Sortie cinéma : Ralph 2.0 (13 février 2019) de Rich Moore, Phil Johnston

Ralph quitte l’univers des jeux d’arcade pour s’aventurer dans le monde sans limite d’Internet. La Toile va-t-elle résister à son légendaire talent de démolisseur ?

Chronique : Toujours ami avec la petite Vaneloppe, pilote automobile intrépide d’un jeu de course, Ralph, le casseur d’un jeu d’arcades, doit aider des enfants à récupérer une pièce ancienne d’un jeu vintage. Pour trouver cette dernière, Ralph et Vaneloppe doivent se rendre sur… Internet. Ils vont découvrir une ville follement agitée, avec ses sites marchands, ses ventes aux enchères, ses moteurs de recherche, et vivre d’incroyables aventures numériques… Encore plus réussie que « Les Mondes de Ralph » (2012), cette suite drôle et émouvante matérialise brillamment en animation l’univers d’Internet, avec ses marques omniprésentes, ses ruptures de réseau, ses jeux en ligne…Nous nous laissons volontiers embarqués dans cet univers amusant, aux couleurs chatoyantes et aux références multiples. Le scénario est dynamique et les personnages secondaires sympathiques. Quelques petites longueurs sont néanmoins à déplorer sur la fin mais bien vite rattrapées par des scènes ingénieuses et hilarantes. Comme à l’habitude avec Disney, l’animation est très belle.Ralph 2.0 est est un excellent divertissement et le nombre de références dans chaque plan est tel que cela constitue une bonne raison d’aller le revoir pour toutes les voir.

Note :  9/10

 

 

Origine :  U.S.A.
Réalisation : Rich Moore, Phil Johnston
Durée : 1h53
Acteur(s) : François-Xavier Demaison, Dorothée Pousséo, Jonathan Cohen
Genre : Animation,
Date de sortie : 2019-02-13
Distributeur : The Walt Disney Company France
Titre original : Ralph Breaks the Internet

3689644.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Test dvd : Le Pape François – Un homme de parole (16 janvier 2019) de Wim Wenders

Le 13 mars 2013, le Cardinal de Buenos Aires, Jorge Mario Bergoglio, devient le deux cent soixante sixième Souverain Pontife de l’Église Catholique. C’est le premier Pape originaire d’Amérique du Sud, le premier jésuite nommé Évêque à Rome, mais avant tout le premier chef de l’Église à avoir choisi le prénom de François d’Assise (1181-1226), un des saints catholiques les plus révérés, qui avait dédié sa vie à soulager les pauvres et éprouvait un profond amour pour la nature et toutes les créatures de la Terre qu’il considérait comme la mère suprême.

Chronique :  Un documentaire de très haut niveau qui mérite vraiment d’être vu sur grand écran. Wim Wenders signe une œuvre d’une grande finesse et d’une très forte densité. Il réalise l’exploit de traiter de grands sujets (la terre, la pauvreté, la Shoah, la mort) sans ne jamais trahir l’approche extrêmement humble et humaine du Pape François. Le tout en moins de 90 minutes, et sans jamais précipiter son travail. Il prends son temps avec humilité (on ne le voit pas et on l’entend très peu) et s’appuie sur une sélection très émouvantes et remarquables d’images d’archives. Permis les nombreuses recommandations du Pape, il est étonnant qu’aucun média ne reprenne ceux traitant du scandale qui fait rage actuellement contre l’église : « avec les prêtres pédophiles, tolérance zéro. L’église doit les exclure et les poursuivre à côté des victimes… ». Remarquables aussi la qualité de la musique et la révélation de certaines confidences surprenantes du Pape (sur la confession et sur l’importance qu’il donne à l’humour). Un documentaire qui devrait marquer son temps, même si l’effet semble encore faible pour le moment.

 

  • Audio : Italien (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1), Espagnol (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Espagnol, Danois, Portugais, Français, Italien
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Région 2
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Universal Pictures France
  • Date de sortie du DVD : 16 janvier 2019

71aHxYVMDpL._SY445_.jpg

 

 

 

Test dvd : RUDOLF NOUREEV (16 janvier 2019) de David Morris, Jacqui Morris

Icône de la danse classique et contemporaine, le danseur et chorégraphe russe Rudolf Noureev est le sujet d’un nouveau documentaire signé par Jacqui et David Morris. Une vie d’art et d’audaces

Chronique : Véritable star de la danse du XXe siècle ayant laissé son empreinte sur cet art aussi bien en tant que danseur (en soliste et en duo, aux côtés de Margot Fonteyn ou encore Sylvie Guillem) que chorégraphe, Rudolf Noureev bénéficie aujourd’hui encore d’une aura indiscutable, 25 ans depuis son décès tragique des suites du sida. D’une passion pour la danse venue très tôt, au plein cœur d’une URSS oppressante qu’il fuira dans les années 60, jusqu’à la direction du ballet de l’Opéra National de Paris en 1983, son parcours est revisité à l’occasion d’un nouveau documentaire de près de deux heures, signé par le duo de réalisateurs Jacqui et David Morris.

