La méchante petite poulette dans Tarzanette et le roi du petit déjeuner (3 mars 2016) de Pierrette Dubé

Juchée sur son perchoir, la méchante petite poulette s’ennuyait. C’est que depuis qu’elle a affronté le loup, la ferme est bien tranquille. Juste comme elle commençait à somnoler, l’arrivée de Jacquot Phaneuf un homme d’affaires communément appelé le Roi du petit déjeuner, l’a fait sursauter.  » – J’ai besoin d’oeufs, beaucoup d’oeufs ! Pour préparer des omelettes, des oeufs à la coque, des oeufs pochés, des oeufs brouillés. Pour les battre, les frire, les bouillir ! Se disant, il roulait des yeux globuleux comme des jaunes d’oeufs.  » La méchante petite poulette salive à l’idée d’affronter cet homme d’affaires qui menace la liberté et le temps de qualité des poules pour les rendre plus productives et lui permettre de vendre encore plus de déjeuners.

Critique : Le texte de Pierrette Dubé et les illustrations de Marie-Ève Tremblay forment un tout cohérent d’une redoutable efficacité. A travers l’histoire de Tarzanette et de ses amies poulettes, les auteures abordent une question qu’est celle des élevages d’animaux en batterie. Un bon moyen de sensibiliser les enfants en douceur. Et quand on voit le mur de trophées de la petite poule à la fin de l’album, on se surprend à attendre avec impatience le prochain tome de notre poule.

Note : 9/10

 

  • Album: 30 pages
  • Editeur : Les 400 Coups (3 mars 2016)
  • Collection : Grimace
  • Prix : 13 euros

51Lf0ukbugL._SX384_BO1,204,203,200_.jpg