A vif – 17 mars 2021 De René Manzor

Dans la forêt qui borde le village de Gévaugnac, on découvre une toute jeune fille brûlée sur un bûcher. La capitaine Julie Fraysse, du SRPJ de Toulouse, est priée de différer ses vacances et de consulter Novak Marrec, le policier qui a mené l’enquête sur des meurtres très similaires, attribués à un mystérieux « Immoleur » jamais arrêté.

Achat : https://amzn.to/2OqC1gE

Chronique : « A vif » est une sorte de départ pour René Manzor. Avec ce texte, il nous promet des intrigues, des actions et des conspirations, et il a certainement tenu cette promesse. L’histoire était extrêmement complexe, Convaincu que l’Immoleur est de retour, Novak se lance à corps perdu dans l’enquête avec Julie. Mais comment découvrir la vérité quand votre propre esprit joue contre vous ? Parviendront-ils à mettre au jour les secrets de la petite communauté de Gévaugnac ?

Le rythme est parfait, imprégné d’un air de tension et d’attente, alors que Novak devient le centre d’intérêt de ceux qui veulent désespérément mettre la main sur les preuves – des gens qui ont des sommes d’argent démesurées mais qui n’ont aucune boussole morale. Il s’est peut-être trouvé dans des situations dangereuses par le passé, mais cela s’estompe dans l’insignifiance de ce qu’il va affronter !

L’écriture est machiavélique, le style est diablement efficace avec des fins de chapitres annonçant à l’avance certains événements qui ne seront détaillés que plus tard. Les scènes d’action sont très visuelles et riches en détails nourrissant un rythme enlevé.

J’ai trouvé que l’intrigue exigeait du lecteur qu’il suspende parfois son incrédulité, mais vous savez quoi ? J’ai été heureux de le faire, pour une lecture aussi passionnante et convaincante . Il est nécessaire de suspendre l’incrédulité pour tirer le meilleur parti de ce thriller captivant. L’histoire est complexe avec une intrigue complexe et est habitée par un large éventail de personnages. Novak est un personnage central déterminé. C’est une lecture divertissante qui entraîne le lecteur avec aisance, vous voudrez savoir exactement comment tout cela se termine.

Note : 9,5/10

Éditeur : Calmann-Lévy (17 mars 2021) Langue : Français Broché : 400 pages ISBN-10 : 2702161790 ISBN-13 : 978-2702161791

Une réflexion sur “A vif – 17 mars 2021 De René Manzor

  1. Pingback: René Manzor – A Vif | Sin City

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s