L’arbre et le fruit (17 mars 2016) de Jean-François Chabas

Jewel ne comprend pas. Où est passée Maman?
Devra-t-elle rester avec Papa, maintenant?
Cette perspective lui fait peur. Mais il ne faut pas qu’Esther le sente. C’est sa petite soeur, elle doit la protéger. En fait, Maman est à l’hôpital psychiatrique. Parce que Papa lui fait du mal. Parce que Papa les terrorise.
En grandissant, Jewel comprend peu à peu que si son père est malfaisant, d’autres personnes sur la terre méritent qu’on les aime et qu’on se batte.

Critique : Un roman sur la maltraitance et la violence faite aux femmes
qui raconte la vie perturbée de deux fillettes américaines dans les années 1980. le décalage dans le temps permet de prendre de la distance sans rien perdre de l’actualité de ces violences dont on sait qu’elles sont encore trop souvent tues et qu’elles s’affranchissent des classes sociales. le père de Jewel et d’Esther exerce justement une très honorable profession : il est notaire. Qui pourrait imaginer que cet homme affable, apprécié en société se transforme en monstre lorsqu’il passe la porte de son domicile . Dans un climat de violence quotidien, deux filles et leur mère subissent la tyrannie du père, figure autoritaire et brutale. Au regard de la société, cet homme est parfait, au regard de sa famille, il est un monstre. La mère se renferme, persuadée de ne pouvoir échapper à son sort et décide même de subir des enfermements volontaires en hôpital psychiatrique, où l’éloignement et les médicaments lui permettent d’oublier cet homme.
Ces filles elles, restent, et se construisent face à la peur que leur inspire ce père et l’absence réconfortante d’une mère. Choisiront-elles le même chemin que leur mère ? Céderont-elles face à la crainte, où choisiront-elles de s’émanciper pour se construire une autre vie ? Ce court roman est sans pitié dans ses propos, il est exactement le film des familles détruites par la violence gratuite.
Non ce n’est pas simple d’écrire une critique sur ce sujet, et pourtant ce sont des choses qui se passent au quotidien.Certaines femmes arrivent à se sauver, à sauver leurs enfants, mais pas toutes malheureusement. Ce livre offre la possibilité de délivrer une parole qui souvent reste enfermée et propose une solution finale à un public de jeunes adolescent qui pourrait être confronté à cette problématique. Sur le sujet difficile et ô combien casse-gueule des violences familiales, l’auteur livre un récit qui nous prend au coeur, au ventre et au cerveau. Un vrai moyen de faire comprendre la complexité de ces relations de domination aux lecteurs, jeunes ou moins jeunes, doublé d’un récit d’espoir, de bienveillance et de quête du bonheur.

Note : 10/10

 

  • Broché: 128 pages
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (17 mars 2016)
  • Collection : Scripto
  • Langue : Français

41Vz+8gO0OL._SY346_.jpeg

 

Le chapeau rond de monsieur Melon (20 octobre 2016) de Christine Nadeau et France Cormier

Léon Melon est un grand monsieur sévère qui sort toujours de chez lui avec son chapeau rond,  » noir comme du charbon « . Il regarde d’un oeil grincheux son jeune voisin Jérémie,  » un peu fripon « , qui n’arrête jamais de jouer, de sauter, de galoper. Lors d’une journée de grand vent, le corps frêle de Monsieur Melon est secoué et son chapeau rond s’envole.

Critique :  400 coups nous régalent avec cette histoire drôle, tendre et inattendu d’une amitié avec Monsieur Melon et son voisin. Cet homme est la caricature des personnes que l’on croise chaque jour qui souhaite rester seul dans leur tranquillité et ne vois pas au-delà du monde jusqu’au jour où son chapeau rond s’envole, il découvrira une personnalité bien plus profonde que celle de l’homme froid. L’histoire est très bien racontée avec des mots justes et les illustrations sont très belles.

Note : 9,5/10

  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Les 400 Coups (20 octobre 2016)
  • Collection : LES 400 COUPS
  • Prix : 9,50 euros

51U4fL78oRL._SY498_BO1,204,203,200_.jpg

Le Petit Chaperon se bouge (13 octobre 2016) de Mymi Doinet et Glen Chapron

Le salon du livre va ouvrir ses portes. Et, cette année, tout le monde sera déguisé en personnage de conte. Le père d’Anouk a confectionné un formidable buffet et les petits fours ont disparu. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, la star du salon, l’auteure Mary Dickinson, manque à l’appel. Foi d’enquêtrice en herbe, il va falloir résoudre ces mystères !