Illustré par de nombreuses séquences et entretiens inédits avec l’artiste, ce documentaire intimiste, faisant se rencontrer l’histoire d’un pays avec celle d’un homme, mixe des images inédites, une partition originale du compositeur primé Alex Baranowski et une série captivante de tableaux exclusifs de danse moderne dirigés par Russell Maliphant, ancien membre du Royal Ballet, Nureyev est une expérience théâtrale et cinématographique sans pareil.

En bonus, de nombreux entretiens et courts documents sur de nombreux thèmes (Martha Graham, l’impact du Sida sur les communautés de danseurs), des répétitions de Casse‑Noisette, des scènes coupées du documentaire ainsi que des commentaires des réalisateurs.

  • Audio : Italien (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Italien, Espagnol, Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Région 2
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Universal Pictures France
  • Date de sortie du DVD : 16 janvier 2019
  • Durée : 104 minutes

61j90+VWMAL._SY445_.jpg

 

🎄 Joyeuses fêtes de fin d’année ⛄🎁❄🔔

🎄 A nos chers lecteurs,

L’équipe de Culturevsnews  vous souhaite de belles fêtes de fin d’année !Nous avons été heureux de vous accompagner tout au long de cette année riche en émotions!

Nous vous retrouverons avec plaisir dès janvier 2019 avec de belles surprises en perspective, dont des nouveaux format vidéos vont arriver et de nombreux concours ..🎁

Joyeuses fêtes de fin d’année, et à très bientôt pour de nouvelles aventure !

L’équipe de Culturevsnews

Christmas-card_not-raw-FINAL-1

ROBIN DES BOIS : retrouvez Taron Egerton dans une nouvelle bande-annonce ! Au cinéma le 28 novembre

SYNOPSIS :Robin de Loxley (Taron Egerton), combattant aguerri revenu des croisades, et un chef maure (Jamie Foxx) prennent la tête d’une audacieuse révolte contre la corruption des institutions dans un film d’action et d’aventure filmé par Otto Bathurst (« Peaky Blinders ») et produit par Leonardo DiCaprio.

Avec
TARON EGERTON
JAMIE FOXX
BEN MENDELSON
EVE HEWSON
et JAMIE DORNAN
 

Histoire de BEN CHANDLER
Scénario de DAVID JAMES KELLY
Réalisé par OTTO BATHURST

ITW : Hans Zimmer on Widows, Dark Phoenix and Wonder Woman 2

Hans Zimmer on Widows, #xmendarkphoenix et Wonder Woman 1984 L’un des nombreux films fantastiques présentés en première mondiale au Festival international du film de Toronto cette année était Widows. Réalisé par Steve McQueen (12 Years a Slave,Shame) et co-écrit par McQueen et Gillian Flynn, le film raconte l’histoire de quatre femmes qui doivent exécuter un hold-up afin de rembourser la dette de leur mari décédé. De plus, les femmes doivent réussir le hold-up pendant que la loi et les criminels s’acharnent sur elles. Doté de performances fantastiques, de l’excellente cinématographie de Sean Bobbitt, d’une musique excitante de Hans Zimmer et d’un scénario rempli de personnages complexes, Widows est un de ces films spéciaux où tout fonctionne. Crois-moi, tu veux voir ce film quand il sortira en salles le 16 novembre. Viola Davis, Michelle Rodriguez, Elizabeth Debicki, Cynthia Erivo, Colin Farrell, Brian Tyree Henry, Daniel Kaluuya, Garret Dillahunt, Carrie Coon, Jacki Weaver, Jon Bernthal, Manuel Garcia-Rulfo, Robert Duvall et Liam Neeson. Peu après avoir vu le film, j’ai pu m’asseoir avec Hans Zimmer au studio Collider du TIFF pour parler du film. Au cours de l’entrevue, il a expliqué comment il a commencé à travailler avec Steve McQueen, ce qui fait de lui un réalisateur extraordinaire, comment il a travaillé sur la série télévisée Widows dans les années 80 avant d’être compositeur, comment McQueen et son équipe font des films qui ressemblent à de la musique, quelle a été la partie la plus difficile de la musique, et bien plus. De plus, il a parlé de ce que c’était que de faire le tour du monde en tournée, de la ville où il a passé son « Spinal Tap moment », pourquoi il a décidé de revenir aux films de super-héros pour Dark Phoenix de Simon Kinberg après avoir dit qu’il en avait fini avec le genre, et pourquoi il a décidé de composer la suite de Patty Jenkins #Wonder Woman2.