Les oiseaux (couleurs) (7 septembre 2016) de Elo

Élo, designeuse pleine d’énergie crée des pliages malins pour jouer avec les couleurs grâce à une nuée d’oiseaux farceurs aux plumages riches en surprises !

Critique : Après « Les chiens » voient les oiseaux sur le même concept sur les contraires où les rabats et pliages à travers les pages qui sont plus malins que d’autres pour jouer, ce qui fait réfléchir l’enfant et qui l’entraine avec les couleurs à devoirs les différencier et découvrir les différents oiseaux tous plus rigolos que le suivant. Le graphisme est comme « les chiens » ce ne sont pas de vrais décors mais des couleurs afin de faire ressortir l’attraction des jeux proposer.

Note : 10/10

 

  • Editeur : Editions Sarbacane (7 septembre 2016)
  • Collection : EVEIL

415aAPYcMLL._SY497_BO1,204,203,200_.jpg

 

 

 

 

 

Regarde, je lis ! Méthode de lecture (30 juin 2016) de Eric Battut

Un méthode de lecture syllabique et visuelle pour apprendre la lecture pas à pas. Une mémorisation par le dessin et des photos permettent un ancrage dans le quotidien de l’enfant et favorisent ainsi la mémorisation. Une aide aux parents apporte à chaque page des éléments de prononciation. Un syllabaire inclus sous forme de carnet détachable permet à l’enfant de s’entraîner à former des combinaisons de syllabes.

Critique : Cette méthode de lecture s’adresse aux parents qui sont désireux d’aider leur enfant à apprendre à lire. Elle a été conçue par un professeur des écoles et s’appuie sur des lettres-dessins pour faciliter la mémorisation et sur une méthode syllabique visuelle progressive.
Les pages sont attrayantes, colorées. Elles donnent envie de lire. De nombreux conseils sont donnés pour guider correctement les parents. Pour compléter cette méthode de lecture, il existe des cahiers de lecture et d’écriture qui suivent la progression de la méthode.
Une très belle méthode de lecture ludique et intelligente .

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 96 pages
  • Editeur : Nathan (30 juin 2016)
  • Collection : Regarde je lis !
  • Prix : 7,90 euros

51MqYY1TNvL._SX353_BO1,204,203,200_.jpg

 

Les bases de la grammaire (7 juillet 2016) de Cécile Zamorano et Gauthier David

Un livre et un jeu de cartes qui permettent aux enfants à partir de 7 ans d’apprendre les bases de la grammaire, de façon drôle et ludique.
Le livre : A chaque page, l’enfant découvre une « nature » de mot, représentée par un personnage.
Le jeu de cartes : il permet de consolider les apprentissages grâce à une règle inspirée du UNO
(se défausser de toutes ses cartes en les associant par nature grammaticale ou par couleur).

Critique : Comme « Les lettres et les sons» , « Les bases de la grammaire »  est destiné aux enfants âgés de 5 ans et il comporte des exercices progressifs et bien structurés :
– chaque personnage représente une nature de mot
–un texte sous forme d’histoire
–des exemple concert

Très bon outil clés en main pour faire de la grammaire en classe de CP ; certes rien de révolutionnaire mais simplement des séances toutes prêtes, applicables telles quelles avec nombreuses idées de prolongements et de vocabulaire.Un ouvrage clair, explicite, détaillé, il suffit de suivre la progression, ou pas, mais les leçons sont clé en main.

Note : 9/10

  • Coffret produits: 48 pages
  • Editeur : Nathan (7 juillet 2016)
  • Collection : Je joue et j’apprends
  • Prix: 12 euros

51oAyOLBZwL._SY422_BO1,204,203,200_.jpg

Le petit ramoneur (1 novembre 2009) de David Gautier

Les petits ramoneurs sont devenus au fil du temps l’emblème des régions alpines, mais connaissez-vous vraiment leur histoire ? Découvrez dans ce petit conte, l’histoire de l’un d’entre eux, Teylaz, un petit ramoneur savoyard à l’époque de nos arrière-arrière-arrière-grands-parents, toujours accompagné de sa fidèle amie Miam-Miam la marmotte.

Critique : Ce livre est une belle découverte grâce à ce petit ramoneur et de son histoire qui mêle les sentiments de cette culture alpine tout en faisant une approche sensible vue par les yeux d’un enfant ce qui est attendrissante, sensible et lumineuse et bouleversante. L’auteur arrive à maintenir le lecteur avec de superbes dessins dans un livre plein d’humanité et de bonté tout en montrant le parallèle de l’apprentissage sur la vie dans les campagnes et l’imaginaire de l’enfance. On est face à une histoire qui fait rêver les enfants et permet à l’adulte de réfléchir un peu . Un magnifique livre à découvrir et à lire et à relire plus d’une fois .

