Equinox Saison 1 : Explication de la fin de la série Netflix !

La Saison 1 de Equinox est disponible sur Netflix ! Si vous souhaitez connaitre l’explication de la fin en détails, lisez la suite ! Equinox, la deuxième série danoise de Netflix est une série sombre qui est lente à construire. Trop lente, en fait, mais la seule raison de s’y tenir jusqu’à la fin est de comprendre ce qui s’est réellement passé lorsque la soeur d’Astrid, Ida, a disparu. Equinox est un mélange de culte sexuel et de meurtre mystérieux avec un soupçon de surnaturel, le tout enveloppé dans le nom d’un thriller.

VIDÉO

Quand Astrid avait neuf ans, sa sœur Ida avait disparu. Avec ses 20 camarades de classe, elle avait participé à un voyage en camion spécial pour la remise des diplômes, qui a été fêté alors que les élèves acclamaient avec des bières à la main. Cependant, sur les 21, seuls 3 sont revenus et 18 étudiants, dont Ida, avaient disparu. Dès l’instant où Ida avait disparu, Astrid avait commencé à rêver. Il s’agissait de cauchemars trop réels pour être considérés comme des rêves dérangeants. Son père l’a donc aidée à trouver une aide professionnelle en l’inscrivant dans un établissement psychiatrique

Cependant, sa mère a refusé de croire que ces cauchemars avaient un impact sur la santé mentale de sa fille. Et a plutôt essayé de pousser Astrid à explorer davantage ses cauchemars. Pour savoir si elle pouvait trouver Ida dans ses cauchemars et la ramener. Il s’avère qu’Ida et les père et mère d’Astrid ont caché un énorme secret à leurs filles et au cours des six épisodes. Nous démêlons ce secret sous la forme de flashes du passé qui se juxtaposent aux rêves récurrents d’Astrid à l’âge adulte

Dans le présent, elle est elle-même mère d’une fille et anime également un programme de radio qui se concentre sur les superstitions et les croyances qui égarent les gens. Un beau jour, elle se souvient de son passé traumatisant lorsque le petit ami de sa sœur, Jakob, appelle Astrid et la prévient, lui dit qu’il a vu comment sa sœur avait disparu avec les autres et lui dit que ce qu’elle croit être une superstition est bien réel.

Explication de la fin de la Saison 1 de Equinox sur Netflix !

Equinox est centré sur le folklore d’Eostre ou d’Ostara qui est originaire des régions danoise et allemande. La légende d’Ostara est centrée sur la déesse du printemps qui est empruntée aux rituels panthéoniens et qui est même aujourd’hui un Dieu de Pâques homonyme. Equinox se concentre sur le fait qu’Ostara était une femme dont le roi des lièvres était tombé amoureux à l’équinoxe et dont il devait se séparer lorsqu’elle voulait rentrer chez elle après le rituel.

Le roi lièvre avait refusé de partir avec elle, et était rentré seul à la maison. Cependant, Ostara a remarqué, lorsqu’elle était loin du roi lièvre, l’apparition d’œufs partout où elle avait rencontré le roi lièvre. Ainsi, un par un, les œufs ont éclos et des lapins en sont sortis. Et depuis lors, on pense que ce sont ces lapins qui nous apportent les œufs de Pâques. Dans la saison 1 de Equinox, le père d’Astrid lui raconte aussi cette histoire comme une histoire nocturne lorsqu’elle est à l’hôpital pour se faire soigner.

Pour comprendre la fin de la Saison 1 de Equinox, il est très important de comprendre cette histoire d’amour entre Ostara et le roi lièvre, car toute la série est centrée sur le moment où les deux peuvent enfin se retrouver. Au départ, on nous fait croire qu’Ida était Ostara. Il s’agit d’un pacte qu’Ida et la mère d’Astrid qui n’a pas pu tomber enceinte avaient conclu, avec le Roi lièvre qui apparaît sous la forme d’un humain appelé Henrik. Elle lui dit qu’elle lui rendra Ida après ses dix-huit ans, ne s’attendant pas à ce qu’il revienne chercher ce qui lui a été promis. Mais au lieu de lui rendre Ida, elle dit à Henrik qu’elle est prête à lui remettre Ida et son bébé qui a été créé la nuit de l’équinoxe. Cependant, Ida avait fini par se faire avorter.