Critique :  Un petit roman d’aventures quasi policières qui rappelle un peu le couple Scarlett et Watson dans les enquêtes de Scarlett et Watson (de JM Payet), un duo enfant / animal familier qui a tout pour plaire aux jeunes lecteurs.
Les illustrations colorées de Glen Chapron rythment bien la lecture, tantôt en pleine page, tantôt en vignette dans le texte, c’est très bien fait

Note : 8,5/10

 

  • Poche: 48 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 9 années
  • Editeur : Nathan (13 octobre 2016)
  • Collection : Premiers Romans

51LJ1UA6zTL._SX372_BO1,204,203,200_.jpg

 

Mes premières histoire de la Bible (13 octobre 2016) de Virginie Aladjidi et Caroline Pellissier

Adam et Eve, L’arche de Noé, David le petit berger, Moïse, La belle histoire de Noël, Jésus et les enfants, La joie de Pâques.

Critique : Dans un très beau coffret, l’éditeur Nathan nous offrez 7 livres pour raconter aux tout petits les plus célèbres histoire de la bible avec des très belles illustration d’Héléne Chetaud qui fera regarder les enfants et aborder même avec eux la question de la spiritualité avec eux. Une très belle initiative.

Note : 9/10

 

  • Album: 70 pages
  • Editeur : Nathan (13 octobre 2016)
  • Collection : HORS COL PETITE

419TSH0DNHL._SX369_BO1,204,203,200_.jpg

 

L’imagerie de la ferme (23 septembre 2016) de Marie-Renée Guilloret et Emilie Beaumont

Un documentaire complet avec des activités interactives qui passionneront les petits.
Ludique et éducatif pour découvrir la ferme et le travail des agriculteurs au fil des saisons.

Critique : Avec cette imagerie digne d’une encyclopédie, les enfants connaîtront tout sur la ferme. Très riche en détails et en illustrations, le livre leur fait découvrir les fermes au fil des saisons, en France et dans le monde. Il leur permet d’observer les travaux de la ferme et divers tracteurs adaptés à chaque récolte. Pour chaque type d’élevage et de cultures (céréales, légumes, fruits, cultures spécialisées), le livre montre clairement, à l’aide de schémas, la fabrication des produits finis (fabrication du pain, du fromage, du sucre, …).
Ce livre est certainement une des plus réussies de cette collection, cette imagerie est un véritable trésor pour tous les enfants curieux de savoir d’où viennent leurs aliments et leurs vêtements, et pour les parents soucieux de leur apprendre.
S’appuyant sur des dessins précis et des textes courts, cette collection est parfaitement adaptée aux enfants dès 4 ans. La richesse des détails fait qu’elle reste encore d’un très grand intérêt pour les plus grands.

 Note : 10/10

  • Broché: 128 pages
  • Editeur : FLEURUS (23 septembre 2016)
  • Collection : Les imageries interactives

613XYty5SEL._SX412_BO1,204,203,200_.jpg

 

Guide de survie pour parents débordés: Le mode ’emploi qui aurait dû être fourni avec votre enfant (5 octobre 2016) de Frédéric Kochman

La crise de l’autorité se fait sentir, notamment au sein de la famille. Face au comportement de leurs petits enfants, souvent difficiles à gérer, les parents peuvent se trouver désemparés.
De manière claire et résolument pratique, Frédéric Kochman s’adresse à tous ceux qui s’interrogent sur le bien-fondé et l’efficacité de leurs principes éducatifs. Il explique les mécanismes à l’œuvre dans  les principales situations de conflits et de crises entre parents et enfants, depuis la naissance jusqu’à la quatrième année.
Dans cette tranche d’âge, les petits sont parfois  hyperactifs et peuvent même devenir de véritables tyrans. Ce refus de l’obéissance donne alors lieu à des punitions inefficaces et entraîne le désarroi des parents qui se sentent impuissants face à l’insolence de leurs enfants.
Un guide pour aider les parents à comprendre le fonctionnement de leurs enfants et à gérer dans le calme la plupart des situations conflictuelles en famille, dès leur apparition.

Critique : Quand on n’a que l’amour à offrir a ses enfants, on est bien démuni – et ces conseils simples, de bon sens parfaitement expliqués et immédiatement applicables sont le fruit d’années de recherches et de consultations d’un éminent praticien, père et pédagogue; ce livre grouille d’idées et d’analyses passionnantes pour mieux comprendre et vivre le métier de parents. Le titre ne donne pas une bonne idée du contenu : c’est en fait un vrai petit traité d’éducation des enfants, pour éviter qu’ils ne deviennent des petits tyrans égoïstes et malheureux ou, à l’inverse, des petits robots formatés aux désirs des parents. C’est bien écrit, vivant. Bref hautement utile.

