Force of Nature sur Prime Video : c’est quoi ce Die Hard du troisième âge avec Mel Gibson ?

La plateforme Amazon Prime Video dévoile le film inédit « Force of Nature » qui voit un Mel Gibson vieillissant reprendre les armes contre une organisation criminelle en pleine tempête météorologique.

Un policier est chargé de protéger les résidents d’un immeuble pris au piège après le passage d’un ouragan. Parmi eux, un détective à la retraite refuse d’être évacué. En parallèle de la catastrophe météorologique, un groupe de criminels tente de réaliser un vol mystérieux au sein du bâtiment.

Il fut un temps où la sortie d’un film emmené par Mel Gibson était un véritable événement cinématographique. Usé par le poids de l’âge, mais également par des déboires médiatiques et autodestructeurs, l’ancien interprète de Mad Max mène désorme une carrière de second plan, cachetonnant dans des séries B destinées à la vidéo ou la SVOD (sa dernière apparition au cinéma remonte à Blood Father en 2016 sous la direction de Jean-François Richet).L’image du héros d’action vieillissant est récurrente à Hollywood; ses origines remontent au western, avec notamment l’emblématique Le Dernier des géants tourné peu avant sa mort par John Wayne. Devenu une constante dans le cinéma d’action américain, elle avait même été un gimmick de la saga L’Arme fatale qui avait permis à Mel Gibson d’accéder au rang de superstar du box-office à la fin des années 80.

Désormais âgé de 65 ans, le visage rongé par les excès, ce dernier est désormais en droit de se demander s’il n’est pas à son tour devenu « trop vieux pour ces conneries ».

Car il y a dans Force of Nature, le film de Michael Polisch à retrouver dès à présent sur Amazon Prime Video, toute une réflexion sur la vieillesse. Dans le rôle d’un papy qui refuse de quitter son domicile malgré l’arrivée d’une tempête, Mel Gibson reprend finalement les armes pour terrasser un groupe de criminels prêt à tout pour mener à bien un casse. Un scénario qui évoque les grandes lignes de Piège de cristal (un anti-héros au mauvais endroit, au mauvais moment), film pour lequel Mel Gibson avait d’ailleurs été grandement pressenti avant que le rôle principal ne soit finalement confié à Bruce Willis.

Pour les spectateurs qui ont grandi avec les films de Mel Gibson, la nostalgie sera donc très certainement au rendez-vous. Quant aux autres, espérons que le rythme percutant du long métrage et ses scènes d’action suffiront à les tenir en haleine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s