L’Appel du loup: Raven Blade, T1

La paix sera toujours éphémère.Vaelin Al Sorna est une légende vivante, célébrée d’un bout à l’autre du Royaume Unifié.
Par son génie militaire il a renversé des empires, par son bras il a remporté d’impossibles batailles… et par ses sacrifices il a vaincu un mal sans nom. Malgré ses titres, il s’est détourné de la gloire pour mener une vie paisible dans les Hauts Confins.

Achat : https://amzn.to/3coVcAe

Chronique : Sa légende peut résonner dans tout le pays, mais l’histoire de Vaelin al Sorna n’est pas encore terminée, le décompte final de ses grands exploits n’est pas encore fait. Chasser les brigands dans le cadre de ses fonctions de Seigneur de la Tour est assez simple, mais cette vie facile est menacée par l’arrivée d’un vieil ennemi. Celui qui nargue Vaelin avec des histoires d’un homme qui se prend pour un Dieu et qui se tient à la tête d’une Horde d’Acier déterminée à conquérir le monde – ou à le détruire. Des menaces aussi lointaines auraient pu être écartées si la femme n’avait pas été mise en danger par les progrès sanglants de ce seigneur de guerre : L’amour perdu de Vaelin depuis longtemps. Et il a une dette envers elle qui doit être remboursée. Maintenant, Vaelin doit voyager à travers le monde pour s’opposer à des ennemis incalculables et à un homme qui partage l’un de ses noms les plus sombres…..

Ce premier épisode d’une nouvelle série possède les mêmes facteurs qui ont donné à la première partie de Blood Song une telle puissance, un personnage principal à encourager et une structure qui lui permet de briller. L’histoire est centrée sur le point de vue de Vaelin, ce qui donne un sentiment de proximité et de cohésion qui augmente considérablement l’impact émotionnel de l’histoire. Le récit est essentiellement linéaire, bien que chacune des trois parties comporte une petite section d’un nouveau personnage au début. Heureusement, Luralyn est véritablement fascinante et sa voix est utilisée de manière efficace pour offrir un accès au point de vue de l’ennemi. Commencer avec elle était un pari, la pertinence n’est pas immédiatement claire, et après deux livres où les changements de point de vue étaient problématiques, il y a de quoi être inquiet. D’autant plus que l’histoire démarre lentement, la partie  » comment je vis maintenant  » de Vaelin ne semblait pas vraiment essentielle à l’intrigue principale. Mais tout à coup, j’ai été sérieusement impliqué.

Le livre a ce côté classique et familier de la fantasy, un long voyage qui amène les héros là où ils doivent être. Bien sûr, cela prend du temps, mais c’est amusant et il y a des réajustements d’attitude nécessaires qui doivent être faits avant que certaines personnes soient prêtes à devenir ce qu’elles doivent être. Ici, le talent d’Anthony Ryan pour les interactions significatives, l’humour et la psychologie humaine est bien mis en évidence. Les personnages, anciens et nouveaux, sont rendus d’une complexité intéressante en une phrase ou deux, capables de faire une impression immédiate et de provoquer toutes sortes de réactions, du dégoût à l’horreur, en passant par la tristesse et l’admiration. Ce n’est qu’un des facteurs qui expliquent pourquoi la seconde moitié du livre est si excellente : action, aventure, surprises, tout ce qu’il faut pour que les pages se tournent. Rapide. L’écriture est percutante, dépouillée quand il le faut, mais suffisamment lourde pour porter les scènes les plus émouvantes.

J’en viens à la question qui m’a été le plus souvent posée : est-il nécessaire de lire la première série avant de commencer celle-ci ? Ma réponse est oui pour Blood Song, non pour les autres. Les mauvaises critiques concernant Tower Lord et Queen of Fire, ainsi que le fait que j’ai eu l’impression que même Blood Song s’écroulait à la fin, ont fait que je n’ai pas terminé la première trilogie. En toute honnêteté, je n’ai pas beaucoup souffert ici. Il y avait beaucoup de références au passé, mais j’en ai reconnu beaucoup du premier livre et même s’il y en avait d’autres que j’ai manquées, cela n’a pas eu beaucoup d’impact sur l’histoire d’après ce que j’ai pu voir. Bien sûr, les personnes qui ont lu ces deux livres peuvent avoir un sentiment différent. Bien que les actions passées et les relations antérieures soient importantes, il y a plus qu’assez d’informations et de profondeur en ce qui concerne le passé et les moments émotionnels significatifs/transformateurs donnés ici pour que les lecteurs puissent se débrouiller. Il serait certainement utile de lire Blood Song pour savoir comment tout a commencé et qui sont les principaux acteurs, et il y a de grands moments dans ce livre qu’il serait dommage de manquer.

Note : 9,5/10

ASIN : B085HHJ2K7 Éditeur : Bragelonne Langue : Français Broché : 504 pages ISBN-13 : 979-1028104214

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s