Dragon Ball Super Vol.01 (5 avril 2017) de Akira Toriyama et Toyotaro

Les mois ont passé depuis le terrible affrontement entre Goku et Majin Boo… Mais après une période de paix, une nouvelle menace s abat encore sur la Terre !! Et cette fois, les ennemis viennent de l univers 6 … Qu est-ce que ça signifie ?!
Voici enfin la suite tant attendue et totalement inédite de Dragon Ball, sur une idée originale d Akira Toriyama lui-même !!

Chronique : Le retour de nos héros préférés est jouissif. Retrouver Sangoku, Sangohan est toujours un plaisir et assure un retour en enfance certain. Les dessins sont de qualité et on peut retrouver l’humour que l’on connait. Les combats s’enchainent en 3 à 4 pages, les personnages ne sont pas développés et  tout va trop trop vite. On dirait que le manga a été écrit en résumé pour appuyer les animes. Point marquant et inévitable en comparaison avec l’animé, et bien sur la qualité des dessins absolument superbe. Là où l’animé est une grosse déception sur la majorité des épisodes, Toyotaro qui prend la relève du maître Toriyama(ici en charge du scénario), fait un travail remarquable avec des personnages superbe. Son trait est vraiment très proche de lui tout en y incorporant sa touche personnelle et c’est un véritable plaisir de retrouver ce charme d’antan qui restera à jamais indémodable. Cette édition est qualitative. Les traductions sont fidèles et les couvertures respectent celles de l’édition japonaise.

Note : 8/10

  • Broché: 192 pages
  • Editeur : GLENAT (5 avril 2017)
  • Collection : Shonen

51OFkEFLg+L._SX318_BO1,204,203,200_.jpg

Dentelle, Paillette et Chaussette ! (18 mai 2017) de Leila BRIENT et Prisca LE TANDE

Dentelle, Paillette et Chaussette sont trois fées prêtes à affronter tous les dangers pour aider le prince à sauver la princesse Tout-en-Sucre. Mais la princesse est-elle si en détresse qu’il y paraît ?

Chronique : Voici un conte de fées pas si enchanté mais délirant accompagné de 12 sons : formules magiques rigolotes, ronflements, hurlements de loup, toux de dragon, et même un pet de fée… Dessin des différents bruits correspondant a un de ces derniers. La
De larges sourires des l’apparition du livre dans le champ de vision les enfants jouent avec plaisir et rigolent des sons produits
Un album sonore drôle à lire pour s’amuser avec les contes de fées !

Note : 9/10

 

  • Album: 24 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 5 années
  • Editeur : Grund (18 mai 2017)
  • Collection : DROLALIRE

61FkJ0sc0lL._SY496_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Le réveil du géant & L’épreuve de la néonite (3 novembre 2016) de Isabel et Marc Cantin

Ce matin, Arthur, Loane et Thos passent un examen : ils doivent rapporter une racine fluorescente, cachée au fond d’une grotte, derrière une immense cascade. Mais la fougue et l’esprit de compétition de nos trois apprentis dresseurs risquent de les mettre en danger. Heureusement, ils comprendront vite que pour réussir ils devront unir leurs forces !

Critique : La suite de l’école des dresseurs de dragons. Deux nouveaux tome aussi bien que les précédents. Quand on a 7 ans, qu’on adore écouter Harry Potter, mais qu’on n’a pas encore le courage de le lire tout seul cette série est tout indiquée. On retrouve des ingrédients similaires mais c’est écrit plus gros, avec moins de détails et de rebondissements. Un adultes trouvera la série un peu fade, mais, c’est un fait, le lecteur de 7 ans la dévore avec passion. Les histoires sont dynamique et guidée par un esprit d’aventure, d’enquête et de courage.

