Elmer cherche et trouve (13 février 2019) de David McKee

Elmer et ses amis adorent se cacher. Amuse-toi à les découvrir dans ces 10 grandes scènes fourmillantes de détails. Repérer, compter, comparer… le premier jeu d’observation de l’éléphant bariolé

Chronique :Les fans du sympathique petit éléphant de David McKee – et avouons-le, qui n’aime pas Elmer ? – va profiter pleinement de ce livre d’activités amusantes. Chaque page est un régal pour les yeux, des scènes occupées des amis d’Elmer avec divers défis pour les lecteurs. Il y a des choses à repérer, des personnages à trouver, et beaucoup à compter aussi. Bien qu’il n’y ait pas d’histoire en tant que telle, le livre regorge toujours de la chaleur et de la convivialité qui caractérisent Elmer et, bien sûr, c’est toujours un plaisir de voir les illustrations fabuleuses de McKee.

Note : 9,5/10

91-yf39WTeL.jpg

 

  • Broché: 22 pages
  • Editeur : Kaléidoscope (13 février 2019)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2877679993

61o2KDy7N9L._SX411_BO1,204,203,200_.jpg

 

Tout-petit Montessori – Les formes – Les couleurs (17 janvier 2019) de Dr Delphine Roubieu et Mizuho Fujisawa

Des coffrets Montessori pour apprendre les formes et les couleurs.

Chronique : Deux coffret très sympa qui vont plaire aux enfants qui on besoin d’ordre et de classement. C‘est le cadeau que chacun auraient aimé recevoir, rien que les images mérite le coup d’œil! Ces coffrets sont superbement illustré et passe en revue chacune des formes et des couleurs  avec environ 30 cartes d’identification … des heures de lecture et de découvertes. Les enfants adorent !

Note : 9,5/10

 

  • Editeur : Nathan (17 janvier 2019)
  • Collection : Tout petit Montessori
  • Langue : Français

 

 

Hatchimals – Cartes à gratter (17 janvier 2019)

10 cartes à l’effigie de tes Hatchimals préférés ! Dans ta pochette, tu trouveras 10 magnifiques cartes à gratter pour découvrir l’univers fabuleux d’Hatchimals ! Il te suffit de gratter l’encre noire des cartes en suivant les modèles pour faire apparaître tes personnages préférés !

Chronique : Une  pochette sous le signe des Hatchimals avec pas moins de 10 cartes qui donneront vie à autant de tableaux fantastiques.
A l’aide d’un stylet fourni, l’enfant doit gratter le modèle en suivant le dessin. Il faut donc enlever l’encre noire pour faire ainsi apparaître le dessin qui se cache dessous. On peut ainsi s’amuser à deviner les couleurs.
Mais l’enfant peut aussi choisir de faire preuve d’imagination et de créativité en s’appropriant les larges zones noires pour tenter d’inventer ses propres motifs…
Une pochette qui plaira à tous ceux qui se plaisent à bricoler, raboter et rogner mais aussi dessiner.

Note : 9/10

 

  • Relié: 10 pages
  • Tranche d’âges: – 2 années
  • Editeur : Dragon D’Or (17 janvier 2019)
  • Collection : Cartes à gratter
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2821210140

61I6RQ8ZrRL._SY494_BO1,204,203,200_.jpg

 

Test Jeux lego : LEGO Harry Potter – Poudlard Express – 75955

  • Contruisez l’emblématique train Poudlard Express
  • Comprend 5 figurines : Harry Potter, Ron Weasley, Hermione Granger, Remus Lupin et la sorcière à chariot, ainsi qu’un Détraqueur et Croûtard
  • Les ensembles LEGO Harry Potter sont compatibles avec tous les ensembles de construction LEGO pour une expérience de construction sans limite
  • La plate-forme mesure plus de 13 cm de haut, 31 cm de large et 17 cm de profondeur Le Poudlard Express mesure plus de 9 cm de haut, 46 cm de haut et 5 cm de large
  • 128 pièces pour les garçons et les filles de 10 ans et plus
  • Issu de l’univers des films Harry Potter

Chronique : La boîte est assez imposante, toute en longueur, et nous montre le train à quai dans la gare de King’s Cross. Harry Potter attend sagement le train, et Ron vient de passer le mur avec son chariot de bagages. Sur l’autre quai, Hermione observe apeurée Remus Lupin aux prises avec un Détraqueur. L’ensemble des minifigs est présenté dans le coin inférieur gauche, tandis qu’une photo des trois amis Harry, Ron et Hermione est en haut à droite.

