Midnight Sun de Stephenie Meyer – 5 août 2020

La rencontre entre Edward Cullen et Bella Swan dans Fascination, le premier tome de la saga Twilight, a donné naissance à une histoire d’amour iconique. Mais jusqu’à présent, les fans n’avaient pu lire de cette histoire que la version de Bella.

Achat : https://amzn.to/3g1gkvC

Chronique : Ce livre n’est pas parfait, et je ne m’attendais pas à ce qu’il le soit. Il présente bon nombre des principaux défauts critiqués de Twilight, a en termes d’instalove et de romance douteuse. C’est un roman de Twilight après tout, et si vous faites partie de ces gens qui détestent absolument les vampires étincelants et tout ce qui va avec, ce n’est pas un livre pour vous. Ce livre a été écrit pour les Twihards. Il a été écrit pour tous ceux qui attendaient cet épisode avec impatience depuis une décennie. Pour ceux d’entre nous qui reconnaissent les défauts de Twilight, mais qui l’aiment néanmoins. Donc, si vous savez que vous allez le détester, ne le lisez pas.

En ce qui concerne l’intrigue, c’est littéralement la même chose que Twilight. Ne vous attendez pas à une nouvelle histoire parce que vous n’en aurez pas. Ce que vous obtiendrez, c’est une nouvelle version avec beaucoup plus de détails et de développement que ce que nous voyons dans le roman original. Meyer a saisi l’occasion de ce livre pour développer et approfondir beaucoup de choses qui étaient restées vagues auparavant, et j’apprécie vraiment cela. Le monde des vampires semble plus grand ici, les personnages semblent pouvoir, avec un peu d’effort, être de vraies personnes !

En ce qui concerne les personnages, j’ai vraiment aimé ce livre et je le considère comme une bonne contribution à la saga Twilight. Je suis extrêmement partial car j’ai toujours été #TeamEdward, mais j’ai vraiment apprécié le regard porté sur les pensées d’Edward. Il est toujours un harceleur de vampires, mais il a aussi une conscience de soi choquante et n’est pas aussi parfait que Bella le pense. En le voyant dans le point de vue de Bella, Edward semblait distant et de l’autre côté du monde, et sans aucun défaut. En voyant son propre esprit, on se rend compte qu’il est une personne imparfaite et complexe. Cela le rend un peu plus humain qu’avant.

La plus grande surprise pour moi dans ce livre a été Bella elle-même, car elle aussi apparaît plus humaine dans ce livre que dans Twilight. Ne vous méprenez pas, Bella est toujours la plus spéciale de tous les flocons de neige spéciaux, mais à travers les yeux d’Edward, vous voyez qu’elle a en fait une personnalité. Il y a des conversations entre les deux personnages qui ne sont qu’évoquées et sautées dans Twilight, et qui ont été pleinement étoffées dans ce livre. C’est peut-être parce que, dans Twilight, Bella était trop amoureuse d’Edward pour prêter attention aux petites conversations insignifiantes. Dans Soleil de minuit, Edward s’est tellement entiché de Bella qu’il considère toutes ces conversations triviales comme vitales pour son personnage. Quoi qu’il en soit, la personnalité de Bella, ses goûts et ses aversions sont explorés ici d’une manière qui n’était pas dans le roman original. Cela la rend moins fade.

Tous les autres personnages sont également présentés de manière plus approfondie dans ce livre, principalement le clan Cullen. En effet, Edward peut lire dans leurs pensées et donc voir leur vrai moi et leurs motivations cachées, alors que le point de vue de Bella était aveuglé par leur beauté et leur perception de la perfection. Emmett était mon préféré parce qu’il était le seul à savoir qu’Edward était clairement fou.

Mais je dirai ceci : c’est nul que tous les personnages humains soient aussi bas que possible. Je veux dire qu’ils étaient aussi nuls dans Twilight, mais nous n’avons pas réalisé à quel point. Tous les « amis » de Bella sont des menteurs, des jaloux, des gens horribles et c’est nul que Meyer ait choisi de les représenter comme ça pour faire apparaître Bella encore plus spéciale. Même Rosalie, qui a une histoire vraiment horrible et tragique d’être utilisée, abusée et laissée pour morte, est réduite à une méchante fille horrible et jalouse, et je n’ai pas aimé ça.

