L’Enragée – Grand Prix 404 Factory – 8 avril 2021 de Jennifer TELLIER

Le royaume de Kardamen attire toutes les convoitises. Sur le point de mourir, le roi entreprend la quête secrète et désespérée de retrouver ses héritiers, des jumeaux disparus depuis bien longtemps. La mission s’annonce périlleuse et il engage celle que l’on appelle l’Enragée, la mercenaire la plus redoutée du pays, pour accompagner ses soldats. Mais, en réalité, qui est cette guerrière froide et impitoyable, que les légendes décrivent comme une sauvage assoiffée de sang, et quels secrets a-t-elle enfouis au plus profond de son âme ?

Achat : https://amzn.to/3uDUDJL

Chronique : Voici un très bon livre à mon goût, mélangeant science-fiction et fantasy, de post-apocalyptique (même si l’apocalypse n’a pas vraiment eu lieu) et de bien d’autres choses, bref un livre assez complet, mais qui, malgré cela, est loin d’être complexe et donc on y rentre dedans très facilement.
L’histoire est intéressante, les personnages aussi et on s’attache à l’une comme aux autres assez vite. Je n’ai, personnellement, aucuns vrais reproches à lui faire, sauf peut-être le fait qu’un ou deux points restent non expliqués, alors qu’ils auraient pu l’être dès ce premier tome, mais je ne désespère pas de le voir fait dans une suite.
Dès le début du livre, nous sommes emmenés dans un tourbillon d’évènements rendant la lecture addictive. Après un replat au premier tiers du livre, l’histoire s’emballe de nouveau et nous volons de rebondissements en rebondissements. Un thriller qui se transforme en science-fiction. Par un talent magique, Jennifer TELLIER emmène son roman vers des frontières inconnues, dangereuses, oniriques, spectaculaires. Elle métamorphose l’horreur en bataille ultime surréaliste, elle construit une intrigue tentaculaire qui prend racine aux origines du monde, jongle avec les codes pour époustoufler ses lecteurs. C’est incroyable cette force d’imagination d’une scène d’accroche haletante, l’auteur nous entraîne dans des méandres d’une intrigue noire et profonde. L’ambiance est sensationnelle, où la peur vous saisit à chaque coin de pages. Elle vous étreint cette atmosphère de mystères, et vous fait perdre la notion de réalité. Il règne comme une sombre apesanteur irrespirable.
Un véritable maelström d’émotions vous attends dans ce superbe livre et vous auriez tort de vous priver de découvrir la folle aventure, qui se cache derrière l’Enragée…

Note : 9,5/10

ASIN : B08SGGXXVG Éditeur : 404 Editions (8 avril 2021) Langue : Français Broché : 368 pages ISBN-13 : 979-1032404553

A vif – 17 mars 2021 De René Manzor

Dans la forêt qui borde le village de Gévaugnac, on découvre une toute jeune fille brûlée sur un bûcher. La capitaine Julie Fraysse, du SRPJ de Toulouse, est priée de différer ses vacances et de consulter Novak Marrec, le policier qui a mené l’enquête sur des meurtres très similaires, attribués à un mystérieux « Immoleur » jamais arrêté.

Achat : https://amzn.to/2OqC1gE

Chronique : « A vif » est une sorte de départ pour René Manzor. Avec ce texte, il nous promet des intrigues, des actions et des conspirations, et il a certainement tenu cette promesse. L’histoire était extrêmement complexe, Convaincu que l’Immoleur est de retour, Novak se lance à corps perdu dans l’enquête avec Julie. Mais comment découvrir la vérité quand votre propre esprit joue contre vous ? Parviendront-ils à mettre au jour les secrets de la petite communauté de Gévaugnac ?

Le rythme est parfait, imprégné d’un air de tension et d’attente, alors que Novak devient le centre d’intérêt de ceux qui veulent désespérément mettre la main sur les preuves – des gens qui ont des sommes d’argent démesurées mais qui n’ont aucune boussole morale. Il s’est peut-être trouvé dans des situations dangereuses par le passé, mais cela s’estompe dans l’insignifiance de ce qu’il va affronter !

L’écriture est machiavélique, le style est diablement efficace avec des fins de chapitres annonçant à l’avance certains événements qui ne seront détaillés que plus tard. Les scènes d’action sont très visuelles et riches en détails nourrissant un rythme enlevé.

J’ai trouvé que l’intrigue exigeait du lecteur qu’il suspende parfois son incrédulité, mais vous savez quoi ? J’ai été heureux de le faire, pour une lecture aussi passionnante et convaincante . Il est nécessaire de suspendre l’incrédulité pour tirer le meilleur parti de ce thriller captivant. L’histoire est complexe avec une intrigue complexe et est habitée par un large éventail de personnages. Novak est un personnage central déterminé. C’est une lecture divertissante qui entraîne le lecteur avec aisance, vous voudrez savoir exactement comment tout cela se termine.

