Le Zéro et l’infini (Nouvelle traduction)de Arthur Koestler

Achat : https://amzn.to/3eH2tPQ

Lors des purges staliniennes des années trente, Roubachov, un ancien responsable du régime soviétique, se retrouve dans les geôles de Staline. Au fil des interrogatoires effroyables avec un de ses anciens adjoints, ce cadre fidèle au Parti est pris au piège d’une idéologie barbare et intransigeante dont il a été l’un des instigateurs.

Chronique : Pour moi, Le Zéro et l’infini semble être un livre sur le point d’être oublié. Il n’est presque jamais sur les étagères des librairies ou des bibliothèques, et j’en entends rarement parler. Je ne pense pas qu’il soit enseigné dans les école. Peut-être qu’avec l’effondrement de l’Union soviétique, la fin du communisme et de la guerre froide, l’importance des grandes révolutions du 20e siècle et des régimes autoritaires brutaux qui en ont découlé semble de moins en moins pertinente dans le paysage politique mondial actuel et futur. Elles sont peut-être interprétées comme une aberration politique, une anomalie, plutôt que comme une tendance historique importante et durable.

Staline est parti depuis longtemps, emportant avec lui l’immédiateté de Le Zéro et l’infini. Mais il s’agit d’un livre qui doit être considéré à travers un prisme beaucoup plus large. Je concède que Le Zéro et l’infini ne résonne certainement pas aussi clairement avec l’état actuel du monde mais il n’en est pas moins un livre merveilleusement profond et important. Il peut être comparé au roman d’Orwell non seulement pour sa vision d’un État politique totalitaire, mais aussi pour ses réflexions pénétrantes sur la nature et la psychologie humaines. Koestler explore la nature et la substance de la conviction : comment la croyance en une idéologie peut fausser le jugement moral et amener les gens à rationaliser leurs actions dans le cadre idéologique. Il expose la logique comme un outil dangereusement peu fiable – un outil qui peut être utilisé pour justifier n’importe quelle ligne d’action, à condition de disposer d’un ensemble suffisamment corrompu d’hypothèses de départ. Il offre un aperçu des moyens par lesquels des intentions idéalistes peuvent se transformer en réalités totalitaires, et comment l’idéologie peut se propager dans les rangs politiques dans un processus qui sélectionne ses partisans, se perpétue et se renforce.

Bien que le ton de l’écriture puisse être quelque peu simple et déclaratif, l’exécution de ces idées et thèmes dans le récit est réalisée de manière experte. Il y a de la morosité, mais aussi de l’humour dans l’écriture. Il y a une voix narrative proche qui attire le lecteur par degrés dans l’esprit de Rubashov. C’est un lent démêlage d’un réseau alambiqué de croyances, d’actions et de justifications. Nous observons l’oscillation interne de la perspective qui crée et rejette les crimes lorsque les actions s’alignent ou s’opposent à une position idéologique particulière, et l’instant d’après, nous voyons l’inversion du jugement précédent de Rubashov lorsque ses axiomes sont remis en question. Il s’agit d’une moralité corrompue fondée sur la perpétuation du système, plutôt que sur un véritable concept de bien et de mal.

Au cœur de l’histoire de Rubashov se trouve la lutte de la jeunesse contre l’âge. Ceux qui deviennent vieux acquièrent la sagesse de voir la folie de leurs idéaux de jeunesse, mais ils doivent maintenant être jugés par les jeunes, dont les valeurs ont été façonnées par les systèmes que ces mêmes idéaux ont mis en place. Il y a une ironie tordue dans cette lutte perpétuelle, et une inévitabilité qui favorise le côté de l’énergie, de l’audace et de la conviction, contre celui de la patience, de la sagesse et de la réflexion.

Éditeur ‏ : ‎ Calmann-Lévy Langue ‏ : ‎ Français Broché ‏ : ‎ 252 pages ISBN-10 ‏ : ‎ 2702135625 ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2702135624

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s