Au final, ce livre était bon et je le recommande vivement à tout fan de Twilight. Gardez à l’esprit que c’est littéralement l’intrigue du Twilight original. N’attendez rien de nouveau ou d’innovant, juste une perspective nouvelle. Cela dit, je vous promets que cette perspective ne vous décevra pas.

Néanmoins, je dois admettre qu’à certains moments, le livre m’a semblé trop long. Je continuais à attendre que certaines choses se produisent et je m’énervais quand je réalisais à quel point j’étais encore au début de l’histoire, malgré le fait d’avoir lu tant de pages (c’est un roman de 658 pages, 240 000 mots). Mais, j’attribue cela au fait que je connaissais tous les points importants de l’intrigue de Twilight. J’attendais que les choses se passent, j’attendais que mes scènes préférées apparaissent et j’attendais, enfin, que l’action se passe.

C’est l’une des raisons pour lesquelles ma note ne peut pas être supérieure à celle que je lui ai donnée. Ce livre ne pourra jamais être à la hauteur de Twilight pour moi.

Note : 8/10

41co7ojYQYL._SX309_BO1,204,203,200_

 

  • Broché : 810 pages
  • Editeur : Hachette Romans (5 août 2020)
  • Collection : Twilight (5)
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2016286091

 

 

Le lion qui avait perdu sa queue de Papa Chouch et Yannick Vicente – 11 septembre 2020

« Le lion qui avait perdu sa queue » est le livre pour enfant que je voulais écrire depuis longtemps afin de le lire à mes fils.

Achat : https://amzn.to/3abtUuZ

Chronique : Cet album viens de la volonté de Papa Chouch et Yannick Vicente de affranchir d’un éditeur  pour en faire leurs récit les thèmes qu’ils déclinent sont universels : marginalité et précarité, rapport à l’autre, respect de la personne, solidarité.
Sur une mise en page sobre à l’extrême, au graphisme parfaitement maîtrisé de Vicente pour laisser toute la place à l’émotion, cet album ressemble à un arrêt sur image, une séquence particulière : la réaction du lion face à hippopotame  ou le castor, leurs paroles simple crée ce lien ténu et fugace d’espoir.
Le texte  de Papa Chouch est minimaliste, neutre, ni misérabiliste, ni moralisateur. Il s’efface au profit de l’illustration forte, puissamment évocatrice. Sur la palette en variation de jaune et d’orange, le travail graphique se joue de loin  au moment où le lion parle à la lionne comme pour préserver l’intimité de cet échange entre  eux.
Un album où prônant la tolérance, l’acceptation de soi mais aussi pudique. Un album réaliste mais aussi esthétique, qui, jusqu’à l’épilogue, répond aux préjugés, aux regards dévalorisants avec brio.
Une lecture à partager avec ses enfants pour tenter de répondre aux nombreuses questions qu’elle suscitera.

Note : 9,5/10

Vidéo

 

  • Broché : 44 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 8 ans
  • Editeur : Influence et Média (11 septembre 2020)
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2358591408

51Jt5YS4szL._SY498_BO1,204,203,200_

 

🐛Tu me lis une histoire ? Je t’aime jour et nuit de Smiriti Prasadam-Halls et Alison Brown

Je t’aime le jour, je t’aime la nuit, de tout mon cœur, à l’infini…
La plus tendre des déclarations d’amour, pour tous les grands et les petits.
Un livre pour dire “je t’aime à nos enfants”
Achat du livre : https://amzn.to/3kokctQ

Broché : 32 pages
Tranche d’âges: 3 ans et plus
Editeur : Gautier Languereau

Je t’aimerai toujours, quoi qu’il arrive… de Debi Gliori

Petit Renard est inquiet car il craint de ne plus être aimé de sa maman s’il fait trop de bêtises… Mais sa maman lui explique que leur amour durera toujours… quoi qu’il arrive ! Un album pour rassurer tous les enfants.
Chronique : Cette jolie histoire mettant en scène une maman renard et son petit, illustrée par de très belles images, douces et colorées, est parfaite pour rassurer un enfant sur l’amour inconditionnel d’un parent et consolider la sécurité affective dont il a besoin pour s’épanouir.

