Sonic : une scène d’intro alternative avec le look original du personnage

A l’occasion de la sortie digitale de « Sonic le film », les 8 premières minutes du long métrage ainsi qu’une scène d’intro alternative (dans laquelle on peut voir le look original du personnage) viennent d’être dévoilées.

À quoi aurait pu ressembler le petit hérisson bleu dans la version initiale de Sonic le film, avant que les fans n’interviennent en masse pour demander son relooking digital ? Même si la toute première bande-annonce du long métrage mise en ligne l’année dernière nous avait déjà donné une idée très précise de cette première ébauche, on peut désormais en observer un nouvel aperçu dans une scène coupée du film, dévoilée aujourd’hui à l’occasion de la sortie digitale américaine.

 

Dans cette séquence d’introduction alternative, on peut en effet observer Baby Sonic dans son design original, plus athlétique, moins fidèle au jeu original, et en tout cas bien loin de celui qui a finalement été conservé. Autre différence notable avec la version définitive du film : dans cette scène, au lieu d’être téléporté sur Terre par la chouette Longclaw pour échapper aux indigènes de son île natale, le petit hérisson traverse le portail avec elle, et cette dernière l’élève donc sur notre planète, dans la forêt.

Chez moi sur Netflix : après La Plateforme, découvrez l’autre thriller espagnol angoissant

Après La Plateforme, un nouveau thriller espagnol a débarqué sur Netflix le 25 mars dernier : Chez Moi, un parfait divertissement machiavélique et bien construit à voir en cette période de confinement.

ÇA PARLE DE QUOI ?

Quand un publicitaire au chômage décide d’espionner les nouveaux occupants de son ancien domicile, la situation tourne vite au cauchemar.

Disponible sur Netflix depuis le 25 mars 2020.

ÇA RESSEMBLE A QUOI ?
Chez Moi - Bande-annonce VO

Réalisé par les frères Alex et David Pastor, Chez Moi (Hogar, en VO) est un film espagnol disponible sur Netflix qui devrait plaire à celles et ceux qui ont aimé La Plateforme. En cette période de confinement, ces deux thrillers angoissants narrent la descente aux enfers d’un homme en proie à un conflit intérieur avec un fond de critique sur la lutte des classes. Si La Plateforme prend le parti d’une introspection dystopique et futuriste voire fantastique à certains moments, Chez Moi est plus rationnel avec un personnage principal à la moralité douteuse qui glace le sang.

Javier Muñoz (Javier Gutiérrez) est un ancien publicitaire qui s’est taillé une grande réputation avec des réclames pour des produits ménagers avec le slogan « La vie que vous méritez ». Son quart de gloire étant passé, Javier est désormais au chômage depuis un an et à force d’entretiens d’embauches ratés, il se voit obligé de vendre sa luxueuse et d’emménager avec sa famille dans un appartement de location. Psychologiquement perturbé, Javier n’accepte pas sa situation et décide d’espionner les nouveaux occupants de son ancien domicile avec le jeu de clés qu’il a gardé.

 

La situation vire au cauchemar lorsque Javier utilise la faiblesse de Tomás (Mario Casas), un ancien alcoolique, pour détruire sa vie et lui voler jusqu’à sa propre existence. Pris d’une folie obsessionnelle, Javier ne recule devant rien, accident, meurtre et aide au jardinier pédophile, pour retrouver son statut privilégié et se faire une place auprès de la famille de Tomás en se rapprochant de son épouse Lara (Bruna Cusí) et sa fille Mónica (Iris Vallés). Minutieux et machiavélique, Javier exécute son plan avec une réussite désarmante et presque irréaliste.

Comme la plupart des thrillers espagnols, Chez Moi bénéficie d’une écriture soignée et d’un scénario solide. Avec une mise en scène classique et efficace, ce film ne révolutionne pas le genre mais réussit à mener l’intrigue jusqu’au bout malgré quelques longueurs et une mise en place tardive. Mais à l’instar de La Plateforme, Chez Moi reste un divertissement agréable et intriguant à voir en cette période.

