Neuf Morts par Quelques Nuits d’Hiver – 18 septembre 2021 de Jean-Pierre Andrevon

Achat : https://amzn.to/3AyxkDq

Dans un immense hôtel à l´abandon, perdu au cœur d´une vallée hostile de haute montagne balayée par des vents glacés, neufs ami(e)s de jeunesse \- neuf complices \- se retrouvent pour le partage longtemps remis d´un énorme butin. Mais, à peine arrivés, la mort frappe une première fois. Une tempête de neige et l´écroulement d´un pont bloquent désormais toute fuite. Une série de face\-à\-face tendus se met en place. L´heure des règlements de compte \- y compris intimes \- a sonné. Les vieilles rancœurs, les jalousies ressurgissent. Des dissensions quant au partage du magot se font jour. Rien ne va plus entre les vieux amis de toujours. Et la mort frappe à nouveau… Sur une trame bien connue \- celle des Dix petits nègres \- d´Agatha Christie, Jean\-Pierre Andrevon tisse un thriller bien sûr glaçant et totalement visuel : chaque chapitre \- court, rythmé \- est comme la séquence d´un film, la réalisation crue d´un cauchemar au ralenti!

Chronique : Condensé de cette œuvre de génie : Traité avec justesse, l’ouvrage est d’une qualité littéraire remarquable. Andrevon nous livre ici un superbe suspens digne d’Agatha Christie.

Plus on tourne les pages, et plus on se rend compte que l’on est dans une autre dimension.Immédiatement happé par les premières pages, le lecteur est plongé aux côtés des protagonistes. On se demande, tout comme eux : pourquoi ?  Et tant d’autres questions… Le lecteur est toujours sous pression et ne peut s’empêcher de tourner les pages, se perdant de chapitre en chapitre, afin de savoir qui est le coupable…

La construction du roman est parfaite,, il s’agit d’une prouesse remarquable.Ainsi, les points positifs sont nombreux, c’est un sans faute concernant le scénario. Pour ce qui est de l’écriture, il n’y a aucune lourdeur, le style de Andrevon reste simple, rythmé et efficace. Aucun de ses personnages n’est stéréotypé, chacun a ses ambiguïtés, là aussi le travail est époustouflant.Quant aux décors et aux descriptions, on n’est pas déçu, malgré les beaux horizons qui nous sont offerts on visualise les scènes et on voyage. Mais ce n’est pas tout, impossible de révéler un des gros rebondissements de l’histoire, mais il nous fait basculer dans une autre dimension, tel un triller paranoïaque, il nous fait vibrer et nous questionner encore plus

Le livre est un vrai turn-over, on le dévore d’une traite, pour assécher cette soif de savoir qui nous conduit vers la fin.La mise en place de l’intrigue est tellement parfaite et bien ficelée qu’à la fin, même si vous veniez à deviner (chose qui m’étonnerait) il y a toujours les explications des différents indices semés tout au long du roman, et que l’on avait manqué.

Note : 9,5/10

Éditeur ‏ : ‎ H et O Editions; H et O Editions (18 septembre 2021) Langue ‏ : ‎ Français Poche ‏ : ‎ 320 pages ISBN-10 ‏ : ‎ 2845473923 ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2845473928

Une réflexion sur “Neuf Morts par Quelques Nuits d’Hiver – 18 septembre 2021 de Jean-Pierre Andrevon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s