Note : 10/10

 

  • Album: 56 pages
  • Editeur : Editions Boule de neige (1 novembre 2009)
  • Collection : Contes alpins

51H+l33MMcL._SX334_BO1,204,203,200_

 

Speak Easy puzzles

3ème volume d’une collection de jeux sur les expressions idiomatiques. Un outil pour devenir bilingue. On découvre que l’ours en français se transforme en poule en anglais dans l’expression « il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ». En anglais « don’t count your chickens before they are hatched« . Chaque casse-tête a un thème qui regroupe les expressions et les rendent plus facile à retenir.

Critique : Ce Livre n’a rien à voir avec un livret de compétences. Le mot « compétence » renvoie bien sûr à une activité langagière (expression écrite, expression orale en continu, etc.). Mais une compétence, c’est aussi un ensemble cohérent et indissociable de connaissances (lexicales, grammaticales), de capacités (à mettre en œuvre ces connaissances) et de savoir faire appropriés à une situation donnée. Ce qui caractérise ce livre, c’est de proposer des séquences dans lesquelles on apprend justement à mettre en œuvre des connaissances et des savoir faire au service de tâches de la vie quotidienne en activant les compétences langagières adéquates. Il peut aider à construire des séquences avec une unité pédagogique entièrement centrée sur la tâche à accomplir, à trouver des idées de contextes et de stratégies. Ce livre remplit totalement sa mission.

Note : 9/10

Disponible sur http://store.fusac.fr.

front-cover3-small-72

Sam & Watson, plus forts que la colère de Ghislaine Dulier et Bérengère Delaporte

La tête des enfants fourmillent de points d’interrogation auxquels Sam et son chat Watson se font un plaisir de répondre avec humour et légèreté.Deux nouveaux héros attachants et au grand cœur, proches des petits et de leur quotidien.Chaque histoire vécue par ce duo complice aborde une thématique spécifique qui fera écho aux aventures intimes des enfants en leur soufflant un message serein et optimiste. Quand on est petit, on pique parfois de grosses colères ! D’où ça vient, la colère, et comment la faire disparaître ? Alors que Sam est en train de bouder dans sa chambre, son chat Watson va lui montrer un sacré tour de magie : comment transformer son humeur orageuse en un ciel dégagé et radieux ! Une lecture sensible et tout en bienveillance pour aborder de manière dédramatisée la gestion des émotions et les petites crises auxquelles sont parfois sujets nos adorables têtes blondes

Critique: Ce livre traite de sujets à la fois psychologique et philosophique, proches du quotidien les enfants, les dessins sont sympas, pleins de tendresse. L’histoire est parfaite, simple, réfléchie et réaliste… l’album parle de ses ressentis avec Watson, son chat, qui va lui donner des clés pour calmer ce grand bouillon de colère !
Il évoque la visualisation, une première approche du yoga, l’énergie positive et… pour les amoureux des chats: les bienfaits du ronron !
C’est une belle découverte. Des situations concrètes qui parlent aux petits .Hâte de découvrir les autres volumes.

Note : 9,5/10

  • Album: 40 pages
  • Editeur : GLENAT (2 mars 2016)
  • Collection : JEUNESSE

41kzR0e6lOL._SX375_BO1,204,203,200_

 

Mon grand bloc de labyrinthes de Kirsteen Robson et Lauren Ellis

Un grand cahier à feuillets détachables rempli de labyrinthes de toutes sortes. Il ne manque plus qu’un crayon à papier pour commencer à jouer.
Les feuillets détachables peuvent être partagés entre plusieurs enfants, lors d’une fête ou dans un moment de calme.
Les grandes pages remplies de labyrinthes deviennent même des sets de table originaux.

Critique:Voici un album de labyrinthe qui se présente en pleine page avec des formes de fils, de routes, de couloirs, ou de bloc de glace… Il y a plusieurs thèmes comme les pirates, dinosaures, monstres et fantômes, etc. Les illustrations sont très belle et bien finalisée afin de faire perdre l’œil à travers les couleurs et les différents objets présents sur l’illustration, l’autre point positif est que ce n’est pas simplement aller d’un point a A point à un B, il y a des contraintes où l’on doit éviter les obstacles ou au contraire passer chercher des objets avant d’atteindre l’arrivée, une façon ludique de faire des labyrinthes sans s’ennuyer; en plus on peut chercher des objets et faire de petits coloriages. L’album est assez grand et on peut détacher les feuilles afin que l’enfant puisse se concentrer que sur un thème où même l’amener où il le souhaite sans porter le livre.

Note : 10/10

  • Editeur : Usborne (14 avril 2016)
  • Langue : Français

61Uy3AhT3iL._SY391_BO1,204,203,200_.jpg