The mire / Netflix

Netflix a l’habitude de surcharger son catalogue avec quantité de productions diverses et variées. Difficile parfois pour les projets intéressants de faire surface, noyé entre une énième série pour ados ou un obscur film de science-fiction au budget limité. Voilà pourquoi je me décide à faire la chronique de cette série policière polonaise de bonne facture.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser la série n’est pas une production Netflix, sous le titre original de rojst elle a été diffusée en 2018 en Pologne, la plateforme a racheté les droits pour une diffusion internationale. Elle a été réalisée par Jan Holoubek et produire par showmax. Les deux acteurs principaux sont Andrzej Seweryn ,qui a notamment joué dans la liste de Schindler, et Dawid Ogrodnik. Les deux acteurs sont convaincants dans leurs rôles de deux journalistes aux méthodes différentes mais acharnés tous les deux à faire toute la lumière sur ce double meurtre d’une prostituée et d’un membre haut-placé du parti communiste.

C’est la fête au village

On constate très vite que les moyens ont été investis à tous les niveaux de la production, images, son, décor, direction artistique et musique. Netflix a su dénicher une pépite issue de l’Europe de l’est.

Alors certes on pourra reprocher aux polonais de ne pas être les maîtres du rire et de rester hanté par le passé. L’ambiance est certes pesante mais distille un suspens savamment dosé. L’image est froide, presque clinique, mais illumine d’une lumière crue les zones d’ombre de cette petite ville de Pologne. On aimerait voir autant de série française s’attaquer à la part sombre de l’histoire de notre pays.

Les cinq épisodes de la série sont à l’image de son titre, un véritable bourbier duquel il sera difficile de s’extraire sans payer le prix fort. La tension s’échelonne d’épisodes en épisodes et les scénaristes ont été assez malins pour ne pas la faire retomber lors d’un épilogue qui réserve encore bien des surprises. Il est juste dommage que l’histoire locale ne soit pas mieux mise en avant et arrivent tardivement dans le récit.

Une très bonne surprise pour qui aime les polars à l’ambiance glaçante, au jeu d’acteur tout en retenue et au scénario finement maîtrisé.

Critique : 7. KOĞUŞTAKI MUCIZE / NEFLIX

Salut à tous !
Nouvelle critique sur le film turc : 7. Koğuştaki Mucize sur Netflix réalisé par Mehmet Ada Öztekin avec Aras Bulut İynemli, Nisa Sofiya Aksongu
L’histoire: Séparé de sa fille, un père avec un handicap mental doit prouver son innocence lorsqu’il est arrêté pour le meurtre d’une enfant.
#7KoğustakiMucize #Critique #Film

LEGO Ideas 21322 Pirates of Barracuda Bay dévoilé

Enfin, quelques bonnes nouvelles cette semaine. LEGO vient de dévoiler le prochain ensemble d’idées: 21322 Pirates of Barracuda Bay qui, étant donné que les magasins de marque restent fermés dans un avenir prévisible, sera disponible exclusivement sur LEGO.com le 1er avril.

Il est basé sur le projet Ideas Pirate Bay de Bricky_Brick qui a passé en revue l’année dernière en septembre. Voici le communiqué de presse et les informations sur le produit:

21322 Pirates de Barracuda Bay, 2 545 pièces
US $ 199,99 / CA $ 259,99 / DE € 199,99 / UK £ 179,99 / FR € 199,99 / DK 1599DKK / $ 299,99 AUD

Jeu de construction d’île de naufrage de pirate pour jouer et afficher

Ravivez des souvenirs nostalgiques des projets de construction LEGO de l’enfance avec cet ensemble LEGO Ideas: 21322 modèle d’île de naufrage pour l’affichage et le jeu. Profitez de la tranquillité et de la construction de temps seul ou partagez le plaisir avec les autres.

Découvrez la cabine du capitaine, le magasin d’alimentation, la cuisine, les chambres, le quai de ravitaillement, la ferme, les toilettes, la cellule de prison, la taverne et le trésor caché, ainsi que de nombreux accessoires amusants, 8 figurines de pirate, des figurines d’animaux assorties et 2 figurines de squelette pour inspirer des histoires pleines d’action . Cet ensemble comprend une île qui peut être divisée en deux et réorganisée. Le naufrage peut également être démonté et remonté pour en faire un navire inspiré du modèle 6285 Black Seas Barracuda LEGO de 1989.

Des idées fanatiques!

