Nuit polaire de Delphine Chedru | 6 novembre 2019

Aku vit seul au nord du nord du monde connu, là où le soleil ne se lève presque plus l’hiver. Un jour, il aperçoit une petite lueur étrange, qui semble l’appeler entre les bois. Curieux, il décide d’aller voir. Il s’avance à pas lents dans la neige profonde. Soudain, deux yeux brillants l’arrêtent. C’est un renard qui l’interpelle, puis va pour l’accompagner dans sa quête. Suivront une chouette, un renne, un ours, un chien…

Achat du livre : https://amzn.to/32EqUSm

Chronique :  L’histoire, bien que sans surprise est vraiment mignonne pour les enfants ; elle contient de bonne humeur et de tendresse… pour cette fin d’année. On y trouve des personnages farfelus qui feront rire les enfants le tout illustrer avec beauté et plein de couleurs. Une belle petite histoire pour initier les plus jeunes à parler de l’entraide te de l’amitié entre  chacun. 

A lire sans hésiter !On a envie de se plonger dans les aventures  de ces personnages si ce n’est pas déjà fait.

Note : 9,5/10

Extrait :

12345

 

  • Album : 36 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Sarbacane Editions (6 novembre 2019)
  • Collection : EVEIL
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2377313140

41bDCH7VheL._SY497_BO1,204,203,200_.jpg

 

Heureux, triste… dessine les émotions (15 février 2018) de Yasmeen Ismail

Utilise tes crayons de couleur, tes feutres et toute ton imagination pour explorer les émotions et les sentiments en compganie de Lila, la chatte, Maurice, le chien et Samy, l’âne !Un livre d’activité qui encourage les jeunes artistes à libérer leur créativité grâce au dessin et au coloriage tout en jouant avec les différences et les contraires.

Chronique : Voici un livre qui va plaire aux jeunes artistes en herbe !
C’est un livre où l’enfant peut écrire, dessiner et colorier dessus !
C’est un grand format et c’est bien pratique pour pouvoir dessiner ! le thème ici est les émotions… Tout y est ! C’est malin, créatif et très ludique !
Deux personnages sont au cœur de ce livre : un chien et un chat ! Il suffit de les colorier ou de les dessiner pour que l’histoire prenne vie ! Il y a 56 pages, de quoi occuper pendant un petit moment les petits artistes ! 😉
Il est vraiment adapté aux enfants car même les détails comme une boule de glace où un bonbon est dessiné en grand et prend quasi toute la place !

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 56 pages
  • Tranche d’âges: 4 – 18 années
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (15 février 2018)
  • Collection : COLORIAGES ET A

51nTGpjp-hL._SX398_BO1,204,203,200_.jpg

 

Le lion heureux (18 janvier 2018) de Louise Fatio et Roger Duvoisin

Le lion du zoo trouve un jour sa porte ouverte et décide d’aller rendre visite aux habitants de la ville. Mais pourquoi donc s’enfuient-ils tous en le voyant ?

Chronique :

Cette histoire écrite en 1954 reparaît aujourd’hui. C’est la preuve qu’il s’agit d’un livre exceptionnel! Un lion, très heureux, habite dans un zoo,il est aimé de tous les habitants qui le saluent très poliment. Une jolie histoire positive et pleine d’humour compréhensible par les plus jeunes lecteurs. Des illustrations agréables et en accord avec l’histoire. Une belle amitié en guise de fin, rend ce livre très agréable.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 36 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 6 années
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (18 janvier 2018)
  • Collection : ALBUMS JEUNESSE

41urFPy5bIL._SX409_BO1,204,203,200_

 

La Chanson d’Orphée (4 janvier 2018) de David Almond

« Je suis celle qui reste. Je suis celle qui doit raconter. Je les ai connus tous les deux, je sais comment ils ont vécu et comment ils sont morts ».Claire est la meilleure amie d’Ella Grey. Elle était là au moment du coup de foudre avec le beau et mystérieux Orphée. Celui qui a rendu Ella si vivante et qui a causé sa perte. Celui qui est prêt à descendre dans les profondeurs des enfers pour la ramener.