Au dos, le train est présenté de profil de sorte qu’on en découvre les éléments qui le composent. Quelques vignettes nous présentent les principales fonctionnalités  et des points de détail.

À l’intérieur, nous trouvons 7 sachets de pièces numérotés de 1 à 7, ainsi qu’une notice d’instructions de 124 pages et une planche d’autocollants avec 18 d’entre eux.

Les minifigs

On retrouve Ron Weasley et Harry Potter sous la même forme dans le set 75950 – Le repaire d’Aragog. Les autres sont exclusives à cette boîte.

Harry Potter

Il s’agit du premier départ à l’école. Les élèves sont donc tout jeunes et sont présentés avec des jambes non articulées. Harry Potter porte un sweat à capuche au-dessus d’une chemise à carreaux. On devine sa cicatrice en forme d’éclair sur son visage souriant avec ses petites lunettes rondes. Il est nettement plus apeuré si on retourne le visage.

Ron Weasley

Il porte une veste grise à motifs, au dessus d’un pull à col roulé rouge. L’avant et l’arrière du torse sont tous les deux très finement tampographiés. On devine quelques tâches de rousseur sous sa chevelure rousse. Tout comme Harry, son autre visage est très apeuré.

Hermione Granger

La troisième comparse porte un sweat à capuche gris avec des bandes de couleurs vives, et deux poches à l’avant. Le visage est souriant sous sa longue chevelure joliment détaillée. Elle a également droit à une baguette magique, et tout comme pour ses deux (futurs) amis, la seconde expression du visage est apeurée.

Rémus Lupin

Rémus Lupin porte une veste grise au-dessus d’un gilet kaki. une chemise blanche et une cravate dépassent au niveau du col. Le visage est finement tampographié d’une barbe naissante et d’une petite moustache. Il porte une valise et dispose d’une baguette magique. Détail intéressant : la seconde expression du visage le présente dans sa forme loup-garou.

Sorcière à chariot

Difficile de traduire le nom de trolley witch mais d’après le descriptif officiel du set il s’agit de la “sorcière à chariot”. C’est elle qui vend des friandises dans le train. Elle porte un gilert rouge au dessus d’un chemisier rose. On devine les motifs de celui-ci au niveau du cou, ainsi qu’une chaîne et un pendentif. De légères rides se dessinent sous ses cheveux gris. Elle aussi est apeurée sur l’expression alternative de son visage.

Détraqueur

C’est sans doute la présence de ce dernier qui explique le visage apeuré des autres protagonistes. Dans Harry Potter à l’école des sorciers, ils sont à la recherche de Sirius Black dans le Poudlard Express, d’où sa présence dans cette boîte. Son corps vaporeux est représenté grâce à des “jambes” spéciales : d’une forme particulière rappelant de la fumée, une teinte noire se diffuse dans un ensemble transparent. C’est superbement fait. Le torse est finement tampographié sur l’avant, et il porte une cape abîmée dans le dos. Sous sa capuche noire, on devine uniquement sa bouche.

La construction

La gare

Les deux premiers sachets de pièces vont nous permettre de construire une partie de la gare de King’s Cross, plus précisément le quai 9 3/4 où stationne le Poudlard Express. Après avoir assemblé les deux premières minifigs, Lupin et Ron, et le chariot de ce dernier, nous démarrons avec le plus grand des deux quais. Il est constitué pour l’essentiel de briques noires couvertes de plates grises. On y ajoute ensuite les piliers, dont un porte une affiche “Wanted” avec la tête de Sirius Black. Entre deux de ces piliers, on construit un pan de mur articulé sur deux pins Technic permettant aux sorciers d’accéder à la plateforme 9 3/4. Des arches sont ensuite ajoutées pour relier les piliers, puis des réverbères fixés sur des clips. On notera qu’ils sont différents de part et d’autre du mur. On termine le premier sachet de pièces en ajoutant les numéros de quai et la pancarte “King’s Cross” (uniquement des autocollants).