Note : 9,5/10

Éditeur : Calmann-Lévy (17 mars 2021) Langue : Français Broché : 400 pages ISBN-10 : 2702161790 ISBN-13 : 978-2702161791

Dévolution – 31 mars 2021 de Max Brooks

Bienvenue à Greenloop, près de Seattle, petite communauté écolo privilégiée permettant à des ultra-riches de vivre au plus près de la nature, mais avec une technologie de pointe. Quand un proche volcan entre en éruption, Greenloop est soudain coupée du monde, et ses habitants jetés dans une épreuve de survie au jour le jour.

Achat : https://amzn.to/3cUIytq

Chronique : C’est le pire choix de livre à lire quand on est en confinement, nerveux, anxieux, que l’on tire son meilleur soutien émotionnel d’une bonne bibine et de papiers toilettes bien remplis (je les câline, c’est pour ça que les gens les achètent autant, non ? Ils ressemblent à des ours en peluche blancs et informes et j’ai récemment essayé de les utiliser dans une recette : il suffit de les mélanger avec du lait d’amande, de la guimauve et des pépites de chocolat : mon mari m’a dit que c’était le meilleur plat que j’ai jamais préparé de toute ma vie).

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une aventure effrayante, pleine d’action, sinistre, sombre, sauvage et dérangeante ! Vous devez réfléchir avant de décider de lire un livre de l’auteur de World War Z.
Ce que nous avons jusqu’à présent : Un grand chaos dans le nord-ouest du Pacifique éclate avec l’éruption du Mont Rainer. On nous présente alors la communauté Greenloop, composée de maisons intelligentes situées près de Ranier Park, isolées de la société.
Ils ont juste créé leur propre lieu de quarantaine sûr, clair et hautement technologique. Mais quel était ce hurlement venant des bois ? Et ces empreintes de pas ne peuvent pas appartenir à un vrai humain, n’est-ce pas ? Que diable est-il arrivé à ces animaux dans les bois ? Un massacre sanglant, moche et dégoûtant commence à terrifier la petite communauté. Peut-être qu’ils ne sont pas aussi sûrs qu’ils le pensaient, non ? Les monstres invisibles ne sont plus sous leurs lits. Ils sont réels, ils sont là dehors et ils viennent pour eux.

Je pense que les choses que j’ai le plus appréciées dans ce livre sont la caractérisation détaillée, stratifiée et divertissante et la progression addictive. Il y a d’autres narrations, mais l’histoire est principalement racontée par des entrées de journal. Le style de narration est captivant et maintient votre intérêt en éveil grâce à un mystère réaliste qui se construit lentement. Les choses deviennent plus violentes, crues et vulgaires à chaque seconde lorsque les monstres apparaissent.

Étonnamment, j’ai aussi aimé Kate (au début, elle m’irritait au plus haut point avec ses pitreries bizarres et bizarres et son comportement ultra-paranoïaque) et j’ai eu envie de frapper sa tête de je-sais-tout à plusieurs reprises, mais lorsque la crise survient, elle devient mon héroïne et la transformation de son caractère m’a rappelé d’autres super-héros de bandes dessinées : une personne qui semble ordinaire et effrayante peut être une énigme qui cache tant de potentiel en elle. Sa narration nous aide à comprendre la nature du danger contre lequel ils vont se battre, ce qui nous permet de voir plus clairement l’ensemble du tableau dans notre tête. Et son sens de l’humour noir, tragique mais aussi plein d’esprit, nous tient en haleine mais aussi curieux de savoir ce qui va se passer ensuite ! Quand la merde frappe le ventilateur, elle se transforme en une sorte de Sarah Connor avec plus de connaissances sur les monstres de la nature.

Dans l’ensemble, c’est un fantastique voyage en train que vous ferez, qui vous arrachera le coude, vous fera vibrer le cœur, vous fera trembler la terre, vous rendra fou. Il en vaut vraiment la peine, mais si vous ne pouvez pas supporter un livre qui vous fait perdre la tête, qui vous fait battre le cœur et qui vous fait monter le stress, vous n’êtes pas fait pour ce voyage complètement fou !