Note : 9/10

 

  • Broché: 216 pages
  • Editeur : Archipel
  • Collection : Psychologie

416ZtkwwriL._SX308_BO1,204,203,200_.jpg

 

Une cabane dans les bois & Une surprise pour maman (8 septembre 2016) de France Cottin et Charlotte Roedere

La collection Papoti-papota est conçue pour aider les enfants à prendre la parole de façon construite et vivante. Elle les invite à mettre des mots sur une histoire tout en images à travers 8 activités qui éveillent le goût du langage : décrire des personnages, un décor, situer dans l’espace, parler des actions et des émotions, rapporter des paroles, deviner la suite de l’histoire, et… la conclure.
Bien parler est le secret pour apprendre et s’épanouir !

Critique : Ces titre de la collection « Papoti, Papota » on pour ambition d’aider les enfants à parler, pour développer leur vocabulaire, raconter leurs émotions, laisser libre cours à leur imagination à partir de situation de la vie réelle. Dès la première page on embarque avec Papoti et Papota, deux animaux, un chat et un lapin, qui sont les amis-complices de l’enfant. Ces derniers accompagnent l’enfant dans l’observation des images. Ainsi, à chaque double page, l’un fait un commentaire et l’autre pose une ou plusieurs questions à l’enfant. Ce qui est bien est le fait de partir d’une situation de la vie quotidienne avec des personnages réels.

 

  • Album: 24 pages
  • Editeur : Nathan (8 septembre 2016)
  • Collection : Papoti Papota

 

Yoga pour se réveiller en douceur & Yoga pour s’endormir en douceur (31 août 2016) de Mariam Gates et Sarah Jane Hinder

Les enfants adorent le yoga ! Pour eux, cette activité est d’abord une amusante suite de mouvements.

Critique : Deux livres pour apprendre à son enfant à visualiser un matin heureux et un sommeil dans le but d’effectuer des positions avec les enfant, pour un moment de complicité Afin d’apprendre le yoga, tout en s’amusant avec son enfant et lui assurer bien-être et bonheur avec des dessins magnifiques, colorés, et adaptés à chaque position de yoga.

Note : 9/10

 

  • Album: 28 pages
  • Editeur : Ideo (31 août 2016)
  • Collection : IDEO

 

Les voitures de course avec Gabin23 septembre 2016 de Emilie Beaumont et Nathalie Bélineau

Avec Gabin, les enfants vont découvrir les voitures des circuits de formule 1, les voitures de rallye, les voitures des grands prix…

Critique : Livre simple mais instructif et interactif.. Elle permet aux enfants de découvrir différents engins à moteur ; Sur chaque double page, des explications sur les engins selon un thème et des images à chercher dans le décor.La taille du livre est plus grande que les autres livres. Il ne s’agit pas là d’une histoire mais d’un livre découverte-vocabulaire. Très beau livre cartonné, très résistant aux mains d’enfant. Dessins et activités ludiques et une jolie mise en scène.

Note : 9/10

  • Album: 16 pages
  • Editeur : FLEURUS (23 septembre 2016)
  • Collection : P’tit garçon

61XErww1RaL._SX448_BO1,204,203,200_.jpg

 

Tibi s’amuse; Tibi roule; Tibi vole (9 septembre 2016) de Jacques Beaumont et Valérie Coeugniet

Avec Tibi, l’enfant va s’éveiller au monde qui l’entoure, faire des découvertes et enrichir son vocabulaire.

Critique : Voici un nouveau personnage dans l’univers Fleurus qui part du même concept de P’it garçon avec une présentation à l’identique avec sa couverture cartonnée et pages fines et plastifiées pour que les enfants ne les abimes pas. À l’intérieur de ses livres on suit un éléphant du nom de Tibi va emmener dans plusieurs paysages, sur ses 3 livres l’enfant découvrira les divers jeux, ce qui vole et ce qui roule sur terre où dans les airs . Sur le côté il y a même des desseins l’enfant pourra retrouver dans l’illustration les partis proposés comme un « cherche et trouve » ce qui permet à l’enfant d’apprendre de nouveau mot.À la fin du livre une double page comme un imagier avec tous ce qui se trouve dans le livre et où l’enfant pourra les rechercher à nouveau. C’est mignon, ludique et vraiment intéressant pour les enfants.

Note : 9/10

 

  • Album: 22 pages
  • Editeur : Fleurus (9 septembre 2016)
  • Collection : Tibi