VOD : The Owners De Julius Berg Avec Maisie Williams, Sylvester McCoy, Rita Tushingham

Une jeune femme se retrouve au milieu d’une situation qui la dépasse après que son petit ami et le meilleur copain de ce dernier aient décidé de cambrioler une maison. Quand les propriétaires âgés de la villa reviennent plus tôt que prévu, les jeunes voleurs se livrent au jeu de chat et de souris car le couple semble moins gentil qu’il n’y paraît…

Chronique : Le film « The Owners » est un classique efficace et tendu qui offre une agréable surprise, réalisé par un cinéaste français qui montre son amour pour le cinéma de genre à travers tous les aspects de la réalisation, notamment la mise en scène, le jeu d’acteurs et l’écriture. Bien que le film ne réinvente pas le genre, il évite tout excès de violence ou de gore et préfère se concentrer sur la tension et la progression de l’intrigue. Bien que certains auraient aimé plus de folie, de bizarrerie et d’ambiguïté à la manière de « The Loved Ones », cela ne nuit en rien à la qualité du film. Le casting est excellent, en particulier les performances diaboliques de Sylvester McCoy et de Jake Curran. Si vous aimez l’horreur psychologique et le gore, ce film est pour vous, mais si vous êtes sensibles ou facilement choqués, il est préférable de ne pas le regarder.

« The Owners » est basé sur la bande dessinée « Une Nuit de Pleine lune » de Hermann et Yves H. et précède significativement les autres films auxquels il a été comparé. L’intrigue de base suit un couple âgé (le docteur Huggins et sa femme Ellen) qui rentrent chez eux pour trouver un gang de trois jeunes voyous (Gaz, Terry et Nathan) qui les attendent. Les voyous s’en prennent au couple pour leur faire donner la combinaison de leur coffre-fort, mais il apparaît rapidement que le gentil vieux couple pourrait ne pas être aussi innocent qu’il y paraissait au départ. Mary, la petite amie de Nathan, est là en tant que complice involontaire, car les gars ont « emprunté » sa voiture pour s’enfuir et elle ne peut pas aller travailler sans elle.

Il y a beaucoup de rebondissements et de chocs qui rendent difficile de deviner ce qui pourrait arriver ensuite, avec plus d’un moment « WTF ? ». Le film contient beaucoup de sang et la violence est brutale et même choquante par moments, mais l’horreur réelle est ce que les êtres humains apparemment « normaux » sont prêts à faire les uns aux autres. Les performances délicieusement exagérées des membres plus âgés du casting rendent difficile de savoir qui soutenir alors que le nombre de victimes augmente. Dans une interview, McCoy a décrit « The Owners » comme « une douce histoire d’amour d’horreur et de chaos » – et la sombre et démentielle histoire d’amour entre le couple âgé apparemment normal est en effet ce qui rend ce film différent.

Réalisateur ‏ : ‎ Julius Berg Durée ‏ : ‎ 92 minutes Acteurs ‏ : ‎ Rita Tushingham, Ian Kenny, Maisie Williams, Jake Curran, Sylvester McCoy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s