Note : 8/10

 

  • Poche: 96 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 8 années
  • Editeur : Nathan

 

 

 

Un bon jour pour la chasse aux dragons (3 novembre 2016) de Rhéa Dufresne & Valmo

Marion chasse les dragons, mais pas n’importe lesquels ! Pas à pois  » c’est pas sérieux !  » Les dragons rayés ? Non plus ! Les petits ? Jamais de la vie ! Les effrayants alors ? Marion n’est qu’une petite fille après tout ! … Mais quel type de dragon cherche-t-elle

Critique : Un bon jour pour la chasse aux dragons est un livre tendre rigolo. On suit le parcours de Marion et de sa chasse au dragon mais qui souhaite avoir le bon. On est dans un petit livre qui se lit rapidement mais qui nous fait sourire à chaque page tant les illustrations sont bien réalisées, on peut penser que le personnage de Marion est lâche ou courageux mais la conclusion va nous faire comprendre son but. À lire et à relire, les enfants vont beaucoup aimer.

Note : 9/10

 

  • Editeur : Les 400 Coups (3 novembre 2016)
  • Collection : Mes premiers coups
  • Prix : 10,50 euros

61ncjqw5sel-_sy498_bo1204203200_

 

L’ultime maléfice (15 septembre 2016) de T.A Barron

L’heure de vérité a sonné pour Avalon ! Basile, le majestueux dragon, s’apprête à affronter Rhita Gawr, la créature qui a juré la perte des royaumes magiques. Mais au moment de livrer bataille, il se sent bien seul : son fidèle ami, l’enchanteur Merlin, manque à l’appel. S’il veut sauver Avalon, Basile devra repousser les limites de ses pouvoirs et puiser en lui une magie insoupçonnée…

Critique : Tout comme dans les précédents tomes, le récit, d’une grande inventivité, où se mêlent mystère et magie, alliances et combats, entraîne le lecteur dans des univers inexplorés : Lac des Ténèbres, Ombreracine, Boisracine, source secrète… L’une des grandes forces du récit réside, d’ailleurs, dans la richesse des différents peuples, chacun ayant des coutumes et des univers bien définis.
Le suspense, habilement entretenu, aiguise notre curiosité et l’on se prend à lire cette nouvelle aventure à rebondissements, écrite dans un style alerte.
Comme le veut l’esprit « série », la fin de l’histoire laisse le lecteur avec ses conjectures concernant les événements à venir.

Noter : 8/10

 

  • Broché: 240 pages
  • Editeur : Nathan (1 septembre 2016)
  • Collection : GF MERLIN

51Vq5Je+zvL._SX331_BO1,204,203,200_.jpg

 

L’école des dresseurs de Dragons – Saphir pris au piège ! & Vol au donjon (16 juin 2016) de Marc Cantin et Isabel

Saphir pris au piège ! : Arthur et Thos aiment bien taquiner Loane, toujours coquette et sûre d’elle. Un jour, ils vont trop loin. Blessée, la petite fille enfourche son dragon Saphir et s’enfuit de l’Ecole des Dresseurs. Mais dehors, les massacreurs de dragons rôdent. Et ils sont prêts à tout pour tuer Saphir…

Vol au donjon : Le stock de pierres de lave de l’Ecole des Dresseurs de Dragons a été dérobé. C’est une catastrophe ! Sans ces pierres, qui constituent la seule et unique nourriture des dragons, Emeraude, Saphir et Rubis vont s’affaiblir… Bientôt, ils ne pourront plus se défendre contre les assauts des massacreurs de dragons. Il faut agir ! Arthur, Loane et Thos partent à la recherche des pierres, une mission bien périlleuse..

Critique: Ce bouquin nous fait pensé à Harold et les Dragons mais encore plus dans la  jeunesse, avec un humour également moins cynique donc plus abordable pour un jeune public ; c’est clairement un livre pour lecteur débutant, une plongée tout en douceur dans le monde de la fantasy.
Rapide à lire, du moins pour les adultes, le style d’écriture en est simple sans l’être trop. On n’a pas le temps de s’ennuyer, il se passe toujours quelque chose de drôle, burlesque ou simplement de l’action.
Les illustrations sont belles et très douce , griffonnés de noir ce qui cadre bien avec l’histoire, les bonhommes et dragons ont des têtes mignonne et sans méchanceté  .
Arthur, Thos et Loane son un trio à la Harry Potter que l’on aime et trouve très sympathique dés les premières pages. Ses deux premiers tomes sont
sans prise de tête,les adulte et enfants vont passer un bon moment de rigolade et de Fantasy. Rendez vous pris pour d’autres titre de cette nouvelle saga.