equinox saison 1 fin

Cet avortement avait conduit à la ruine du pacte entre la mère d’Ida et Henrik, si bien qu’Henrik est furieux de ne pas avoir obtenu ce qui lui avait été promis. C’est en attendant ce qui lui a été promis qu’il emprisonne Ida et ses camarades de classe. Il s’avère qu’Astrid est en réalité l’Ostara qui, en retrouvant Henrik alias le roi lièvre dans la légende, peut libérer les âmes qui ont été capturées et c’est exactement ce que nous voyons à la fin de la Saison 1 de Equinox lorsque nous voyons des humains ressemblant à des zombies apparaître dans un champ les uns après les autres.

Cependant, ni Ida ni Astrid ne reviennent car le monde ne les comprend plus. Astrid, par exemple, a toujours été incomprise par son père qui ne voulait pas qu’elle se rapproche du côté surnaturel de son héritage alors que sa mère la poussait trop. Ainsi, en choisissant de partir avec Henrik et sa sœur Ida, Astrid laisse derrière elle un monde qui refuse d’ouvrir sa vision du monde à son expérience pour vivre ailleurs en paix.

N’ÉCOUTE PAS | Film sur NETFLIX | Critique

Après un événement dramatique dans la maison qu’il rénove, un homme entend l’appel au secours d’un fantôme, ce qui l’incite à consulter un expert en paranormal. N’écoute pas est un film réalisé par Ángel Gomez avec Rodolfo Sancho, Belén Fabra / Disponible sur Netflix


Le scénario de Santiago Díaz se focalise sur une vieille bâtisse isolée dans laquelle emménage un couple qui compte la rénover. Mais rapidement, leur jeune fils entend d’étranges voix et bientôt le drame va s’abattre sur la famille.

Le film d’Ángel Gómez Hernández est vraiment très réussi. Il exploite parfaitement le grand bâtiment, central dans l’histoire, et sait jouer régulièrement avec les ombres et les impressions pour faire monter la tension et créer un effroi de plus en plus important.

En effet, le long métrage fait vraiment peur. L’atmosphère très inquiétante apporte un environnement vraiment recherché et crée le malaise dès la scène d’ouverture. D’autant que les codes du cinéma ibérique s’éloignent de ceux américains, dont on a plus l’habitude, et que cette œuvre d’horreur ne fait jamais aucune concession.

L’ambiance sombre, et parfois crépusculaire, qui règne sur le récit doit beaucoup au très beau travail sur les décors d’Óscar Sempere et à la photographie de Pablo Rosso. Celui sur le son est aussi remarquable et crée une aura acoustique particulièrement délétère.

L’interprétation est très bonne. Rodolfo Sancho est impeccable en père de famille essayant de trouver une solution paranormale à ses problèmes. Belén Fabra est sympathique en mère de famille. Lucas Blas est très juste dans le rôle de leur fils. Ramón Barea est vraiment intéressant en spécialiste des écoutes extranaturelles. Et Ana Fernández campe fort bien sa fille lui servant d’assistante.

L’œuvre ne se focalise pas sur les jump scare. Mais avec un savant jeu d’ombre, une intelligente utilisation de la vidéo, de beaux maquillages et des décors très intéressants, l’angoisse fait très souvent son apparition. Sans compter que dans le récit, l’œuvre réserve de véritables surprises sans faire de cadeau à personne.

Restez bien jusqu’à la fin du générique final afin de découvrir une dernière scène qui peut laisser entrevoir une suite, si ce long métrage a du succès.

N’écoute pas est un très bon film d’horreur qui a des passages vraiment effroyables et propose quelques séquences particulièrement marquantes. Avec un récit qui se tient bien, une réalisation très inspirée et de bons acteurs, l’œuvre est à éviter de regarder seul en pleine nuit si on est un peu sensible à ce genre. Par contre si vous l’appréciez, vous passerez un très bon moment en compagnie de cette maison hantée de bien sinistre augure.