Elle peut être lue sans occasion particulière, mais aussi après une mauvaise journée, une dispute, une bêtise… afin d’apaiser l’enfant et de le réconforter avant le coucher.

  • Broché : 32 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 5 ans
  • Editeur : Gautier Languereau (5 mars 2014)
  • Collection : Les grandes thématiques de l’enfance
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2013944764

🐛Butterhorn se fait des amis – Funko Pop Wetmore Forest / Lecture du livre pour enfant

Retrouve tes figurines  @Original Funko  dans d’adorables fictions ! Quelque part au fin fond de l’Amérique se trouve un vallon boisé nommé Wetmore Forest, peuplé de joyeuses créatures poilues prêtes à vivre plein d’aventures ! Merci à 404 Editions

Achat du livre : https://amzn.to/32JVdLb

Dave le dragon pas terrible – Sorcier incognito – Tome 2 – roman BD – Dès 9 ans (2) de Elys Dolan | 9 juillet 2020

Nouvelle catastrophe : Terrence le sorcier a enlevé presque tous les animaux parlants du royaume ! Seuls Dave le dragon-chevalier et son mentor Albrecht, le bouc germanophone, peuvent les sauver.
Nos deux héros s’apprêtent donc à infiltrer la très secrète Guilde des Sorciers ; heureusement, pour cela ils ont le guide de L’Apprenti sorcier… Armés d’une fausse barbe, d’un chapeau dûment pointu et de leur courage, les voici prêts à affronter Terrence le Terrible !

Achat : https://amzn.to/3hi1Bxe

Chronique : Dave et Albrecht sont de retour et cette fois, nous allons de nouveau faire appel aux sorciers, à la magie, à la bouillie et à des tonnes d’allemand.

C’était tellement amusant de le lire et de revoir Dave et Albrecht. Nous commençons le livre par un club de lecture où les différents personnages lisent un livre très intéressant pour la toux. Ensuite, des enlèvements se produisent et notre duo part à la recherche du grand méchant sorcier nommé Terrence. À partir de ce moment, le livre commence vraiment avec des tonnes de rires, de bouillie et de brillance des cheveux.

Tout cela était très intéressant à lire et j’ai adoré qu’on l’ait ajouté. Bien que cela me rend heureux de ne pas être un sorcier… toutes ces règles sont tout simplement ridicules ; comment peut-on vivre sa vie quand elle est remplie de toutes ces règles ? Et puis, le grand méchant sorcier semble les aimer, ce qui ne m’a pas surpris, mais c’est quelque chose qui a fait que les autres sorciers ne l’ont pas aimé.

Je ne suis pas du tout fan du grand méchant sorcier, il est juste tellement ennuyeux et frustrant. Je comprends qu’il veuille être populaire, mais peut-être qu’il devrait arrêter d’être aussi anal à propos de tout et de rien. Il rend la vie très dure aux gens et il traîne les animaux hors de leur habitat pour les faire parler… eh. Il ne gagne pas de points de popularité. Nous découvrons pourquoi il kidnappe des animaux et bien que je n’approuve pas, je comprends un peu mieux son raisonnement (il aurait dû savoir dès le départ que certains animaux ne fonctionneraient jamais… quoi qu’il arrive).

J’aime Brian et leurs pouvoirs. J’aimerais bien avoir des pouvoirs de bouillie, c’est tout simplement ce qu’il y a de mieux.

Le sport de sorcier ? J’ai adoré ! J’adorerais participer ou même être dans le public et voir quel genre de choses étranges sont convoquées.

J’aime aussi Albrecht et ses trucs allemands. Cela a donné un peu plus de piment à l’histoire et c’était tout simplement parfait. Je suis également heureux que, malgré son grand ego, il se soucie de Dave et des autres.

Dave était également parfait. J’aime la facilité avec laquelle il part à l’aventure avec Albrecht, et le fait que ces deux-là sont les meilleurs amis du monde.

La fin a été merveilleuse et j’étais vraiment heureuse ! Il y a eu quelques rebondissements dans la bataille finale que je n’ai pas vu venir (et certains qui étaient évidents). J’espère que nous aurons d’autres Dave/Albrecht, car je n’en ai pas fini avec ces deux-là.