Chronique : La Chanson d’Orphée est une histoire douloureusement belle et envoûtante. L’écriture est exquise. Les mots sont de la poésie. L’histoire d’amour est fragile, tendre et déchirante. C’est fascinant. C’est époustouflant. C’est très, très tragique. Et si très, très triste. Cette relecture moderne du mythe d’Orphée et d’Eurydice a une belle qualité éthérée. Dans le présent, l’histoire et les personnages semblent intemporels. Expérimenter l’histoire d’amour d’Orphée et d’Ella à travers les yeux de l’amie d’Ella. L’inévitable fatalité de leur sort, la cruauté de leur destin, emplissent chaque moment de cette histoire de mélancolie. Mais les mots de l’auteur, et la façon dont ils coulent, infusent cette histoire de légèreté et de beauté. Orphée et Ella ne sont pas des ados amoureux comme les autres. Leur amour est instantané et éternel et tellement plus grand que les deux, même si leur temps ensemble est incroyablement bref. Ella est prête à accepter Orphée pour l’errance, le libre-esprit qu’il est et à le partager avec le monde. Et Orphée est prêt à retourner en enfer, presque littéralement, pour Ella. Ils sont parfaitement assortis, ce qui rend ce qui leur arrive d’autant plus pénible. David Almond a écrit une histoire qui est puissante, mais délicate, émotionnelle, surprenante, merveilleuse. Son écriture est rafraîchissante, différente, captivante, fascinante, dévorante. Son narrateur est sympathique, intéressant, inhabituel et sympathique. Pauvre Claire. Pauvre Orphée. Pauvre, pauvre Ella. Leurs vies se sont tellement entremêlées et à cause de cela, ceux qui sont restés ont été laissés plus qu’un peu brisés. La Chanson d’Orphée est une histoire qui vous fera démêler pièce par pièce jusqu’ à ce que vous soyez complètement défait. Vous allez pleurer la perte de ces personnages. Vous aurez envie de lire ceci encore et encore juste pour connaître ces personnages une fois de plus et de lire ces mots qui vous intrigueront, vous encercleront, vous transporteront. C’est un récit poignant et absolument brillant de cette tragique histoire. Et il est parfait pour ceux qui recherchent quelque chose de mémorable, incroyable, extraordinaire.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 288 pages
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (4 janvier 2018)
  • Collection : Grand format littérature

51LOaTkmWkL._SX341_BO1,204,203,200_.jpg

 

Petit renne, petit loup et les traces mystèrieuses (20 novembre 2017) de Laetitia Becker et Dainius Sukys

Sur la prairie préférée de Petit Renne, tout le lichen a été dévoré. Qui, mieux que Petit Loup, pourra l’aider à retrouver le coupable.

Chronique : Voici le nouveau Petit Renne, si vous ne connaissez pas ce n’est pas grave, c’est une série qui ce lit indépendamment. Ce Petit Renne a peur de tout, des lièvres qui courent dans les buissons, du bruit des arbres et même des écureuils. Avec humour on va voir naitre la belle amitié entre le renne et le loup qui va se montrer bien plus gentil que l’on penser avec des vrais moments de bonheur et d’aide avec des compromis inattendus. C’est là que le petit Loup se met à aider le petit Renne à trouvez son chemin.
Les héros anthropomorphisés se rencontrent au fil d’histoires où se mêlent humour, surprise, mystère. L’enfant s’identifie aux personnages ou fait la relation avec sa famille et le reste de son entourage.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 38 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Boréalia Editions; Édition : Borealia (20 novembre 2017)
  • Collection : Petits polaires

51S6bvmcLfL._SY346_BO1,204,203,200_

 

Le phénomene Philomène (7 juin 2017) de Emmanuelle Cosso

Anatole et l’école, c’est une longue suite de rendez-vous manqués. Il faut dire qu’avec sa dégaine d’ado balourd et sa tignasse de cheveux qui lui tombent devant les yeux, il n’a pas l étoffe d un héros. Du moins, à première vue. Car en regardant mieux, on pourrait s apercevoir qu il a un sourire craquant… et aussi un don : celui de voir les fantômes.
Le fantôme de Philomène, une jeune fille morte en 1870, dans l accident de la filature qui se tenait à la place du collège.
Repérer un fantôme, c est déjà pas banal. Mais quand ce fantôme vous apprend qu un grave danger menace la vie de tous les élèves et que vous seul pouvez les sauver, ce rendez-vous-là, pas question de le rater !