Le deuxième sachet de pièces commence par la construction de l’escalier sur le premier quai. Escalier qui mène à la passerelle reliant les deux quais. On construit ensuite le second selon le même principe : un escalier noir menant à une plate entourée de garde-corps. Il est donc temps d’assembler la passerelle reliant les deux quais. De grandes arches noires.  On termine cette passerelle avec l’horloge (un autocollant). Enfin, le deuxième sachet de pièces se termine avec le présentoir à journaux tampographié : on y trouve le Daily Prophet avec le titre “Exclusive – Harry Potter – The Boy Who Lived“.

La locomotive

Nous commençons avec la construction d’un cadre Technic, sur lequel sont disposés 6 pins sans friction (sur lesquels seront ensuite ajoutées les roues). On ajoute le support de la plateforme arrière, avant de recouvrir la structure de plates rouges et d’installer les roues ainsi qu’une barre Technic mobile.

On construit ensuite le bissel que l’on vient placer à l’avant de la locomotive, avec quatre roues plus petites. On termine de couvrir la structure, ce qui achève le sachet de pièces numéro 3.

Le sachet n°4 commence par la construction de la chaudière. On couvre ensuite cette structure avec deux grandes plates noires habillées de slopes rouges et noires. Quelques clips permettent d’y fixer des éléments de tuyauterie. On termine la chaudière avec le beau dôme tampographié “Hogwarts Express” disposé à l’avant de celle-ci.

Nous passons ensuite au poste de conduite. On en habille les côtés, et on ajoute quelques flammes sortant de la chaudière. Deux petites round tiles tampographiées décorent l’intérieur. On referme ensuite le tout avec deux grands panels et deux fenêtres, puis on ajoute le toit.

On termine enfin cette locomotive en y ajoutant quelques décorations, comme la cheminée, quelques tuyauteries, et les deux magnifiques tiles “Macaroni” noires tampographiées “Hogwarts Castle”.

Le tender

Le tender est le premier wagon situé derrière la locomotive. Il transporte le charbon et l’eau nécessaire au fonctionnement de celle-ci. Sa construction est plutôt simple. Elle se base sur une plate noire de 6×8 tenons, entourée de 4 panels dont deux décorés d’un grand sticker. La trappe sur le dessus est articulé et permettra sans mal d’y cacher une minifig. Les petites roues sont fixées sur deux axes métalliques, et deux liftarms permettent de relier ce tender à la locomotive et au wagon de passagers.

Le wagon de passagers

Avant de construire le wagon, on assemble tout d’abord le chariot à friandises que transporte la sorcière, couleur sand green. Quelques bonbons sont disposés dessus, on devine notamment une des fameuses grenouilles en chocolat.

Le wagon est construit sur une base noire de 6 par 20 tenons. On construit la partie basse du premier “mur” avant d’ajouter deux ensembles de sièges pour les passagers. On notera qu’avec leurs petites jambes, les jeunes élèves ne peuvent pas s’asseoir, il faudra les mettre debout sur les sièges. On continue avec 4 fenêtres battantes et deux portes d’accès au wagon. La partie haute est couverte de tiles à la manière des bâtiments modulaires. C’est ainsi que se termine l’avant-dernier sachet de pièces.

Le septième et dernier sachet de pièces démarre avec la construction du second “mur”. Il n’est fixé au wagon que par quelques tenons afin d’être facilement amovible pour accéder à l’intérieur. On retourne ensuite le wagon pour y fixer les deux essieux et quelques décorations. On termine le train avec l’assemblage du toit du wagon, composé pour l’essentiel d’une grande plate couverte de slopes noires. Lui aussi n’est fixé que par quelques tenons, à la manière des bâtiments modulaires, de façon à accéder facilement à l’intérieur.