  • Construis et joue avec ou affiche cette maquette LEGO Ideas 21322 Pirates de Barracuda Bay. L’île peut également être divisée en deux et réorganisée, révélant un trésor de pirate enterré.
  • L’ensemble comprend 8 figurines, dont Captain Redbeard, Lady Anchor, Robin Loot et des jumeaux Port et Starboard pour des jeux de rôle pirate, plus un requin, un cochon, 2 perroquets, 3 crabes, 2 grenouilles et 2 squelettes.
  • Les pièces comprenant une cabine de capitaine, une cuisine, une taverne, une chambre et une cellule de prison sont remplies d’accessoires. Le naufrage se transforme également en un navire inspiré du modèle LEGO de 1989, le Black Seas Barracuda du capitaine Redbeard.
  • Cet ensemble de construction pirate de 2 545 pièces est un excellent cadeau d’anniversaire ou de vacances pour les passionnés de pirates et de LEGO. Il vous offrira une pause relaxante du quotidien – et des heures de plaisir créatif et rafraîchissant.
  • Ce modèle d’île de naufrage de pirate cool mesure plus de 59 cm de haut, 64 cm de large et 32 ​​cm de profondeur. Il est sûr de faire bonne impression, qu’il soit affiché à la maison ou comme jouet de bureau.

ARGHHH ME HEARTIES! EXPLOREZ UN NAVIRE ÉPIQUE AVEC LES NOUVELLES IDÉES LEGO PIRATES OF BARRACUDA BAY

Le groupe LEGO a annoncé le dernier ensemble d’idées LEGO, ramenant des souvenirs du thème bien-aimé de LEGO Pirates.

[24 mars 2020] Devenez un pirate avec ce tout nouvel ensemble LEGO Ideas, inspiré du modèle de bateau pirate Black Seas Barracuda de 1989. Les aventuriers peuvent désormais explorer l’île et l’épave du célèbre navire du capitaine Redbeard, qui a été perdu en mer il y a plus de 30 ans.

Le nouvel ensemble LEGO Ideas Pirates de Barracuda Bay a été créé sur la base d’une soumission à la plate-forme LEGO Ideas du fan designer Pablo Sánchez Jiménez, qui a une passion pour tout ce qui concerne les pirates et a été inspiré après avoir construit des modèles en briques LEGO avec son père quand il était Jeune. Le concept derrière l’ensemble LEGO IDEAS Pirates de Barracuda Bay a atteint le cap des 10000 supporters en seulement 25 jours – ce qui en fait l’un des ensembles les plus rapides pour atteindre la cible.

Avec 2 545 pièces au total, le modèle contient tout ce dont un pirate ou un fan de LEGO a besoin pour créer le naufrage ultime – y compris les quartiers du capitaine, le magasin d’alimentation et le quai de ravitaillement. Les constructeurs LEGO peuvent même découvrir des trésors enfouis sur l’île en retirant des parties du navire pour explorer de nouvelles zones et créer de nouvelles histoires.

Cet ensemble contient également 8 figurines toutes basées sur des personnages pirates des lignes de pirates classiques, y compris l’emblématique capitaine Redbeard, Lady Anchor, Robin Loot et les jumeaux, Port et Starboard, ainsi que 3 autres pirates et 2 squelettes et divers animaux à découvrir sur l’île.

Lorsque les constructeurs se lassent d’être bloqués en mer, l’île peut également être réassemblée pour créer le navire légendaire du capitaine Redbeard, le Black Seas Barracuda. Reconstruisez le navire pour lancer une mission de sauvetage afin de ramener l’équipage du navire en sécurité et de trouver le trésor enfoui.

L’ensemble LEGO Ideas Pirates de Barracuda Bay mesure plus de 59 cm de haut, 64 cm de large et 32 ​​cm de profondeur et ne manquera pas d’attirer l’attention, qu’il soit fièrement affiché ou placé parmi d’autres ensembles LEGO Pirate.

 


Last Christmas De Paul Feig Avec Emilia Clarke, Henry Golding, Michelle Yeo

Kate traîne derrière elle une série de mauvaises décisions et erre dans Londres au son des grelots accrochés à ses bottes de lutin, seul emploi qu’elle ait réussi à décrocher dans une boutique de Noël.

