Horreur à Arkham : La colère de N’Kai / 25 mars 2021 / de Josh Reynolds

a comtesse Alessandra Zorzi, aventurière et voleuse internationale, arrive à Arkham à la recherche d’un corps récemment exhumé d’une montagne en Oklahoma. Un corps étrange, singulier et aux origines mystérieuses… Mais alors qu’elle s’apprête à voler le cadavre, quelqu’un s’en empare avant elle !

Achat : https://amzn.to/3lOqTXl

Chronique : Merci à 404 édition de m’avoir fait parvenir une copie de Horreur à Arkham : La colère de N’Kai qui est le premier d’une série d’histoires se déroulant dans le cadre de l’Arkham Horror, une Amérique des années 1920 directement inspirée des œuvres de H.P. Lovecraft. L’histoire suit Alessandra Zorzi, maître voleuse, qui est engagée par un homme mystérieux pour voler une momie récemment découverte en Amérique centrale. Cependant, avant qu’elle n’ait eu le temps de faire son travail, quelqu’un l’a devancée et elle doit maintenant retrouver les coupables et récupérer la momie. Elle est aidée dans sa mission par un chauffeur de taxi grossier nommé Pepper, qui est probablement la personne la plus fiable de l’univers.

J’ai vraiment apprécié ce livre, Reynolds a fait un excellent travail en écrivant une histoire qui est accessible aux lecteurs qui n’ont jamais lu une histoire de H.P. Lovecraft ou joué au jeu de société, mais qui comporte quand même de nombreux clins d’œil aux lecteurs qui l’ont fait. On a vraiment l’impression que l’histoire se déroule il y a cent ans, avec des personnages qui s’expriment souvent dans l’argot des années 1920 et des gangsters qui brandissent des mitraillettes.
Alessandra est une protagoniste très convaincante, une femme compétente et pleine d’esprit qui ne se laisse pas faire. C’est de son point de vue que se déroule la majeure partie de l’histoire, alors qu’elle élucide lentement le mystère du vol de la momie.
Ce livre se lit rapidement avec des passages surnaturels effrayants, ce à quoi je ne m’attendais pas lorsque j’ai commencé à le lire, mais qui fonctionne étonnamment bien. Les éléments lovecraftiens sur l’horreur cosmique et les vieux dieux sont bien présents, mais ils ne sont pas vraiment explorés, ce qui est logique puisque notre protagoniste n’est pas le moins du monde versé dans l’occulte.
Le seul problème que j’ai rencontré avec cette histoire est qu’à un certain moment, il y a un peu trop de personnages à suivre, ce qui n’est pas nécessairement un gros problème mais j’ai confondu des personnages de temps en temps.

Horreur à Arkham : La colère de N’Kai est une lecture éminemment agréable et place la barre très haut pour les futures entrées de la série Arkham Horror.

Note : 9,5/10

ASIN : B08KZ7MVSN Éditeur : 404 Editions (25 mars 2021) Langue : Français Broché : 384 pages ISBN-13 : 979-1032404430

Suivez-nous sur INSTAGRAM:
https://www.instagram.com/culturevsnews/

J’espère que l’article vous à plus !
Si c’est le cas, LIKEZ, COMMENTEZ et PARTAGEZ svp !! ❤️
Et bien sûr… ABONNEZ-VOUS ! 😁🔥🔥

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s