Inconditionnelles – 7 avril 2021 de Marlène Charine

« Venez ! Elles sont là ! » La capitaine Silke Valles et son équipe viennent d’investir une maison délabrée sur les hauteurs d’Annecy. Au sous-sol, une des trois fillettes enlevées dix jours auparavant gît, inconsciente, dans une baignoire remplie de glace. Les deux autres sont recroquevillées à côté, terrifiées mais indemnes.

Achat : https://amzn.to/3uL3PMj

Après « Tombent les anges », et « le Projet Alice » que j’avais respectivement adoré et beaucoup aimé, j’étais impatiente de me plonger dans ce titre, noté, précommandé et reçu le jour de sa sortie !

Le thriller débute par une enquête qui prend fin : trois fillettes disparues, séquestrées, maltraitées sont retrouvées, leur bourreau flingué pendant l’assaut. Les familles récupèrent leurs enfants, en état de choc et de stress post-traumatique, et vu les horreurs subies, seul le temps et les aides feront le reste. Seule Mélie n’aura pas cette chance.
Très vite, Silke la capitaine de police chargée de l’affaire, mais aussi Garance, Cora et Blandine, les mères des victimes, suspectent l’homme tué sur les lieux de n’avoir été qu’un pion, un sous-fifre au service d’un autre… !

L’auteure bascule la narration d’un chapitre à un autre entre chacune des mères et Silke, toutes bien décidées à déceler toute la vérité. Un étrange conte régional pour enfants où il est question d’un marquis cruel, des dessins d’enfants qui mettent en scène une quatrième fille, des terreurs nocturnes, des peurs panique résiduelles sont autant de pistes à suivre pour comprendre ce qui s’est réellement passé dans ce sous-sol sordide. Jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour venger nos enfants ?

Le tout début du livre vous entraîne et vous accroche à chacun des personnages par un sentiment d’empathie bien sûr, mais aussi par cette curiosité d’en apprendre plus, notamment sur les liens qui unissent ces trois familles, mais aussi sur le passé de Silke dont on devine que cette affaire fait écho à son propre vécu et qui se retrouve émotionnellement très impliquée…
Ensuite, malgré pas mal de longueurs qui donnent le sentiment de tourner en rond et de reculer le moment où l’on avance enfin vers la résolution de cette intrigue, l’auteure clôt cette histoire d’un dénouement aussi efficace que brillant, riche en rebondissements et en suspense, en apothéose !!!

J’ai beaucoup aimé ce policier efficace, malgré un rythme inégal, mêlant avec efficacité les thèmes de la maternité, l’amour inconditionnel et sans limites, le thème de la vengeance et de la résilience face au pire.

 » Elle s’etait promis de ne plus jamais faillir. C’était la première chose à laquelle elle pensait en se réveillant, la dernière aux portes du sommeil. Cela durerait sans doute jusqu’à son ultime souffle. C’était ainsi. Chacun sa croix. »

 » Un bout d’humanité, peut-être. Une partie d’elle, sombre et vicieuse, tonnait pour obtenir plus. Plus de sang, plus de violence, plus de justice. Sa justice à elle. Sévère et implacable. « 

Note : 9,5/10

Chronique de Marie Desmons

Éditeur : Calmann-Lévy (7 avril 2021) Langue : Français Broché : 342 pages ISBN-10 : 2702182240 ISBN-13 : 978-2702182246

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s