Note : 9,5/10

Éditeur : Calmann-Lévy (31 mars 2021) Langue : Français Broché : 270 pages ISBN-10 : 2702180752 ISBN-13 : 978-2702180754

UN TOIT POUR TOI – 7 avril 2021 – de POG (Auteur), Cédric ABT (Illustrations)

Un album délicat qui fait rêver sur un thème universel : la maison ! L’oiseau fait son nid, l’enfant joue à s’inventer des cabanes, l’un aime la solitude, l’autre les assemblées bruyantes et chaleureuses…

Achat : https://amzn.to/3cWc8yX

Chronique : Un très joli album qui dessine une thème universel qu’est la maison .
Le texte est poétique, on y trouve de nombreuses rimes très joliment entremêlées entre les différentes habitations présents sur toutes les pages.
L’univers merveilleux de cet album charmera les enfants. Les illustrations aux tons pastels soulignent à merveille l’univers de ce livre.

Note : 9,5/10

Éditeur : SARBACANE (7 avril 2021) Langue : Français ISBN-10 : 2377316069 ISBN-13 : 978-2377316069 Âge de lecture : 3 années et plus

WOMBAT, LE SUPER HEROS – 7 avril 2021 de Serenella QUARELLO (Auteur), Julie Colombet (Auteur)

Un documentaire foisonnant et plein d’humour sur un animal étonnant ! Le wombat est un mammifère australien de la famille des marsupiaux, absolument épatant !

Achat : https://amzn.to/3cU4Dbt

Chronique : Un album qui plaît aux petits comme aux grands et qui ouvre la curiosité des élèves. Cela permet de faire découvrir avec humour et simplicité un animal australien, même s’il faut tout de même apporter des éléments supplémentaires et préciser que certaines choses de l’histoire ne sont pas vraies en réalité. Les dessins sont superbes et les textes qui vont avec sont laconiques mais très explicites à recommander pour tous et en particulier pour les plus petits (mais pas seulement) qui adoreront. En un mot parfait.

Note : 9/10

Éditeur : SARBACANE (7 avril 2021) Langue : Français ISBN-10 : 2377316093 ISBN-13 : 978-2377316090

LETTRE À TOI QUI M AIMES – 7 avril 2021 de Julia THEVENOT

Après avoir secoué le roman de fantasy avec une épopée tourbillonnante, l’autrice ose une vive et légère comédie sentimentale, contée dans une veine poétique issue du novel in verse…

Achat : https://amzn.to/31QXnXR

Chronique : Après « Bordeterre » Julia THEVENOT nous offre un livre d’amour.  Ses phrases, ses mots, le rythme du récit, la manière de décrire, ou plutôt d’essayer de ne parler que de l’action, tout cela est travaillé de telle façon que ce qu’elle connait vraiment. Sa façon de décrire le fort intérieur de l’homme (car toutes ses histoires, avant de parler d’un fait anodin, parlent surtout d’hommes, qu’elle décrit si bien qu’il semble souvent que ce soit autobiographique) montre un grand humaniste, une écrivaine profonde, malmené, en perpétuelle recherche, curieuse, aventureuse dans ses recits.
Le seul bémol et que le tout ce lit trop vite.

Note : 9,5/10

Éditeur : SARBACANE (7 avril 2021) Langue : Français, Français ISBN-10 : 2377315992 ISBN-13 : 978-2377315994

LE CIRQUE DES ENFANTS PERDUS – 7 avril 2021 de PHILIPPE ARNAUD (Auteur), Éléonore AMPUY (Illustrations)

Un grand sac à malice d’imaginaire, où se côtoient une héroïne bègue qui parle aux animaux, un cirque maléfique et une sorcière gaffeuse, dans un texte qui chante et pétille !

Achat : https://amzn.to/3dEy68J

Chronique : Du coté de l’histoire: Balthazar, un petit polisson, est envoyé à seconde chance, dans une maison de redressement, un endroit pas trop sympathique avec deux maitresses complètement opposées. La première est belle, gentille et attentionnée avec les enfants mais malheureusement, tous les quinze jours, celle-ci disparait pour laisser la place à une autre maitresse qui est, elle, une véritable sorcière de part son apparence et par son comportement. Voilà que notre petit héros accompagné de ses nouveaux copains va mener l’enquête pour découvrir pourquoi la douce maitresse disparait pour être remplacée par cette horrible bonne femme. Une enquête et expédition des plus périlleuse va alors commencer pour le petit groupe d’amis…

Du coté de l’écriture: Quel plaisir de retrouver la plume de Philippe Arnaud, le registre est complètement différent mais on retrouve facilement son écriture addictive. Sa plume fraiche et légère nous embarque à seconde chance en un rien de temps. Avec son histoire incontestablement drôle, Philippe Arnaud arrive à aborder des sujets pas spécialement anodins pour nos enfants, comme les maisons de redressement et les enfants dit à problèmes, tout ça dans l’humour et dans un univers fantastique que nos têtes blondes affectionnent tout particulièrement et ça j’ai vraiment apprécié. Pour ce qui est des personnages, quel enfant n’a pas trouvé sa maitresse trop belle ou trop méchante selon le moment de l’année personne je pense et bien là nos petits héros on les deux réunies dans une même histoire, avec une belle touche d’enquête et de suspens, des bêtises à presque toutes les pages, un cocktail je suis sure qui va faire qu’ils vont adorer leur lecture. Les illustrations sont magnifiques et accompagnent à merveille le récit, quant à la couverture je la trouve vraiment très belle et oui elle représente à merveille le contenu du roman.