Chronique : Anatole est un jeune garçon qui n’a pas d’ami, qui est très introverti et qui mène une vie plutôt calme. Jusqu’au jour où il fait la connaissance d’un fantôme à l’école, une jeune fille qu’il est le seul à voir et à entendre. Alors sa vie va prendre un autre tournant. L’histoire est racontée par Juliette, collégienne qui se lance dans l’écriture journalistique. Elle nous présente donc Anatole, son camarade de classe et aussi le personnage principal. On découvre à travers le regard de Juliette un garçon plutôt introverti, sujet aux moqueries des autres pour sa grande maladresse et son inattention en classe… Les illustrations qui accompagnent le récit sont vraiment splendides et illustrent à merveille cette belle histoire. La narration qu’utilise si justement l’auteure permet de rentrer dans cette histoire très rapidement et l’auteure sait aussi distiller de l’émotion et de la sensibilité sous l’humour. Tout d’abord avec les sentiments caché. Ce roman court et de qualité est une réussite. Le vocabulaire, l’histoire, le langage sont parfaitement choisis pour le public ciblé et rendent la lecture très accessible.

Note : 9/10

 

  • Broché: 256 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 12 années
  • Editeur : SARBACANE (7 juin 2017)
  • Collection : Pépix

51owllXuiqL._SX331_BO1,204,203,200_

 

Silence radio (8 juin 2017) de Alice Oseman

Écoute ta propre voix… « Je suis Frances, Frances la sérieuse, la solitaire, la discrète. Je passe mon temps à étudier. J’ai un seul objectif : entrer à Cambridge après le bac.
Je suis Frances, la vraie Frances. Je suis fascinée par le mystérieux Silence Radio et sa chaîne Youtube Universe City. J’aime rire et j’aime dessiner.
Et puis je rencontre Aled. Avec lui, je peux enfin être moi. Avec lui, je vais enfin avoir le courage de trouver ce qui compte vraiment pour moi. »

Chronique :  Le livre s’articule autour de deux amis, celui qui est le Créateur anonyme derrière un podcast et un (le narrateur) qui est fan du podcast. C’est une histoire sur l’acceptation et la construction de soi. Les personnages sont étonnants – l’amitié d’ Aled et Frances en particulier est vraiment bien faite – et c’est une bonne lecture. Son histoire révèle la pression torturée exercée par: nos propres perceptions et attentes, les attentes élevées de certains parents fanatiques qui croient que la «performance» de leurs enfants est une extension de leur identité fragile et de la société! En plus de la façon dont toutes ces attentes absorbent la vie et la créativité de nos jeunes. (Sans compter que les États-Unis les assument avec une dette inacceptable!)
Ce roman ouvrira les yeux et les esprits de beaucoup de jeunes; IL Y A des options autres que la piste de l’université, réussies et satisfaisantes qui nous font sentir brillantes, pas remplies de peur. Une conversation entre le demi-personnage et l’autre significatif de ce personnage sur ce que l’asexualité est et n’est pas (ce qui est bien fait), et le mot démisexuel est utilisé à la page. Ce livre est une merveilleuse histoire pleine de rires, Le choc et la belle amitié.

