The Mandalorian, saison 2, épisode 6 / Chapitre 14

Un autre personnage classique de « Star Wars » apparaît dans le dernier épisode de « The Mandalorian », réalisé par Robert Rodriguez.

"Le Mandalorien"

Boba Fett est de retour!

OK, ce n’est donc pas la seule chose qui s’est produite dans le dernier opus de «The Mandalorian», mais même dans un épisode plein de surprises, le retour du légendaire chasseur de primes était facilement le point culminant. Comme l’épisode stellaire de la semaine dernière , « Chapitre 14 – La tragédie » a donné à Mando (Pedro Pascal) une excuse pour faire équipe avec un personnage  » Star Wars  » préféré des fans pour toutes sortes de scènes d’action tout en continuant à faire avancer le récit central de la saison. En ce qui concerne le titre de l’épisode, il y a en effet eu plusieurs événements tragiques au cours de ses 30 minutes, mais nous y reviendrons dans un instant.

«Chapitre 14» s’ouvre avec Mando et Grogu (la marionnette anciennement connue sous le nom de Baby Yoda) en route vers Tython pour trouver, espérons-le, un Jedi capable de former correctement Grogu dans les voies de la Force. Les liens du duo ont été mis en évidence tout au long de la saison 2 et le «chapitre 14» souligne le chemin parcouru depuis que Mando a involontairement rencontré Grogu lors de la première de la série en 2019. Il est difficile de discerner les émotions de Mando sous toute cette armure, mais son petit rire chaque temps Grogu répond immédiatement à son nom et l’écoute activement pour démentir le fait qu’il a une affection claire pour l’enfant. Cela dit, Mando comprend également que les manières de la Force, ou «trucs Jedi», d’utiliser sa terminologie, sont au-delà de sa compréhension et est déterminé à terminer sa mission pour le bien de Grogu, même si cela signifie perdre son meilleur ami.

The Mandalorian season 2 release schedule: what time does episode 8 air on  Disney Plus? | GamesRadar+

Et donc, ils atterrissent sur Tython. C’est un peu décevant que les débuts en direct de Tython ne servent principalement que de toile de fond montagneuse fade pour l’action qui s’ensuit – Tython détient une valeur de tradition significative pour la franchise et était la planète où l’Ordre Jedi est né – mais c’est mineur plainte, étant donné le rythme serré de l’épisode et une myriade d’autres points forts.

En ce qui concerne l’action qui s’ensuit, peu de temps est perdu avant que l’excursion de Mando et Grogu ne passe de côté. Grogu commence finalement à méditer sur la pierre que le duo cherchait, et quelque chose se passe. Les résultats de la tentative de Grogu d’atteindre un Jedi seront vraisemblablement révélés à une date ultérieure, mais en attendant, Grogu est entouré d’une sorte de champ de force tout en méditant et Mando découvre un navire particulier se préparant à atterrir à proximité.

Comme les fans de la franchise le reconnaîtront immédiatement, ce vaisseau particulier se révèle être l’esclave de Boba I.

L’entrée de Boba (Temeura Morrison, qui a incarné Jango Fett, le père de AKA Boba, dans le film «Attack of the Clones» de 2002) est gérée avec l’enthousiasme auquel on peut s’attendre pour un personnage aussi légendaire: Slave I descend on the planet, suivi par Mando ducking d’une tempête de coups de semonce d’un assaillant invisible. Boba parle hors écran avant d’apparaître comme une silhouette encapuchonnée, puis se révèle à Mando en entier et explique sèchement sa présence. La révélation du visage de Boba pourrait ne pas avoir le même impact que la première apparition d’Ahsoka dans l’épisode de la semaine dernière – ce n’est pas comme si Boba avait révélé son visage dans la trilogie originale du film «Star Wars» et le personnage ne revêt son armure emblématique que plus tard dans l’épisode – mais l’incarnation de Morrison du chasseur de primes est si parfaite que cela n’a guère d’importance.

Boba a suivi Mando pour acquérir son armure, et il a amené un autre personnage populaire pour terminer le travail. Fennec Shand (Ming-Na Wen), l’assassin d’élite qui a apparemment été laissé pour mort lors de la première saison de la série, a été sauvé par Boba – oui, ces bottes à la fin du cinquième épisode de la saison 1 étaient effectivement portées par Boba – est son nouveau partenaire, et a encore un compte à régler avec Mando. Une brève mais nécessaire exposition est abandonnée pour Mando et les téléspectateurs qui ne connaissent pas l’histoire de Boba et Fennec, et les trois acceptent rapidement de mettre de côté leurs différences lorsqu’une petite armée de Stormtroopers descend sur la planète.

Et avec cela, le réalisateur de l’épisode Robert Rodriguez (qui fait un superbe début de réalisateur «mandalorien») relâche les rênes pour environ 11 minutes d’action non-stop. Mando, Fennec et en particulier Boba obtiennent leurs moments sous les projecteurs de l’action et il y a un mélange louable des fusillades de blaster attendues et de l’utilisation d’outils de meurtre plus éclectiques, tels qu’un rocher géant et le bâton Gaderffi de Boba traditionnellement utilisé par Tusken Raiders (mêlée brutale de Boba Les séquences sont particulièrement satisfaisantes, mais mec , regarder les Stormtroopers se faire matraquer à mort rend vraiment leur armure prétendument haut de gamme complètement pathétique.)

Les choses vont bien pour les protagonistes. Puis le Star Destroyer de Moff Gideon (Giancarlo Esposito) détruit le vaisseau de Mando d’un seul coup.

Le navire de Mando a traversé l’enfer dans la saison 2 et le regarder se mettre en pièces en un instant était un coup de poing vraiment inattendu – Mando se souciait probablement plus de ce vaisseau qu’autre chose, sans son armure et Grogu.

Mando peut à peine enregistrer sa perte avant que Gideon envoie une escouade de Dark Troopers (les Battle Droids évoqués plus tôt dans la saison ) après Grogu. Les Dark Troopers n’ont pas beaucoup de temps à l’écran, mais leur présence sinistre est encore renforcée par un thème palpitant de Ludwig Göransson, dont le travail toujours fantastique sur «The Mandalorian» ne peut être surestimé. Les Dark Troopers éloignent Grogu et Mando se retrouve sans son vaisseau ni son ami. «La tragédie», en effet.

Étant donné que Boba et Fennec n’ont pas réussi à tenir leur part de l’accord – Mando abandonnerait son armure si Boba et Fennec protégeaient Grogu – le trio fait la paix et partit pour Navarro pour voir si Cara Dune (Gina Carano) peut trouver une avance sur Gideon. La prochaine cible de Mando – et probablement l’objet de l’épisode de la semaine prochaine – se révèle être Mayfeld (Bill Burr), l’ex-impérial grossier qui est apparu dans la saison 1.

Quant à Grogu, la scène de clôture de l’épisode montre la créature lançant avec colère deux Stormtroopers avec la Force pendant que Gideon observe à proximité. Tout comme la brève scène de la saison 1 de «The Mandalorian» où Grogu Force a étouffé Cara Dune lors d’un match de bras de fer inoffensif, il y a quelque chose de terrifiant à regarder la petite créature utiliser violemment ses pouvoirs de Force considérables en raison de son état émotionnel – c’est presque comme si Grogu est une version bébé non formée de Yoda. (Haleter!)

On ne sait toujours pas exactement quels sont les plans de Gideon pour Grogu ou si Boba et Fennec apparaîtront dans les deux épisodes restants de la saison, mais « The Tragedy » a placé les enjeux plus élevés que jamais pour Mando.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s