le leader charismatique de La Force, une unité d’élite qui fait la loi dans les rues de New York et n’hésite pas à se salir les mains pour combattre les gangs, les dealers et les trafiquants d’armes.

Achat : https://amzn.to/2WaFnEJ

Chronique : Don Winslow a présenté un drame criminel dur à cuire qui m’a pris par le collet à deux mains et ne m’a jamais lâché. C’était un voyage passionnant dans la Grosse Pomme avec les meilleurs de New York. Le tout a été enrichi par un jargon policier profane et un argot de gangster de rue. Des langues à part entière. Des scènes pleines d’action ont suivi ce scénario axé sur les personnages à travers les rues et les ruelles du haut Manhattan. Cette histoire superbement écrite n’a pas manqué d’offrir une fin étonnante et dramatique.

Le sergent détective Denny Malone était la cheville ouvrière de la Manhattan North Special Task Force. L’unité d’élite la plus respectée de la police de New York. Ils étaient chargés de réduire les crimes violents et la drogue dans leur commissariat. Peu importe ce qu’il fallait faire, qui ils roulaient, ils faisaient leur boulot. On peut dire qu’ils étaient la CIA des « Blue » de la police de New York.

Après dix-huit ans de service, Denny avait tout vu. Les plus méprisables étaient les politiciens, les avocats, les policiers et les trafiquants de drogue qui s’enrichissaient grâce à l’argent sale. La grande corruption était partout. Il semblait que tout le monde avait les mains dedans. Tout le monde, sauf Denny. Sauf son équipe. Ce sont eux qui ont pris les risques. C’est eux qui ont franchi les portes. En bas des escaliers. Pourquoi ne devraient-ils pas partager la crème ? Ils étaient les plus méritants pour avoir leur juste part du gâteau. De l’argent bien réel. Pas seulement un café et un beignet gratuits.

Regarder tout le monde s’enrichir grâce aux fonds qui passaient sous la table l’avait finalement atteint. Ne rajeunissant pas, il approchait de la vingtaine et aimerait avoir un pécule confortable à mettre de côté avant de quitter la police. Son salaire seul ne suffirait pas à y parvenir. Ses deux coéquipiers les plus proches, Russo et Montague, étaient sur la même longueur d’onde. Leur chance de gagner de l’argent était maintenant ou jamais. Pas quand ils ont pris leur retraite. Trop tard. Il suffisait d’un gros coup pour les mettre tous sur pied. Ils savaient que s’ils étaient pris, ils risquaient leur emploi, leur pension et même la prison. Et la prison est le dernier endroit où ils voudraient être. Pouvaient-ils réussir ? Mettre tout en jeu ? Il n’y a qu’une seule façon de le savoir.

Ce n’est pas le genre de livre qui oppose les gentils aux méchants et ne vous y attardez pas si vous vous attendez à des flous chaleureux ou à quelque chose de ce genre, mais vous obtiendrez un réseau apparemment réel de personnes et d’institutions essayant de maintenir les choses ensemble de la meilleure façon possible, et vu que tout le monde est humain, des erreurs seront commises.

Note : 9,5/10

Poche : 560 pages ISBN-13 : 979-1033904335 Dimensions : 10.7 x 2.7 x 18 cm Poids de l’article : 260 g Éditeur : HarperCollins (16 octobre 2019)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s