Vod : https://www.filmotv.fr/film/last-christmas/17344.html

Chronique : J’avais vraiment hâte de voir ce film, pourquoi ?! Ben déjà un film qui se passe pendant noël, une comédie romantique, et puis Emilia Clarke et Henry Golding difficile de ne pas avoir envie de le voir. J’adore littéralement cette actrice, elle a un sourire tellement magnifique et puis les rôles de ce genre lui vont trop bien. Une héroïne en mode un peu looseuse qui s’enfonce de plus en plus et qui va faire une rencontre qui va changer sa vie. Elle se rend compte qu’elle a touché le fond et qu’elle doit se reprendre en main pour avancer et remonter la pente. Elle est rigolote quand même, même si elle est parfois pathétique. Elle ne pense qu’à elle, égoïste qui ne fait pas attention aux gens à côté d’elle malgré le fait que ces derniers ne souhaitent qu’une chose : l’aider. Tom la change, elle ouvre les yeux, elle fait attention aux gens autour d’elle mais aussi à elle. Elle prend conscience de la chance qu’elle a d’être encore en vie après ce qui lui est arrivé avec sa maladie. J’ai beaucoup aimé le ton du film, on se marre par moment tantôt dans la dérision tantôt dans le mignon et puis on est baigné dans l’ambiance de noël avec entre autres les décors, le fait qu’elle travaille dans une boutique de noël mais aussi l’atmosphère féérique et romantique. On est vraiment dans le film de Noël de base mais qui se dénote un peu des autres de par son histoire. C’est une belle histoire mais c’est aussi très triste, je ne m’attendais pas à cela et j’ai été totalement sous le choc quand la chute est arrivée ! Mais c’est ça aussi que j’aime dans les films de noël les meilleurs c’est la magie de noël, la petite note de magie que l’on aime voir dans les films et c’est plutôt bien réussi ! Et puis forcément, comment ne pas aimer la BO ! On ne peut que craquer pour cette bande son ! En résumé, Last Christmas est le film parfait pour le confinement! J’ai été très agréablement surprise parce que c’est doublement le style de film que j’aime ! Ça m’a fait pensé à un drama dans le genre que j’adore même s’il est globalement différent l’histoire de fond reste la même. Emilia Clarke nous offre un très bon film à la morale de saison ! Une belle et dramatique histoire qui nous fait passer un excellent moment !

Note : 9/10

Video : Last Christmas déballe un transfert 1080p et approprié pour sa sortie Blu-ray.  L’image est d’une netteté spectaculaire, capable et désireuse de révéler des détails incroyables sur chaque image. Les gros plans des personnages sont évidemment le point culminant, montrant des pores intimes et des cheveux complexes avec une commande précise. Même le maquillage est clairement visible lorsqu’il est proche. Les personnages autour de la boutique du Père Noël sont des trésors pour l’exploration visuelle, et de nombreux lieux de Londres, des plans de la ville aux intérieurs exigus des appartements, offrent une clarté exemplaire de haut en bas et d’un côté à l’autre. Les couleurs sont vraies, offrant une clarté et une fidélité spectaculaires. Le contraste n’est jamais bancal, favorisant une neutralité agréable qui fait ressortir le meilleur des cotes et des fins de Noël, des lumières et des divers détails de l’emplacement de la ville. Les yeux, le rouge à lèvres et d’autres accents de couleur de caractère brillent. Les tons chair sont nets et les niveaux de noir sont parfaitement profonds et précis. Le bruit est réduit au strict minimum et il n’y a aucun autre problème de source ou d’encodage à signaler.

Audio : La bande-son sans perte DTS-HD Master Audio 7.1 de Last Christmas offre une expérience d’écoute fluide, fructueuse et fidèle. Le film s’ouvre sur une musique d’orgue incroyablement riche, parfaitement spacieuse et parfaitement claire, rapidement rejointe par des voix angéliques qui, ensemble, offrent ce qui est sans doute la meilleure expérience d’écoute que le film puisse offrir. À l’autre extrémité du film, il y a une autre performance de vigueur, de vitalité, de taille qui agrandit la scène et de clarté harmonieuse à travers plusieurs éléments. La piste offre en outre une ambiance de localisation précise, en particulier dans les rues de la ville où le bruit de fond général s’engage avec une finesse équilibrée et un placement parfait. Les auditeurs se sentiront toujours engagés dans les lieux animés du film et dans ses lieux plus doucement atmosphériques. Le dialogue sur le pilier est centré, détaillé et bien hiérarchisé pour la durée. Rien à redire avec celui-ci.

