Mademoiselle Coco et l’eau de l’amour – 7 janvier 2021de Michelle MARLY

Après la perte brutale et tragique du grand amour de sa vie, Gabrielle Chanel, appelée Coco, traverse une terrible crise existentielle. Ni son entourage ni son travail ne réussissent à la sortir d’une tristesse profonde. Jusqu’au jour où elle se rappelle leur dernier projet commun : créer sa propre eau de toilette.

Achat : https://amzn.to/3otluVX

Chronique : J’ai veillé tard hier soir pour terminer Mademoiselle Coco et l’eau de l’amour e et je n’ai pas été déçu. Ce livre fait partie d’une série de romans indépendants sur des femmes fortes, déchirées entre l’art et l’amour.

Le livre retrace la partie de la vie de Coco Chanel entre les années 1919 et 1922. Il commence juste après la mort d’Arthur « Boy » Chapel – l’amour de sa vie et la seule personne qui l’a aidée à mettre en place son empire Chanel. Dévastée par sa mort violente, elle parcourt sa vie pour trouver un nouveau but. Elle décide de créer un parfum, une senteur unique, à offrir à ses clients. Bien sûr, c’est l’histoire du développement du tristement célèbre Chanel n°5.

Je ne suis pas le plus grande fan du parfum lui-même, mais j’ai adoré lire qu’elle avait créé ce parfum. La science de ce parfum est un peu courte, mais Marly a fait un excellent travail de représentation de la France du début des années 20.

À la lecture de la couverture du livre, on peut dire qu’il est destiné à un public féminin. Il est également facile de deviner que la romance et l’amour sont des thèmes importants du livre. Je n’étais pas trop intéressé par son passage avec Igor Strawinsky mais j’ai adoré le rôle avec Dimitri Romanov. Maintenant, c’est une affaire personnelle. J’aime lire sur la famille Romanov autant que j’aime mes livres sur les Tudors. Chaque fois qu’un Romanov figure dans un livre, je peux être un peu partial.

En fin de compte, j’ai aimé ce livre comme une fiction historique ainsi qu’une romance historique. C’est un roman et ne prétend pas être une véritable biographie de Coco Chanel. L’auteur a même parlé de ses sources dans la postface, mais a admis qu’elle a dû modifier certaines choses pour que le livre fonctionne comme un roman. Pour moi, un bon roman historique me fait toujours rechercher les faits et m’encourage à en savoir plus sur le temps affiché. J’ai beaucoup lu sur Coco et sa vie, en particulier sur son engagement dans l’Allemagne nazie dans les années 1930/40. Pour être honnête, je ne savais pas cela à son sujet et je vais probablement faire d’autres recherches.

Tout compte fait, une excellente lecture qui m’a fait veiller tard et m’a convaincu de lire d’autres livres de l’auteur

Note : 9/10

Éditeur : Fleuve éditions (7 janvier 2021) Langue : : Français Broché : 400 pages ISBN-10 : 2265144177

Une réflexion sur “Mademoiselle Coco et l’eau de l’amour – 7 janvier 2021de Michelle MARLY

  1. Pingback: Mademoiselle Coco et l’eau de l’amour, de Michelle Marly – Challenge Booktrip en Europe #5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s