La Maison des voix – 4 novembre 2020 de Donato Carrisi

Florence, de nos jours. Pietro Gerber est un psychiatre pour enfants, spécialiste de l’hypnose. Il arrive ainsi à extraire la vérité de jeunes patients tourmentés.

Achat :https://amzn.to/37bYLrl

Chronique : La Maison des voix est en fait un thriller psychologique déjanté dans lequel Donato Carrisi, comme d’habitude, a réussi à m’intriguer, à m’embrouiller, à me faire peur, à m’exciter et à me surprendre.

Le protagoniste de cette histoire est Pietro Gerber, un psychologue pour enfants, le meilleur abuseur d’enfants de toute Florence. Sa spécialité est l’hypnose, grâce à laquelle il peut accéder à des informations importantes qui sont souvent enfouies dans la mémoire fragile des enfants.
Mais cette fois, Gerber est appelé à résoudre un cas très particulier où l’hypnotiseur n’est pas un enfant mais un adulte, Hanna Hall, qui est tourmenté par un souvenir d’enfance récurrent : la mort de son frère.
La jeune et mystérieuse Hanna Hall, est en effet presque sûre d’avoir tué, quand elle était encore enfant, son frère. Mais pour éclaircir le mystère, elle a besoin de quelqu’un pour ramener l’enfant qui est encore en elle. Pietro Gerber pourra-t-il découvrir la vérité sur une petite fille toujours tenue à l’écart de la civilisation à cause des « étrangers » et habituée à changer souvent de nom et de maison, ou sera-t-il lui aussi pris dans un tourbillon de mensonges et de demi-vérités ?

L’identité d’un individu se forme au cours des premières années de sa vie. Le nom ne fait pas simplement partie de l’essaim, il en est le cœur. Il devient l’aimant autour duquel sont rassemblées toutes les particularités qui définissent qui nous sommes et qui nous rendent en quelque sorte uniques. Apparence, signes particuliers, goûts, dispositions, forces et faiblesses. L’identité est à son tour fondamentale pour définir la personnalité. La transformation de la première risquait de dégrader la seconde en quelque chose de dangereusement indéfini.

Avec un style captivant, simple et fluide, Donato Carrisi sait maintenant divertir ses lecteurs mais il sait surtout cacher la vérité jusqu’au bout. Peu importe que vous soyez un dévoreur de thrillers ou un expert en psychologie, sa fin réussira quand même à vous surprendre et à vous laisser sans voix.

Chaque chapitre deviendra une pièce très importante qui vous permettra de compléter un puzzle complexe dans lequel la vérité et le mensonge, s’insinueront si bien dans votre esprit que vous ne pourrez pas distinguer la réalité de l’illusion.

Pourquoi lire La Maison des voix Car dès les premières pages, vous serez captivé et submergé par une succession de rebondissements qui vous mèneront dans les ténèbres les plus profondes de l’âme humaine.

Mais la paranoïa était le premier pas vers l’abîme de la folie, et il devait rester lucide.

Note : 9,5/0

Éditeur : Calmann-Lévy (4 novembre 2020) Langue : : Français Broché : 304 pages ISBN-10 : 2702180337

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s