CRITIQUE A CHAUD : JE VEUX MANGER TON PANCRÉAS ! UN MANGA AU TITRE ÉTRANGE !!!!

Salut à tous !
Nouvelle critique où je donne mon avis critique sur le manga au titre étrange de : Je veux manger ton pancréas ?

Interview Melissa MARS: Carrière ,inspirations , les réseaux sociaux, etc.

Melissa Mars m’a accordé une interview exclusive autour de son métier de chanteuse et d’actrice. Nous avons parlé de ses débuts, la musique, de films et bien d’autres.

Melissa Mars:
WEBSITE: http://www.melissamars.com
FACEBOOK: http://www.facebook.com/melissamars
TWITTER: http://www.twitter.com/melissamars
INSTAGRAM: http://www.instagram.com/melissamarsofficial
YOUTUBE: http://www.youtube.com/melissamarsofficial

TOP 05 | Les Meilleurs Films très chauds sur NETFLIX à regarder ABSOLUMENT 🍿

Meilleur films chaud où érotique sur NETFLIX ? Voici un TOP 05 des meilleurs films Netflix à voir absolument selon moi! 🍿 De temps en temps j’essaierai de vous proposer une liste non exhaustive et purement subjective de films et séries qui a mon sens méritent largement le visionnage.
Mettez moi en commentaires votre top ou de me proposer des films que je n’ai sans doutes pas vues 😉

Netflix : «Kalifat», une série bouleversante aux portes de l’enfer

Entre Stockholm et la Syrie, la mini-série suédoise disponible sur Netflix s’intéresse à trois jeunes femmes liées à Daech. L’une vit à Raqua et ne pense qu’à fuir, l’autre rêve d’y partir et une jeune flic va tout faire pour les sauver.

 Une Suédoise Pervin (Gizem Erdogan) tente par tous les moyens de quitter Raqqa, le fief de l’organisation Etat islamique.

Trois femmes issues de l’immigration, trois destins, trois actrices remarquables. Elles sont les héroïnes de « Kalifat » une mini-série suédoise géniale et addictive qui vient de débarquer discrètement sur Netflix. De Stockholm, la capitale Suédoise, à Raqqa, fief de Daech en Syrie, la fiction nous plonge dans le quotidien de ces trois jeunes femmes que toute oppose.

Par amour, par croyance, Pervin, une Suédoise, a fui Stockholm et sa famille pour Raqqa. Depuis des mois, elle y vit un cauchemar. Loin des palaces et de la vie rêvée promise, son quotidien se résume à un appartement sordide où elle vit avec son mari djihadiste qu’elle comprend de moins en moins et leur petite fille de quelques mois. Son seul bonheur qui la raccroche à la vie et lui donne sa force. Pour elle, la jeune mère ne pense qu’à quitter cet enfer. Quand sa voisine, une Européenne comme elle, embarquée de force pour être mariée à un inconnu, lui glisse un téléphone portable, elle entrevoit une lumière d’espoir. Elle reprend contact avec la Suède.

Glaçant de réalisme

A l’autre bout du fil, Pervin va rencontrer Fatima, une enquêtrice de la police nationale cabossée par la vie et par ses supérieurs mais tenace. Elle lui confie qu’un attentat se prépare en Suède. Entre les deux femmes, une relation complexe et sous tension va se nouer en secret. Chacune a besoin de l’autre. Pervin pour rentrer en Suède, Fatima pour déjouer l’attentat.

Et puis il y a Sulle, une lycéenne musulmane de 17 ans peu pratiquante et heureuse adolescente jusqu’à ce que sa route croise un rabatteur et qu’elle tombe dans le piège de l’Islam radical…

« Kalifat » est une série dont on ne sort pas indemne. Elle est troublante tant elle est réaliste quand elle aborde l’endoctrinement et le fanatisme religieux, à l’instar d’« Un orthodox » qui nous plonge, elle, chez les juifs ultraorthodoxes. « Kalifat » nous entraîne dans les bas-fonds de l’islam intégriste, dans les rues poussiéreuses de Raqqa où débarquent des centaines d’Européens. Le réalisateur a su éviter les pièges du pathos et les leçons de morale inutiles. Ici tout semble vrai et c’est glaçant.

Trois héroïnes attachantes

Kalifat, c’est aussi un thriller psychologique et politique de très haute volée. Si les deux premiers épisodes peuvent sembler un peu longs, c’est pour mieux camper les personnages complexes et attachants, à commencer par les trois héroïnes. Et magistralement interprétés par les trois actrices. Après, tout va très vite et l’ensemble se dévore. L’enquête sur la préparation des attentats prend aux tripes, tout comme la radicalisation d’adolescentes… Une série à voir d’urgence.