Verdict

L’avantage des trains, c’est qu’ils ont un potentiel de jouabilité tout de suite très important : il suffit de les faire circuler sur des rails. Mais LEGO a choisi de ne pas en inclure dans cette boîte, et de nous proposer en remplacement un morceau de gare. Pourquoi pas : les amateurs de trains auront certainement déjà un circuit à la maison. Ce morceau de gare est simple mais bien réalisé. On appréciera le mur pivotant permettant de passer de la gare “classique” de King’s Cross au quai 9 3/4 réservé aux sorciers. On regrettera par contre que le quai opposé soit inexistant : les minifigs vont faire un sacrée chute en arrivant de l’autre côté de la passerelle !

Le train est joliment réalisé, avec tout juste ce qu’il faut de détails. On notera simplement qu’il ne dispose pas de chauffeur.

La jouabilité est plutôt bonne puisque le designer a prévu la possibilité d’enlever le toit et un des murs du wagon pour pouvoir accéder à l’intérieur. On peut également cacher une minifig sous la trappe du tender. Petit regret récurrent : les autocollants, bien trop présents. On appréciera cependant l’effort d’avoir tampographié l’avant et les deux tiles courbes sur le côté.

Les minifigs de ce “cru” 2018 de la gamme Harry Potter sont également un élément essentiel des sets. LEGO nous en propose 6 dans cette boîte. On notera la présence des 3 élèves “principaux” mais également du professeur Lupin et d’un Détraqueur, pour reproduire une scène importante du premier film. Elles sont toutes très bien réalisées, avec une mention spéciale pour le Détraqueur et sa forme vaporeuse absolument sublime.

Pour résumer : nous avons ici un bien joli set avec un potentiel de jouabilité important et de belles minifigs celle-ci est une réussite.

Note : 9,5/10

Site lego : https://shop.lego.com/fr-FR/product/Le-Poudlard-Express-75955

Test Jeux LEGO : Harry Potter – Le Saule Cogneur du château de Poudlard

  • Construisez le saule cogneur du château de Poudlard
  • Six figurines incluses : Harry Potter , Ron Weasley, Hermione Granger, Seamus Finnigan, Argus Rusard, Severus Rogue, ainsi qu’une figurine de la chouette Hedwige
  • Les ensembles LEGO Harry Potter sont compatibles avec tous les ensembles de construction LEGO pour une expérience de construction sans limite
  • Le saule cogneur mesure plus de 7 cm de haut, 20 cm de large et 20 cm de profondeur; la partie du château de Poudlard mesure plus de 27 cm de haut, 35 cm de large et 8 cm de profondeur
  • 753 pièces pour les filles et les garçons de 8 à 14 ans
  • Issu de l’univers des films Harry Potter

Chronique :  Nouvelle rubrique jeux qui commence avec le set LEGO Harry Potter le saule cogneur du château de Poudlard qui est avant tout une extension du set : La Grande Salle du château de Poudlard – 7595. LEGO met ici  en avant la complémentarité entre les éléments de cette boite et la reproduction de Poudlard mais si la salle de Poudlard à un prix ce stvfait aussi sont affaire. L’assemblage est simpliste et reposant, on y empile des briques jusqu’à obtenir une construction identique à celle vue sur la boite. Rien de sorcier dans ce set, même les plus jeunes atteindront facilement l’objectif fixé par LEGO.

75953 Hogwarts Whomping Willow

Petit pont négatif est la fournée de stickers dans cette boite, les plus jeunes ou les moins habitués devront faire appel à la patience de leurs parents s’ils ne veulent pas défigurer l’ensemble avec des autocollants mal positionnés ou de grosses bulles d’air sous les briques des murs mais bon ce n’est qu’un petit détail. Le potentiel de ce playset se résume à faire atterrir la Ford Anglia dans les branches du Saule Cogneur. Le Saule Cogneur est d’ailleurs la vraie star du set. Les bouts de murs et les quelques pièces garnies d’accessoires ne forment qu’un avant-goût de la boite du chateau de Poudlard. Le quota jouabilité est ici assuré par la molette qui permet de faire tourner l’arbre sur lui-même. Avec un peu d’entraînement, il est même possible d’éjecter la Ford Anglia. C’est amusant. Deux très gros stickers habillent le tronc du Saule Cogneur, c’est dommage mais c’est mieux avec.

