The Education of Fredrick Fitzell sur Prime Video : c’est quoi ce thriller étrange avec Dylan O’Brien ?

Prime Video ajoute ce mardi à son catalogue The Education of Fredrick Fitzell, un thriller psychédélique avec un Dylan O’Brien investi.

Lorsqu’un homme oublié de sa jeunesse refait surface à l’improviste, Fred voyage littéralement et métaphoriquement dans son passé. Il commence lentement à percer un long mystère sur une fille disparue, une drogue appelée Mercure et une créature terrifiante qui l’a suivi jusqu’à l’âge adulte… Alors que le passé, le présent et le futur se croisent et se mettent en parallèle, Fred explore toutes les vies possibles qu’il pourrait mener. Laquelle va-t-il choisir ?

Après une petite pause dans sa carrière, Dylan O’Brien fait un petit retour en force ces derniers mois. L’acteur était notamment à l’affiche de Love and Monsters, un film de monstres plutôt fun qui a rencontré le succès sur Netflix. C’est au tour d’un autre de ces longs-métrages de passer par la case streaming à cause de la situation sanitaire mondiale. 

Avec The Education of Fredrick Fitzell (intitulé à l’origine Flashback), l’acteur change de registre et nous montre une facette plus sombre de son jeu. De quoi nous rappeler les saisons les plus horrifiques de Teen Wolf. Il se glisse ici dans la peau d’un trentenaire un peu égaré, partagé entre son envie de devenir artiste et ses obligations d’adulte. Du jour au lendemain, des souvenirs de ses années lycée refont surface et il se met à la recherche d’une de ses camarades de classe (Maika Monroe) qui s’est mystérieusement évanouie.

Le film réalisé par le Canadien Christopher MacBride flirte entre le thriller, l’horreur, le fantastique et le paranormal, si bien qu’il est difficile de savoir où se situe la réalité. Un mélange qui fait penser par bien des égards à Donnie Darko. Aux téléspectateurs de démêler le vrai du faux ou de se laisser embarquer dans ce puzzle cryptique? Car The Education of Fredrick Fitzell est avant une exploration de sens, de la perte de contrôle (liée à la drogue) et de réalités parallèles. 

Côté casting, les spectateurs habitués du petit écran reconnaîtront probablement les visages d’Emory Cohen (The OA) et de Keir Gilchrist (Atypical) dans le rôle de deux anciens lycéens. Hannah Gross (Falling) se glisse quant à elle dans les chaussures de la petite amie de Fredrick.

The Education of Fredrick Fitzell

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s