Last Christmas contient une tonne de fonctionnalités bonus. Apparemment, Paul Feig fait cela avec la plupart de ses films, alors chapeau à vous, monsieur. Et il présente (principalement) Astuce amusante: à la fin du film, ces suppléments se mettent automatiquement en file d’attente, Feig faisant de nombreuses intros!

  • Commentaire audio: le réalisateur Paul Feig.
  • Commentaire audio: le réalisateur Paul Feig et la productrice / co-scénariste Emma Thompson.
  • Ouverture alternative (HD, 1:11): Cela aurait dû être l’ouvreur. C’est une photo sympa de Kate qui frappe dans une fente à courrier. Il se débarrasse du gars avec qui elle couche dans le premier match de théâtre, et se rend juste à l’affrontement entre Kate et la petite amie du mec. Fonctionne beaucoup mieux.
  • Fin alternative (HD, 1:53): Un bouton amusant qui aurait dû être un œuf de Pâques à mi-crédits
  • Scènes supprimées / alternatives / étendues (HD, durée totale de 22:45): une tonne de celles-ci et à peu près toutes mérite d’être vu
  • Essayez de ne pas rire (HD, 6:04): encore plus de bêtisiers
  • Pure Golding (HD, 1:28): aperçu du charmeur Henry Golding.
  • Emilia Recording Session (HD, 2:14): Sur la grande voix de Clarke

 

  • Acteurs : Emilia Clarke, Henry Golding, Michelle Yeoh, Emma Thompson, Lydia Leonard
  • Réalisateurs : Paul Feig
  • Format : Couleur, PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Tchèque (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Norvégien, Hindi, Danois, Portugais, Arabe, Islandais, Finnois, Suédois, Français, Néerlandais, Tchèque
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Région 2
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Universal Pictures France
  • Date de sortie : 8 avril 2020
  • Durée : 98 minutes

SVOD : Carlotta Films lance sa plateforme avec de purs joyaux cinéphiliques

Le distributeur et éditeur de films de patrimoine français, Carlotta Films, a lancé depuis jeudi dernier sa plateforme de vidéo par abonnement. Des chefs-d’œuvre indispensables accessibles à partir de 5 euros par mois ! Plus d’excuse.

Carlotta Films

L’un des distributeurs et éditeurs français de référence pour les cinéphiles, Carlotta Films, a lancé depuis jeudi dernier sa plateforme de vidéo par abonnement. Découlant de la volonté de transmission qui motive la compagnie depuis sa création en 1998, l’offre SVOD veut se démarquer en misant sur une programmation qui soit éditorialisée, qualitative, recherchée et complémentaire de leurs sorties en salles et en vidéo.A partir d’une base permanente d’une sélection d’une cinquantaine de films (renouvelée en partie tous les mois), vont s’ajouter des cycles, des rétrospectives, des soirées spéciales, des hommages au gré de l’actualité. Il existe pour l’instant quatre thématiques :  » Le réalisateur du mois  » (actuellement les premières œuvres du tchécoslovaque Milos Forman),  » Les Incontournables  » (Voyage à Tokyo de Yasujirō Ozu, Le Droit du plus fort de Rainer Werner Fassbinder…), les  » Déjà culte  » (Donnie Darko de Richard Kelly, Les Funérailles des roses de Toshio Matsumoto…) et des  » Suppléments en accès libre  » provenant des bonus DVD (Gaspar Noé évoque Schizophrenia de Gerald Kargl, Etienne Daho crie son amour pour Deep End de Jerzy Skolimowski…). Par la suite, d’autre rubriques thématiques viendront agrémenter la programmation comme les catégories :  » courts métrages « ,  » jeune public « ,  » raretés « ,  » films fleuves « …

Le vidéo club Carlotta Films se divise en trois sections : un abonnement annuel à 50€ (dont deux mois offerts), un abonnement semestriel à 25€ (dont un mois offert) et enfin un abonnement mensuel à 5€. Notez que pour le mois du lancement (jusqu’au 26 avril), vous bénéficiez d’une réduction de 50 % soit l’abonnement mensuel à 2,5€ ! Une sacrée affaire !

Pour s’abonner, c’est par ici.

%d blogueurs aiment cette page :