75953 Hogwarts Whomping Willow

La reproduction de la Ford Anglia 105E Deluxe vue dans le film est correcte.  Pas de sièges à l’intérieur, il faut pouvoir y placer Harry Potter et Ron Weasley et les deux personnages resteront donc debout, il n’avaient qu’à pas rater le train. Les deux valises fournies iront dans le coffre, quelle idée de vouloir les mettre dans les mains des personnages.

75953 Hogwarts Whomping WillowDu côté des minifigs, en marge des versions inédites et pour l’instant exclusives à cette boite de Harry, Ron, Seamus Finnigan et Argus Filtch, on retrouve évidemment des personnages communs à plusieurs sets : Hermione Granger et elle est également accompagnée de Severus Rogue. Double visage pour tout le monde et deux jolies tenues « civiles » pour Harry et Ron, assez fidèles au film même si le pantalon de Harry n’est pas de la bonne couleur.

75953 Hogwarts Whomping Willow

75953 Hogwarts Whomping Willow

Sachez que vous n’êtes pas obligé de suivre les instructions de LEGO, personne ne vous en voudra. Vous pouvez aussi connecter la construction de l’autre côté de Poudlard et vous obtiendrez ainsi un playset à angle droit où vous pourrez garer la Ford Anglia devant la Grande Salle, c’est aussi bien.

75953 Hogwarts Whomping Willow

Si les deux boites réunies offrent un playset d’une belle envergure, le set 75953 pris séparément n’offre pas beaucoup de possibilités avec ses espaces exigus et l’unique fonctionnalité physique notable qui consiste à faire tourner le Saule Cogneur sur lui-même.

Note : 9/10

Site Lego : https://shop.lego.com/fr-FR/product/Le-Saule-Cogneur-du-chateau-de-Poudlard-75953

 

 

 

🎄 Joyeuses fêtes de fin d’année ⛄🎁❄🔔

🎄 A nos chers lecteurs,

L’équipe de Culturevsnews  vous souhaite de belles fêtes de fin d’année !Nous avons été heureux de vous accompagner tout au long de cette année riche en émotions!

Nous vous retrouverons avec plaisir dès janvier 2019 avec de belles surprises en perspective, dont des nouveaux format vidéos vont arriver et de nombreux concours ..🎁

Joyeuses fêtes de fin d’année, et à très bientôt pour de nouvelles aventure !

L’équipe de Culturevsnews

Christmas-card_not-raw-FINAL-1

Où est Charlie – Le grand jeu (18 octobre 2018) de Martin HANDFORD

Une boîte de jeu pour défier ses amis et s’amuser avec Charlie ! Avec un plateau de jeu, des pions, 200 cartes défis et 20 planches de détails à observer. Plonge dans un jeu passionnant et amusant, basé sur des défis d’observation. Ton œil de lynx sera-t-il à la hauteur ?
Entre les défis d’observation et les surprenantes cartes jokers, parviendras-tu à avancer dans ce jeu de plateau plein de rebondissements ?

Chronique : Les éditions Gründ continuent d’explorer l’une des licences les plus atypiques que l’offre “livre-jeu” nous dévoile depuis de nombreuses années : “Où Est Charlie ?“. Créé par l’illustrateur et auteur anglais Martin Handford, cet univers qui a depuis longtemps dépassé le cadre du support papier  est aujourd’hui l’objet d’un jeu de société. La force de ce magnifique jeu réside tant dans la qualité des des planches de Charlie, bien illustré  et clairs Les présentations se succèdent apportant des informations pertinentes, répondant parfaitement à nos interrogations sur la recherche des personnages au cours du jeu.
D’une très grande qualité esthétique, ce jeu éveille immédiatement l’intérêt de tout enfant, attention ce jeux est pour les plus de 6 ans mais fera un superbe cadeaux en bas du sapin.

Note: 9,5/10

 

  • Relié: 220 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 5 années
  • Editeur : Grund (18 octobre 2018)
  • Langue : Français

61Fe1hfrQFL._SY497_BO1,204,203,200_.jpg