Note : 9/10

 

  • Broché: 96 pages
  • Editeur : Nathan (16 juin 2016)
  • Collection : CLUB DRAGONS
  • Prix : 5 Euros

 

 

La grosse bêtise de mon copain dragon de Ephémère

Paco, le jeune dragon, adore utiliser ses pouvoirs magiques. Le résultat est souvent amusant, mais cette fois il a rendu Rémi… invisible !
Et, malgré toutes ses tentatives, il est incapable d’annuler le sort.

Critique : Premièrement : les dessins de ce livre sont remarquables. Les personnages et les décors sont beaux, appréciables avec des couleurs très bien dosées : vives lors des moments de joie, plus pâles pour les passages plus tristes, seul le dragon reste d’une couleur éclatante à chaque fois. Ensuite, le thème ; les bêtises sont un sujet assez compliqué à aborder avec un enfant. Par le biais d’un livre tel que celui-ci c’est formidable. Mais voir le chemin que peut parcourir ce dragonneau nous montre ainsi qu’à nos enfants que ce nous faisons faits de nous des personnes uniques. Une très belle suite à mon copain Dragon.

Note : 9,5/10

 

  • Poche: 48 pages
  • Editeur : Rageot Editeur (6 janvier 2016)
  • Collection : Petit roman

61+OVlKtULL._SX373_BO1,204,203,200_.jpg

 

 

Le dragon de Léon de Pakita

Léon a une passion, les dragons, et nous on adore jouer avec lui à la récré à des jeux de… dragons. Mais le jour où la maîtresse lui explique que ces animaux n’existent pas, Léon se fâche.

Critique : Tous les livres de « l’école d’Agathe » sont composés sur le même schéma, et l’enfant trouve un grand plaisir à retrouver Agathe et ses amis à chaque petite histoire.
À la fois assez longue pour constituer une première collection de romans; mais assez courte pour pouvoir être lue rapidement, chaque histoire contient une bonne dose d’humour qui séduira les enfants de CP. Ici l’aventure avec le dragon est plus destinée au garçon mais on s’amuse à suivre ses petites aventures tout en humour. Bonne série pour la découverte de la lecture.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 32 pages
  • Editeur : Rageot Editeur (10 février 2016)
  • Collection : L’école d’Agathe

51DbbSgkQ-L._SX314_BO1,204,203,200_.jpg

 

Sam écureuil de Jean Leroy et Sylvain Diez

Samouraï Écureuil est un grand guerrier qui n’a peur de personne. Ou presque…

Critique : Les auteurs nous offrent un très bel album plein d’enseignements, notre héros un écueil samouraï bien plus mignon qu’un « kung-Fu panda » va devoir passer par toute une série de sentiments. De l’autosatisfaction à la peur en passant par la fierté, l’ennui, l’inquiétude et enfin la raison. le texte n’est pas compliqué ce qui est facile à faire comprendre au plus petit qui lise où écoute l’histoire et découvre aussi que d’être buté sur certaines choses le courage à ses limites.

Le dessin traduit très bien les situations avec de belles couleurs vives et des personnages stylisés et simples. Au fil des pages tout est sobriété, les ombres suggestives accompagnent les moments de notre héros.

Un très bel album à lire et à relire pour y découvrir nos sentiments et nos limites.

Note: 9,5/10

 

  • Album: 36 pages
  • Editeur : Kaléidoscope (17 février 2016)

41cy7yYQE+L._SX397_BO1,204,203,200_