Note : 9/10

  • Broché: 416 pages
  • Editeur : Nathan (8 juin 2017)
  • Collection : GRAND FORMAT DI

410t64sEP6L._SX341_BO1,204,203,200_

Les P’tits Foot et le Zgougou magique & les Diables Rouges (11 mai 2017) de Néjib

  • Sur les conseils de Lou de Pom, les P’tits Foot avalent des graines de Zgougou magique et transforment le ballon en tout ce qu’ils veulent : fusée, météorite, piranhas. Un incroyable match se profile !
  • oseph rêvasse devant un bon feu de bois quand soudain il est réveillé par des diablotins surgis de la cheminée et qui sautent dans tous les sens. Pour faire diversion, il leur propose une partie de foot qui s’annonce infernale !

Chronique : Les P’tits Foot nous présente une troupe composée de Lapaluche, Barbindure, Lou de Pom, Joseph et Chouki, cette équipe se lance dans des parties un peu spéciale au fur et à mesure des albums. La plume de Néjib nous emmène bien loin de la planche traditionnelle et des cases sages. Ici, le dessin est libre et très dynamique, sans cesse mouvant. Les livres sont contrit avec une illustration qui domine la page, et un texte à la fois clair, évocateur et concis vient l’accompagner. Avec un soupçon de fantastique Néjib nous fait vivre des match de foot avec passion et un sens de la narration formidable et dans un récit ponctué de la plus belle des manières qui soit pleine d’amitié et d’humour.

Note : 9/10

 

  • Album: 28 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 6 années
  • Editeur : Giboulées (11 mai 2017)
  • Collection : HORS SERIE GIBO

 

Big Nate, 6 : Big Nate joue et gagne (25 mai 2017) de Lincoln Peirce

Incroyable ! Un jour, la chance est du coté de Big Nate, champion toutes catégories de la catastrophe. Tout lui réussit. Pourquoi ? Et cela va-t-il durer ?

Chronique : Nate est en difficulté, comme d’habitude. Il a laissé ses notes d’évaluation à Teddy, où elles ont eu une mauvaise rencontre avec du sirop de gaufre. Il a fait que Artur soit en colère (parce que Nate est jaloux de lui), et Artur quitte leur groupe. C’est dommage, car le groupe est censé se produire lors d’une assemblée et écrire une chanson sur la nouvelle initiative de la Zone de remise en forme au collège. Cette initiative a tiré toute la nourriture amusante de l’école et encourage plus d’activité physique au lieu du basket-ball. Chad aime Maya, mais elle est enthousiasmée par l’attention de Marcus jusqu’à la 7ème année jusqu’à ce que Marcus montre ses vraies couleurs. Nate découvre que son propre père n’était pas un étudiant particulièrement fort, et Nate et ses amis sont en mesure de montrer leurs talents à la journée du terrain.
Points forts: Enfin, des choses qui se produisent réellement au collège (contrairement aux élections, les syndicats d’intimidation et les danses scolaires qui incluent des smokings)!  Nate essaie de faire le bon choix, mais échoue habituellement. Cela décrit parfaitement tant d’étudiants du collège mais les élèves du collège sont ici dans une mauvaise tension de crédulité.

Note : 9/10

 

  • Poche: 240 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 14 années
  • Editeur : Folio Junior (25 mai 2017)
  • Collection : Folio Junior

51XF-5JF4QL._SX346_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Le drôle de pique-nique d’Ours (27 avril 2017) de Quentin Blake et John Yeoman

Ours et ses amis sont réunis pour un pique-nique sur le lac. Mais leur tranquilité est perturbée par une invasion de bruyantes grenouilles.

Chronique :  Ours et son groupe d’amis multicolores décollent sur un radeau pour profiter d’un pique-nique tranquille sur l’eau. Les grenouilles aux charme inconscientes de leur irritant chant veulent rejoindre le pique-nique, mais les petits fêtards les dérangent doucement. Bientôt, le radeau est coincé sur une barre de sable et les grenouilles viennent à un sauvetage intelligent, ce qui entraîne de nouveaux amis inattendus. Une allégorie merveilleuse sur l’amitiés .

Note : 9/10

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 6 années
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (27 avril 2017)
  • Collection : L’heure des histoires

519O1bjAcIL._SX359_BO1,204,203,200_.jpg