Le roi maléfique – 14 avril 2021 de Holly Black

Jude, la jeune humaine élevée au royaume des Faes, a installé le Prince Cardan sur le trône de Terrafae.

Achat : https://amzn.to/3ge3IEO

Chronique : Ce livre m’a tellement plu. Les plaisanteries et la tension sexuelle entre Jude et Cardan m’ont tenue en haleine, les yeux écarquillés comme une écolière en mal d’amour. Les machinations politiques, les mensonges et les coups de poignard dans le dos sont tous si passionnants. Je n’ai littéralement rien vu venir, mais je ne sais pas si c’est le génie de l’auteur ou si c’est simplement parce que j’étais trop immergée dans l’histoire pour jouer les détectives.

Je vais rester vague pour ceux qui n’ont pas encore lu Le Prince Cruel. Ce livre reprend là où le précédent s’est arrêté : Jude a négocié sa place dans une position de pouvoir et elle a bien l’intention de l’exploiter. La dynamique entre elle et Cardan doit être la plus sexy que j’aie lue depuis très longtemps. J’aime qu’ils soient tous les deux des personnes puissantes, tous les deux un peu douteux moralement, car cela rend toute l’angoisse amour/haine tellement amusante. Je n’aime pas quand l’un des personnages d’une relation détient tout le pouvoir et l’utilise contre l’autre, mais ces deux-là sont égaux (pour le meilleur et pour le pire).

Mais j’aime aussi tous les personnages. J’aime Madoc et l’étrange relation entre lui, Taryn et Jude – il est leur figure paternelle, et pourtant il a aussi assassiné leurs parents. J’aime Vivi parce qu’elle sait que « la vengeance est douce, mais la crème glacée l’est encore plus. » J’aime la Bombe, et tous les méchants.

Vous savez, c’est exactement comme ça que j’aime la romance – cachée derrière l’action, les enlèvements et les trahisons. Il y a en fait une intrigue très intéressante, pleine de rebondissements, de surprises et de menaces de guerre, et cela ne fait que rendre les plaisanteries sexy encore plus excitantes lorsque nous y sommes enfin confrontés. Holly Black est une telle allumeuse.

Ce qui m’attire vraiment dans cette série, c’est l’intrigue politique. Je suis terriblement obsédée par la capacité de Holly Black à créer des tensions politiques uniques et à guider une société au bord de la guerre. Il y a tellement de scènes disséminées dans le roman que mes yeux sont restés collés à la page ne me lasse pas des intrigues, des vengeances et des trahisons qui surgissent de tous les coins de l’histoire.

Et elle est aussi diabolique. Il n’est pas juste d’appeler la fin un cliffhanger, et pourtant elle est si délicieusement diabolique. Je meurs d’envie de connaître la suite.

Note : 9,5/10

Éditeur : Rageot Editeur (14 avril 2021) Langue : Français Broché : 480 pages ISBN-10 : 2700276450 ISBN-13 : 978-2700276459

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s