Raven Blade, T2 : Le Chant noir – 2 juin 2021 de Anthony Ryan

La Horde d’Acier a déferlé sur le Royaume Vénérable en un raz-de-marée de flammes et de sang. Et voilà qu’à présent, l’homme qui la dirige – Kehlbrand, le seigneur de guerre qui s’estime l’égal d’un dieu – convoite les autres Royaumes Négociants. Personne n’est capable d’endiguer sa conquête.

Achat : https://amzn.to/3isgqBg

Chronique : Une aventure pleine d’action, avec des moments sinistres et pleins d’espoir, qui évoque l’attrait des histoires épiques teintées de sang, et qui ouvre en même temps le mystère, l’attrait et l’obscurité qui se cachent dans le monde des hommes et des dieux. Il s’agit d’une conclusion appropriée à la duologie, mais la fin n’était pas la fin finale, car Ryan a laissé beaucoup à explorer le riche monde des livres épiques qu’il a créés. J’ai vraiment envie d’en savoir plus sur le Loup et le Tigre.

L’histoire est sanglante, et je le dis littéralement. Le rythme est effréné, les événements se déroulent comme une tempête qui fait rage sur une terre inconnue. J’ai adoré l’influence asiatique dans l’histoire. Les royaumes marchands et les cantons libres sont bien représentés. La majeure partie du livre est centrée sur Vaelin, et sa course contre la guerre que son ennemi juré a répandue sur le monde, semant la ruine et la mort. En tant que tel, l’histoire m’a donné par endroits une impression de Malazan. La magie et les pierres ne sont pas encore bien expliquées, mais ce motif est au centre de toute l’histoire.

J’ai apprécié la caractérisation de Vaelin ici. Son conflit et ses troubles émotionnels concernant son sombre don, et sa relation avec les autres sont bien écrits. C’était un changement bienvenu par rapport à l’affaire désastreuse de « Queen of fire », à propos de laquelle j’aurais aimé avoir au moins une brève apparition de la reine Lyrna. Et, si Ryan décide d’écrire une autre trilogie, je crois qu’il y aura une dynamique intéressante dans la relation entre Vaelin et Sherin. L’antagoniste, eh bien, c’est un sacré bâtard sans cœur et sans pitié, et sa fin était pitoyable. J’aimerais aussi en savoir plus sur Mi Hahn, et j’espère que Ryan lui donnera un rôle plus important s’il écrit une autre série dans ce monde.

L’écriture était lucide, et le dialogue naturel avec de bonnes interactions entre les personnages, tandis que l’action était vicieuse. Un défaut que j’ai remarqué était les changements soudains dans la narration entre les paragraphes sans une pause, qui m’a irrité un peu, parce qu’il a secoué ma concentration de l’histoire, et doivent se concentrer quel personnage prenait le centre d’attention en raison du changement brusque de perspective. Cela dit, il n’y a pas eu un seul moment d’ennui, c’est plutôt un récit alimenté par l’adrénaline qui donne un tour d’enfer sauvage et divertissant.

Note : 9,5/10

ASIN : B08Y98MGW5 Éditeur : Bragelonne (2 juin 2021) Langue : Français Broché : 552 pages ISBN-13 : 979-1028116057

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s