La chronique des Bridgerton, Tomes 1 et 2 – 6 janvier 2021 de Julia Quinn

Très chers lecteurs, quelle saison ! Au rythme des bals et des réceptions, je vous ai narré le feuilleton haletant de la folle romance entre Mlle Daphné Bridgerton et Simon, le ténébreux duc de Hastings. Valses langoureuses, rebondissements cocasses et bagarres mémorables nous auront tenus en haleine jusqu’à l’épilogue d’un romantisme échevelé.

Achat : https://amzn.to/38bjDj5

Chronique : Donc… écrire cette critique est délicat parce qu’il y a une scène très controversée dans ce livre que beaucoup de gens (à juste titre) détestent et cela les a aigris sur l’histoire. Je savais qu’une telle scène existait, même si je n’en connaissais pas tous les détails, et cela a peut-être coloré mon expérience.

Cela dit…. J’ai adoré Le Duc et moi ! Et j’ai hâte de poursuivre la lecture de la série. Je suis tombée amoureuse des personnages, du monde et du ton presque immédiatement. De Lady Whistledown à la famille Bridgerton toute entière et à leur matriarche hilarante mais forte, en passant par les badinages et les situations comiques impliquant Simon et Daphné, je suis là pour tout cela. Je veux aborder la controverse parce qu’elle est sensible, mais aussi parce que je ne sais pas quelle est la dernière fois où je me suis sentie liée et investie dans une série romantique dès le début. Je peux déjà dire que c’est quelque chose que je voudrai relire à l’avenir.

Cela dit, parlons de l’éléphant dans la pièce : la scène en question se déroule après le mariage de Simon et Daphné. C’est une situation compliquée, et à partir de maintenant, vous devez vous attendre à des spoilers….

AVERTISSEMENT SPOILER !

Ce qu’il faut savoir : Simon a commencé à parler tard et a bégayé. Son trou du cul de père l’a traité de stupide et ne voulait rien savoir de lui. Maintenant, son père est mort, mais il a juré de ne jamais avoir d’enfants et ne prévoit pas de se marier. Ce qui se complique lorsqu’il s’agite avec Daphné et qu’il doit l’épouser pour préserver sa réputation….

Daphné (comme la plupart des jeunes femmes de son époque) n’a jamais suivi de cours d’éducation sexuelle et ne sait donc pratiquement rien sur le sexe ou le fonctionnement de la conception. Cela donne lieu à des scènes et des conversations hilarantes, mais c’est aussi tragiquement exact sur le plan historique. Ainsi, lorsqu’elle épouse Simon, elle ne se rend pas compte que lorsqu’il dit qu’il « ne peut pas » avoir d’enfants, ce qu’il veut vraiment dire, c’est qu’il « n’en aura pas ». Elle ne réalise pas non plus ce qu’il fait lorsqu’il se retire à chaque fois qu’ils ont des relations sexuelles. Simon profite de sa naïveté, même en connaissant son désir intense d’avoir des enfants, et lui ment en gros pendant des mois. Honnêtement, j’ai trouvé son comportement assez répréhensible et égoïste, même si nous comprenons qu’il est ancré dans un traumatisme.

Donc, lorsque Daphné en apprend plus sur la façon dont les choses fonctionnent et qu’elle réalise qu’on lui a menti, cela déclenche un conflit, compréhensiblement géant, où elle dit (à juste titre selon moi) à Simon qu’elle ne sera plus dans son lit. Il se saoule et rentre à la maison en lui demandant de rester avec lui et d’être avec lui. Cela ouvre la voie à un comportement plus horrible, où Daphné couche avec lui et refuse de le laisser se retirer. Ouf. Ok, donc il y a des gens qui disent que c’est fondamentalement un viol conjugal. Et en lisant la scène…en quelque sorte ? Il y a certainement des éléments de consentement douteux au moins.

Le truc c’est que ce n’est pas aussi bien peint, ou aussi sexy dans le livre. C’est très clairement dépeint comme mal, mais je pense aussi que du point de vue d’une jeune femme protégée et relativement impuissante à l’époque, je comprends en quelque sorte. Égoïste ? Bien sûr. Les deux sont égoïstes et font des choses terribles, mais pour moi, cela fait partie du but et de la façon dont elles ont appris et grandi ensemble. Je pense que l’auteur fait un travail fantastique en créant un portrait nuancé de ce que chacune d’entre elles a vécu et de la façon dont cela influence leurs choix.

Je suis heureux qu’un enfant n’ait pas été le produit de cette nuit-là. J’aurais eu plus de mal à gérer cela, mais ce n’est pas un problème. Je tiens également à dire que, parce que je savais qu’il y avait une sorte de scène potentiellement problématique, j’ai compris très tôt ce qui allait se passer. J’entends certaines personnes dire qu’elles ont été prises de court, mais pour moi, c’était comme regarder un train s’écraser sur la voie ferrée. Et c’est un vrai problème aussi, pas si différent de celui des femmes de la vie réelle qui « oublient » de prendre leur contraception dans l’espoir d’avoir un bébé dont leur partenaire ne veut pas. Car si les gens appellent cela un viol, ce n’est pas vraiment le sexe qui n’était pas désiré. C’était la grossesse potentielle. Ce qui n’est toujours pas correct, mais j’apprécie que l’auteur s’intéresse à cette question.

J’ai réfléchi à ce sujet pendant un certain temps avant d’écrire cette critique parce que je sais que c’est un sujet controversé. Pour les lecteurs qui ont détesté ce sujet et qui ne veulent plus rien avoir à faire avec ces personnages, c’est valable, surtout s’il s’agit d’un sujet qui suscite des réactions personnelles. J’imagine que si le livre était écrit aujourd’hui plutôt qu’il y a plus de 20 ans, l’auteur le traiterait peut-être un peu plus soigneusement (il est vrai que nous aurions peut-être eu besoin d’une plus grande conversation sur ce qui s’est passé entre les personnages plus tard), mais je l’ai trouvé convaincant et stimulant, et la plus grande partie du livre était juste très amusante et m’a fait rire à gorge déployée à de multiples reprises !

Note : 8,5/10

Éditeur : J’ai lu (6 janvier 2021) Langue : : Français Broché : 320 pages ISBN-10 : 2290254738

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s