Le lion qui avait perdu sa queue de Papa Chouch et Yannick Vicente – 11 septembre 2020

« Le lion qui avait perdu sa queue » est le livre pour enfant que je voulais écrire depuis longtemps afin de le lire à mes fils.

Achat : https://amzn.to/3abtUuZ

Chronique : Cet album viens de la volonté de Papa Chouch et Yannick Vicente de affranchir d’un éditeur  pour en faire leurs récit les thèmes qu’ils déclinent sont universels : marginalité et précarité, rapport à l’autre, respect de la personne, solidarité.
Sur une mise en page sobre à l’extrême, au graphisme parfaitement maîtrisé de Vicente pour laisser toute la place à l’émotion, cet album ressemble à un arrêt sur image, une séquence particulière : la réaction du lion face à hippopotame  ou le castor, leurs paroles simple crée ce lien ténu et fugace d’espoir.
Le texte  de Papa Chouch est minimaliste, neutre, ni misérabiliste, ni moralisateur. Il s’efface au profit de l’illustration forte, puissamment évocatrice. Sur la palette en variation de jaune et d’orange, le travail graphique se joue de loin  au moment où le lion parle à la lionne comme pour préserver l’intimité de cet échange entre  eux.
Un album où prônant la tolérance, l’acceptation de soi mais aussi pudique. Un album réaliste mais aussi esthétique, qui, jusqu’à l’épilogue, répond aux préjugés, aux regards dévalorisants avec brio.
Une lecture à partager avec ses enfants pour tenter de répondre aux nombreuses questions qu’elle suscitera.

Note : 9,5/10

Vidéo

 

  • Broché : 44 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 8 ans
  • Editeur : Influence et Média (11 septembre 2020)
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2358591408

51Jt5YS4szL._SY498_BO1,204,203,200_

 

🐛Tu me lis une histoire ? Je t’aime jour et nuit de Smiriti Prasadam-Halls et Alison Brown

Je t’aime le jour, je t’aime la nuit, de tout mon cœur, à l’infini…
La plus tendre des déclarations d’amour, pour tous les grands et les petits.
Un livre pour dire “je t’aime à nos enfants”
Achat du livre : https://amzn.to/3kokctQ

Broché : 32 pages
Tranche d’âges: 3 ans et plus
Editeur : Gautier Languereau

Critique : Veronica Mars Season 4 (Reboot) / Mais qui meurt à la fin de cette saison ?

Critique de la saison 4 (Reboot) de Veronica Mars
Disponible dés à présent en vente :
Achat : https://amzn.to/30frxUH

Beaucoup de fans sont contrariés par la façon dont se termine la dernière saison de #VeronicaMarsSeason4, et pour de très bonnes raisons. Un personnage bien-aimé, qui est là depuis le début, mord la poussière tout en brisant tout espoir d’une fin heureuse pour la titulaire Veronica. Bien que la réaction initiale de colère soit justifiée, si l’on y réfléchit bien, cette fin tragique et sombre était et reste la seule façon de garder ouverte la possibilité de faire d’autres saisons. Après quatre saisons et un film, il n’y a qu’un nombre limité de directions que l’on peut prendre pour la série et le personnage, et c’était donc la bonne chose à faire de présenter une fin choquante.

brouillon-auto

CRITIQUE A CHAUD :The Umbrella Academy Saison 2/ Essai transformé pour une saison bien meilleure !

PAS DE SPOILERS ICI ! C’est ma critique sans spoiler de cette incroyable série de super-héros. Le même jour d’octobre 1989, quarante-trois enfants naissent inexplicablement de femmes inconnues, n’ayant montré aucun signe de grossesse la veille. Sept sont adoptés par Sir Reginald Hargreeves, un industriel milliardaire, qui crée The Umbrella Academy et prépare ses « enfants » à sauver le monde. Mais tout ne s’est pas déroulé comme prévu. À l’adolescence, la famille s’est brisée et l’équipe s’est dissoute. Aujourd’hui, les six membres survivants, âgés d’une trentaine d’années, se réunissent à la nouvelle du décès de Hargreeves. Luther, Diego, Allison, Klaus, Vanya et Numéro Cinq travaillent ensemble pour résoudre le mystère entourant la mort de leur père. Mais la famille séparée commence une fois de plus à se séparer en raison de leurs personnalités et de leurs capacités divergentes, sans parler de la menace imminente d’une apocalypse mondiale.
N’oubliez pas d’appuyer sur la sonnette d’alarme pour savoir quand je publie mes critiques, mes listes, la couverture de Netflix et bien plus encore.

CRITIQUE A CHAUD : The Kissing Booth 2 : le kiosque à bisous rouvre dés à présent sur Netflix

La suite de la comédie romantique qui avait cartonné sur Netflix débarque enfin ! The Kissing Booth 2 est disponible dès ce vendredi 24 juillet 2020 sur la célèbre plateforme de streaming.