Remerciements : unificationfrance

INTERVIEW CELINE H (HOLYNSKI) – Youtubeuse, Actrice, Humoriste & Romancière

Interview avec la Youtubeuse, comédienne et humoriste Céline H (Holynski)

Sa chaine Youtube :https://www.youtube.com/channel/UC7M__bPGgcxiBzjAG0CZ52w
Son Instagram : https://www.instagram.com/celineholynski/?hl=fr
Lien des 50 premières pages du livre : https://fr.calameo.com/read/000738693…
(directement sur le mode lecture)
Le livre sur FNAC : https://bit.ly/30HSjng
Le livre sur Amazon : https://amzn.to/3me9TZC

L’Univers du Sorceleur : The Witcher illustré : Le moindre mal 28 octobre 2020 de Andrzej Sapkowski & Ugo Pinson

Cet album illustre la nouvelle Le moindre mal issue du Dernier Voeu, premier tome de la saga littéraire du Le Sorceleur.

Achat : https://amzn.to/32nDNmB

Chronique : L’illustration de cette deuxième nouvelle du Sorceleur, issue du Dernier Voeu écrit par Sapkowski est un régal, mélangeant ce que l’on pouvait imaginer suite à notre lecture mais contentant également les adeptes du jeu vidéo ou de la série !
Les illustrations de Ugo Pinson sont incroyables et riches ; le fait qu’elles aient été réalisées à la peinture ajoute un cachet à cet univers d’inspiration médiéval

Derrière les dessins du Sorceleur, on retrouvera la patte du français Ugo Pinson, dessinateur de bande dessinée, illustrateur et peintre qui nous offre un voyage plus proche du personnage du jeux vidéo que son prédécesseur.

Le succès de The Witcher sous tous ses formats est indéniable. La saga de 8 livres, traduits dans 37 langues et disponible dans plus de 80 pays dans le monde, a su fédérer pas moins de 15 millions de lecteurs, dont 1,2 million d’exemplaires vendus rien qu’en France. Même constat du côté de l’adaptation vidéoludique du même nom, dont les ventes cumulent s’établissent aujourd’hui à plus de 40 millions d’exemplaires, avec plus de 800 prix au compteur. Quant à l’adaptation en série télévisée, elle a fédéré près de 76 millions de personnes en seulement 4 semaines sur Netflix, devenant de ce fait la série la plus regardée de l’histoire sur la plateforme.

Note : 9,5/10

Broché : 56 pages ISBN-13 : 979-1028120825 Dimensions du produit : 28 x 1.3 x 37.5 cm Éditeur : Bragelonne (28 octobre 2020)

Critique du Livre « L’Éveil de la société » de Jon Kabat-Zinn

Critique du livre de Jon Kabat-Zinn: « L’Éveil de la société » chez Les arènes
Achat : https://amzn.to/2Ho5NPk


Entretien entier sur la chaine : LES ARENES DU SAVOIR : https://www.youtube.com/watch?v=5Xbp5UGrGzM&t=18s
Chronique : Un livre tellement incroyable ! Il n’est pas écrit dans une perspective religieuse, bien qu’il contienne quelques auteurs et articles religieux. Vous trouverez ici de nombreux articles différents allant du début de la méditation de la pleine conscience à la manière de pratiquer la pleine conscience avec vos enfants et de manger avec conscience.

C’est un bon point de départ, car les chapitres thématiques ne font que quelques pages et sont suffisamment variés pour que la plupart d’entre eux trouvent quelque chose d’intéressant, car les livres traitent de la pleine conscience dans les domaines de la santé, de l’argent, de la spiritualité, des relations et de presque tous les aspects de la vie.

Bien que le livre s’adresse à ceux qui ne sont pas convertis à la pleine conscience ou à la méditation, il a tout de même beaucoup à offrir à ceux qui sont familiers avec certains des concepts ou des auteurs du livre. Une lecture très stimulante et inspirante, avec de nombreux aperçus sur l’utilité de la méditation et les moyens de l’appliquer.

Il y a peut-être eu quelques répétitions dans le livre, en particulier lorsqu’on affirme que la pleine conscience peut être considérée comme séculière, qu’elle fait valoir ses points de vue et qu’avec une combinaison de pratiques, de ressources et d’applications, elle constitue une lecture révélatrice à contempler.

C’est un excellent livre pour tous ceux qui s’intéressent à la méditation et à son effet sur vous tout au long de votre vie. Du débutant à l’expert, du religieux au non religieux et au sceptique, je vous recommande vivement ce livre !

Note : 9,5/10

Broché : 233 pages ISBN-13 : 979-1037500755 Dimensions du produit : 22 x 1.9 x 14.9 cm Éditeur : Les Arènes (14 octobre 2020)