Bien sûr, comme les autres livres, celui-ci est délicieusement illustré à ras bord, ce qui donne encore plus de vie à l’histoire.

Note : 9,5/10

 

  • Broché : 224 pages
  • Tranche d’âges: 9.0 ans et plus
  • Editeur : Nathan (9 juillet 2020)
  • Collection : GRAND FORMAT DIVERS
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2092582305

 

 

Le chevalet T’choupi Petit Yogi – dès 3 ans de Thierry Courtin | 18 juin 2020

25 postures de yoga pour les enfants très simples & 2 séances de relaxation guidées à partager en famille.

Achat : https://amzn.to/2CR31jq

Chronique : Livre très sympa et réussi sur cette première approche du yoga. Sur chaque double page l’enfant est mis en scène dans une situation de yoga sur un thème avec tchoupi
Un texte évocateur qui reprend bien l’esprit de la  relaxation et du yoga et bien sur des illustrations douces sur le thème.Ce livre  est très facile à lire, et va vous permettre d’initier votre enfant au yoga. Il permet de se libérer de ses angoisses et de prendre confiance en soi.

Note : 9,5/10

 

  • Couverture à spirales : 32 pages
  • Tranche d’âges: 3.0 ans et plus
  • Editeur : Nathan (18 juin 2020)
  • Collection : T’Choupi Petit chevalet
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2092594133

 

41EL18YuecL._SY416_BO1,204,203,200_

Dyscool – Histoire de France – Questions/Réponses – Version adaptée au DYS – Dès 7 ans de Emmanuelle Ousset et Philippe Munch | 16 juillet 2020

30 questions pour découvrir de grands événements et personnages de l’Histoire de France :

Achat :

Chronique : Le livre possède des double-pages pour savoir l’essentiel sur l’histoire de France, depuis les premiers hommes jusqu’aux années 1970 environ.
Parmi les 32 questions abordées dans le livre, vous pouvez retrouver par exemple : Les premiers français vivaient-ils tout nus ? Depuis quand y a-t-il des maisons ? Qui sont les gaulois ? Qui est le premier roi de France ? Pourquoi Louis XIV est-il appelé le Roi-Soleil ? Que s’est-il passé à la Bastille ?
Les réponses sont claires et vraiment bien expliquées. Elles sont agrémentées de belles illustrations.

Note : 9/10

 

  • Relié : 48 pages
  • Tranche d’âges: 7.0 ans et plus
  • Editeur : Nathan (16 juillet 2020)
  • Collection : 1000 questions / réponses
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2092593323

51WizMELf0L._SX404_BO1,204,203,200_

 

 

L’Hôtel des frissons – Les dents de la mort – Tome 7 de Vincent Villeminot et Joëlle Dreidemy | 2 juillet 2020

Margot et son père sont en vacances au bord de la mer. Ils séjournent à l’Hôtel de la Plage, et Margot s’y ennuie terriblement : aucun drame ni client bizarre, c’est l’enfer !
Jusqu’au jour où d’inquiétantes disparitions de baigneurs ont lieu… Y aurait-il un monstre dans les parages ?

Achat :https://amzn.to/3gS7TDt

Chronique : Déjà l’épisode sept de cette série destinée aux 8-11 ans, qui aborde le domaine de l’horreur sans complexes. On aura ici affaire à des monstres des vrais de vrais, et j’avoue qu’il pourrait y avoir de quoi s’effrayer, si on occultait le côté résolument humoristique. Car drôle, ça l’est aussi, aussi bien par de petites réflexions disséminées que par l’action elle-même, vive, colorée et tout à fait à portée d’enfant. Les illustrations sont particulièrement réussies, savant mélange de noir et blanc et d’un très joli vert tout à fait attrayant. Bref, j’adhère !

Note : 9/10

 

  • roché : 80 pages
  • Tranche d’âges: 8.0 ans et plus
  • Editeur : Nathan (2 juillet 2020)
  • Collection : Hotel des frissons
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2092591517

51qjz+FMSrL._SX339_BO1,204,203,200_