Après le carton de The Kissing Booth en 2018, Netflix offre aux fans du couple Elle (Joey King) et Noah (Jacob Elordi) la suite de leur aventure avec The Kissing Booth 2, disponible depuis le 24 juillet 2020.

Dans The Kissing Booth, on assiste à la relation naissante entre Elle et Noah, le grand frère de son meilleur ami Lee (Joel Courtney). Elle et Lee sont fusionnels depuis leur naissance et leur amitié est régie selon certaines règles dont la numéro 9 : Tu ne sortiras pas avec le frère de ton meilleur ami. Sauf que les sentiments entre Elle et Noah sont plus forts que cela et après quelques péripéties, tout est bien qui finit bien. Ou presque : à la fin de The Kissing Booth, Noah part étudier à Harvard tandis que Elle et Lee vont faire leur rentrée en terminales.

Dans The Kissing Booth 2, la rentrée de notre duo est mouvementée. Rachel (Meganne Young), la petite amie de Lee en a marre d’être en couple avec Lee et Elle. Cette dernière a du mal avec sa relation à distance avec Noah et hésite à postuler à Harvard dans le dos de Lee. Ajoutez à cela les arrivées de deux nouveaux personnages : Marco (Taylor Perez), machine à fantasme pour adolescentes et Chloe (Maisie Richardson-Sellers), nouvelle camarade de Noah à la fac, dont Elle se méfie. Que vaut donc cette suite dont un troisième film The Kissing Booth 3 a d’ores et déjà été tourné et prévu pour 2021 ?

Cela fait plaisir de revoir le casting de The Kissing Booth. D’autant que depuis le premier film, Joey King et Jacob Elordi ont cartonné dans d’autres séries avec des rôles très différents. L’actrice s’est fait remarquer dans The Act (Hulu) avec Patricia Arquette, qui raconte l’histoire vraie de Gypsy Rose Blanchard, en prison pour avoir organisé l’assassinat de sa mère. De son côté, Jacob Elordi a fait sensation dans Euphoria (HBO) au côté de Zendaya, en incarnant le violent Nathaniel. Des rôles salués par les critiques. Cependant, en se remettant dans les costumes d’Elle et Noah, le duo ne transcende pas l’écran, probablement à cause du scénario, cousu de fil blanc.

Mais, le duo Elle-Lee fonctionne toujours, même si certaines scènes entre les deux amis, notamment lorsque Lee court dans tout le lycée pour débrancher le micro de Elle, traînent en longueur. Il n’empêche qu’ils sont toujours fusionnels, mais refusent encore une fois de communiquer quand ça ne va pas.

The Kissing Booth 2 donne un peu plus de place à Rachel, qui essaye tant bien que mal de se faire une place face à l’amitié de Lee et Elle. Quant aux deux nouveaux Marco et Chloe, leurs rôles sont peu fouillés mais permettent un certain renouvellement dans l’histoire et l’agrandissement de la joyeuse bande.

Mais, une intrigue bien moins captivante

Sans être tout bon ni tout mauvais,The Kissing Booth 2 se regarde, mais peut certaines fois vous ennuyer. On voit rapidement venir les rebondissements, même si le réalisateur essaye d’aborder de nombreux sujets qui peuvent parler à tout le monde : les relations à distance, le choix de son avenir quand on est au lycée, les amitiés naissantes et fusionnelles, les réseaux sociaux. À noter que la relation entre Elle et Noah est beaucoup moins problématique que dans le premier film : par exemple, il n’use pas de sa force physique pour obliger Elle à le suivre quelque part.

Le concours de danse d’Elle et Marco offre un show à l’américaine avec feux d’artifice et bande-son entraînante qui assurent le spectacle. Marco malheureusement se balade dans l’histoire avec cette étiquette de machine à fantasme musclé, musicien, cynique, dont le petit coeur bat en réalité pour Elle. De son côté, Chloe est, au départ cataloguée, comme la rivale d’Elle parce que plus belle, plus sociale, plus à l’aise que l’adolescente. Une jalousie sous-jacente qu’on aurait aimé ne pas voir (heureusement la communication et la sororité sont de mises à la fin).

Ainsi The Kissing Booth 2 coche de nombreuses cases du divertissement, sans toutefois réussir à être meilleur que le premier film, puisque l’intrigue ne propose pas vraiment quelque chose de novateur. Tout le monde s’empêtre dans les mensonges et les non-dits. Mais, il n’empêche que la curiosité est présente pour The Kissing Booth 3, attendu pour 2021

Ma publication

🐛Butterhorn se fait des amis – Funko Pop Wetmore Forest / Lecture du livre pour enfant

Retrouve tes figurines  @Original Funko  dans d’adorables fictions ! Quelque part au fin fond de l’Amérique se trouve un vallon boisé nommé Wetmore Forest, peuplé de joyeuses créatures poilues prêtes à vivre plein d’aventures ! Merci à 404 Editions

Achat du livre : https://amzn.to/32JVdLb