En conclusion : J’ai adoré cette petite histoire de sorcière et j’ai vraiment aimé retrouver la plume de Philippe Arnaud que j’ai redécouvert avec plaisir. C’est encore un livre de la collection Pépix que j’ai vraiment apprécié, à chaque parution de leurs romans, les éditions Sarbacane m’enchante, toutes leurs histoires sont différentes mais elles sont d’une qualité exemplaire. Si vous avez des enfants, neveux, nièces, petits voisins, n’hésitez pas quand ils sonneront pour avoir des bonbons le soir d’Halloween à leur mettre ce livre entre les mains je suis sure qu’ils seront ravis de lire les aventures de Balthazar et ses petits copains.

Note : 9,5/10

Éditeur : SARBACANE (7 avril 2021) Langue : Français ISBN-10 : 2377316018 ISBN-13 : 978-2377316014

Et ma petite main dans la tienne – 11 mars 2021 de Louison NIELMAN (Auteur), Maud LEGRAND (Illustrations)

Une première histoire tendre dans un format adapté aux tout-petits, pour renforcer la complicité entre parents et enfant !

Achat : https://amzn.to/3fP5Ra8

Chronique : Utile pour les enfants comme pour les parents pour apprendre à porter un regard sans jugement sur les autres. Apprendre à écouter son cœur en maintenant la qualité de la relation. Une histoire qui met à la portée des enfants des outils pour :
-améliorer sa relation à l’autre,
-désamorcer les conflits,
-éviter les suppositions pour découvrir la réalité de l’autre,
– s’accepter tel que nous sommes parce que le regard que les autres ont sur nous sera toujours différents et dépendra de l’endroit d’où ils nous regardent, de leur façon d’appréhender la réalité,
-Prendre confiance en soi…

Magnifique.

Note : 9,5/10

Éditeur : Langue au Chat (11 mars 2021) Langue : Français Relié : 22 pages ISBN-10 : 2806311101 ISBN-13 : 978-2806311108

Petit sage du monde – Ubuntu – L’extraordinaire voyage au pays du partage – 25 mars 2021 de Anna GRIOT & Erine Savannah

Il n’est jamais trop tôt pour ouvrir les enfants à la philosophie ! Les petits contes, Petit sage du monde, aux illustrations colorées, sont racontés simplement afin d’être accessibles à tous.

Achat : https://amzn.to/3msqKZV

Chronique : Dans une ère où l’individualisme et l’égoïsme tend à prendre le dessus ce livre nous permet de nous remettre en question.
Il nous ouvre les yeux sur les fondamentaux de la vie, le bien-être, le partage la tolérance, le vivre ensemble etc… Une pure perle permettant aux plus septiques de s’éveiller. Il y a des défauts dans l’impression qui donne du charme a cette « philosophie » venue d’Afrique, cependant cela ne gâche nullement la lecture et la compréhension pour les plus jeunes.

Note : 9,5/10

Éditeur : Langue au Chat (25 mars 2021) Langue : Français Relié : 14 pages ISBN-10 : 280631108X ISBN-13 : 978-2806311085

Je suis moi ! – Je suis un chaton ! – 11 février 2021 de Céline PERSON (Auteur), Lili LA BALEINE (Illustrations)

Un grand album d’histoire très original avec, à la fin, 2 pages cartonnées épaisses détachables avec des masques prédécoupés à colorier.

Achat : https://amzn.to/3cW9QQj

Chronique : Cet album, tendre et poétique, permet d’évoquer l’importance de partager ses envies . Ici, Céline PERSON met en avant la relation entre un petit garçon déguisé en chat et sa classe.
L’affection, la camaraderie sont partis prenants au début du livre pour expliquer toute l’amour que les enfants doivent montrer.
Les illustrations de Lili LA BALEINE sont magnifiques, colorées et lumineuses. et un petit cadeau se cache à la fin du livre pour chaque enfant qui rêve encore.

Note : 9,5/10

Éditeur : Langue au Chat (11 février 2021) Langue : Français Relié : 34 pages ISBN-10 : 2806311055 ISBN-13 : 978-2806311054