Cervocomix de Jean-François Marmion et Monsieur B | 25 septembre 2019

l est moche, mais quel talent ! Le cerveau humain est salué comme la structure la plus complexe de l’univers.. C’est aussi impressionnant que décourageant, quand on n’est pas spécialiste. Comment faire connaissance avec lui ? En lui demandant de se présenter ! Interrogé dans une émission grand public par l’intrépide journaliste Julia Mojito, le cerveau superstar, un rien cabotin, nous fait découvrir l’étendue de ses talents.

Achat du livre : https://amzn.to/2q6f99D

Chronique :  Pour tous les férus du cerveau … et pour les autres !
Des connaissances en matière de médecine sont il nécessaires voire indispensables pour comprendre ce livre…bah…Non. Comment les acquérir Mais comment faut-il comprendre ce livre ? La psychologie du cerveau n’est pas enseignée à l’école, nous dépendons donc de nous-mêmes ; se plonger dans les manuels de psychologie est particulièrement rébarbatif, nos connaissances en psychologie sont donc médiocres, le plus souvent !
Ce manuel en bandes dessinées est voué au succès, il est drôle et toujours clair même si la matière reste aride Les notions abordées sont intéressantes, bien présentées, avec humour. Et il semble que la base scientifique et médicale derrière est solide! Il devrait être lu par tout le monde pour avoir une base de l’interaction humaine ou des émotions! Vous ne serez pas déçu!!

Note : 9/10

 

 

  • Album : 168 pages
  • Editeur : Les Arènes (25 septembre 2019)
  • Collection : AR.ROMAN GRAPH.
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2711201554

41CijYQSLEL._SX343_BO1,204,203,200_.jpg

 

Ody-C Omnibus: En route vers la distante Ithicaa de Matt Fraction et Christian Ward | 24 avril 2019

Bienvenue dans le XXVIe siècle… À la suite d’une guerre intergalactique de cent ans, Odyssia la Sage Championne et ses compatriotes entament le plus long et le plus étrange voyage jamais réalisé : le retour au bercail. Une odyssée de science-fiction libérée et psychédélique commence maintenant !

Chronique :  Ceci fait suite à une version de l’Odyssée avec des femmes au pouvoir et beaucoup de déesses et de dames au cul dur sont impliquées. Non seulement nous avons notre personnage principal de capitaine qui est très débrouillard et merveilleux, mais nous avons aussi les déesses qui lui causent TOUTES DES SORTS d’ennuis et ruinent vraiment le voyage de retour d’une guerre plutôt brutale et épique.

L’œuvre d’art à l’intérieur est impeccable. C’est parfois sanglant, c’est sûr, mais le mélange des couleurs, du style et du mash-up des mises en page était comme un barrage d’émotion. La façon dont ces couleurs ont été utilisées en fait un produit choquant, incroyable et tout simplement magnifique à parcourir. J’étais vraiment déconcerté, impressionné et enchanté par tant de tartinades et je me suis retrouvé constamment en train d’apprécier la lecture.

La formulation de ce texte est également merveilleuse avec un ton vraiment chantant et un sens de la poésie épique. Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un poème épique en tant que tel, mais c’est vraiment quelque chose qui y revient et qui semble ne pas fonctionner avec tous les éléments technologiques futuristes et les éléments spatiaux de science-fiction, mais ça marche… si bien !

Mais le vrai triomphe ici, c’est l’art. C’est tout à fait différent de l’art de tout autre roman graphique que j’ai lu. C’est plus abstrait, évoquant la sensation d’éclaboussure de peinture sur une toile. La palette de couleurs est vibrante et fait éclater les scènes. Il y a certainement des tendances avant-gardistes dans la façon dont il est présenté. C’est beau dans tous les sens du terme. C’est probablement un des roman graphique préféré que j’ai lu, et j’attends avec impatience le prochain pour voir où va l’histoire.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 336 pages
  • Editeur : Glénat Comics (24 avril 2019)
  • Collection : Comics
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2344035664

41bJ6LNLQ7L._SX325_BO1,204,203,200_.jpg